Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY METAL  |  STUDIO

Commentaires (2)
Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

ALBUMS STUDIO

1987 1 Kraken

KRAKEN - Kraken (1987)
Par DARK BEAGLE le 15 Avril 2024          Consultée 318 fois

Dark Schneider a aiguisé ma curiosité avec sa chronique de KRAKEN. Ni une ni deux, je suis allé écouter et ma foi, sans être aussi enthousiaste que mon collègue, je dois avouer avoir passé un bon moment, même si ce n’est pas le Heavy le plus original qu’il m’ait été donné d’entendre. Il faut dire qu’en 1987, la Colombie n’était pas connue pour son Metal, mais plutôt pour le style très personnel de ses cravates et pour abriter quelques trafics de drogue juteux.

Les musiciens sont avant tout des fans. Ce n’est pas original, mais ils rendent un bel hommage aux groupes qui les ont inspirés, cette fameuse NWOBHM qui aura laissé de nombreuses traces pour une période plutôt éphémère quand on y réfléchit. La prod n’est pas terrible, c’est un fait, mais elle confère un charme à l’ensemble. Personnellement, j’aime ce genre de travail à l’arrache sur le son de ce genre de Heavy Metal, il sonne tout de suite plus roots, plus naturel. Alors effectivement, ça ne polit pas les angles, mais est-ce vraiment important ? C’est parfaitement audible et c’est bien là l’essentiel.

Ensuite oui, c’est du cliché. KRAKEN reprend peu ou prou toutes les formules qui ont fait le genre. Le chant en espagnol vient apporter une certaine originalité (enfin, pas non plus de quoi se taper le cul par terre). Les refrains sont entraînants, le tout est bien amené, ça riffe bien, le batteur s’en sort plutôt bien et le bassiste tente de temps en temps quelques plans à la Steve Harris qui dans le genre référence du genre se pose là.

Si je devais poser un bémol au final, ce serait le manque de variété du truc (et encore, "Aves Negras" est une très belle surprise). C’est assez cousu de fil blanc dirons-nous et il manque très certainement un hymne fédérateur si comme moi vous n’êtes pas hispanophone. Après, cela n’enlève en rien au plaisir brut que procure l’écoute de cet album, qui s’avère en définitive d’une efficacité redoutable. Et ce n’est pas ce que l’on demande à un groupe de Heavy Metal ? Aussi, sans honte, je lâche un 4/5, certes moins clinquant que le 5 décerné par mon éminent confrère, mais il a droit à tous mes remerciements pour la découverte.

A lire aussi en HEAVY METAL par DARK BEAGLE :


PINK CREAM 69
Headstrong (2017)
30 ans de bons et loyaux services




BLACK SABBATH
Paranoid (1970)
Lourd, halluciné et fédérateur

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez




 
   DARK SCHNEIDER

 
   DARK BEAGLE

 
   (2 chroniques)



- Elkin Ramírez (chant)
- Hugo Restrepo (guitares)
- Ricardo Posada (guitares)
- Jorge Atehortúa (basse)
- Gonzalo Vasquez (batterie)


1. Todo Hombre Es Una Historia
2. No Me Hables De Amor
3. Soy Real
4. Nada Ha Cambiado Aún
5. Escudo Y Espada
6. Muere Libre
7. Fugitivo
8. Aves Negras



             



1999 - 2024 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod