Recherche avancée       Liste groupes



      
ELECTRO BLACK GOSPEL  |  STUDIO

Commentaires (5)
Lexique black metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

2017 3 Devil Is Fine

ZEAL AND ARDOR - Devil Is Fine (2017)
Par CHAPOUK le 2 Juin 2017          Consultée 372 fois

Quand je cherche à expliquer rapidement à quelqu'un pourquoi le Black m'indiffère ou me gonfle voilà mon laïus : d'un côté je vois des incompris de la société, des dépressifs poètes, des colériques qui ont juste envie de pisser sur le tas de cendres que représenterait l'humanité après un ultime brasier et la seule émotion que tous ces gens arrivent à déclencher chez moi en voyant / écoutant leur démarche, c'est le rire. De l'autre côté je vois quelques allumés qui pour être encore plus "evil" et transgressifs que les autres s'aventurent sur des terres puantes sous couvert de provocation, voire en assumant carrément leurs propos. Ceux-là ils me font moins rire par contre… Au mieux je les ignore mais la plupart du temps j'ai juste envie de mollarder copieusement sur leur art (ça varie selon mon humeur), j'y peux rien c'est viscéral comme réaction…

Voilà pourquoi je me tiens loin du Black en général. Mais parfois il arrive que je trouve chaussure à mon pied dans ces terres obscures et c'est le cas avec ZEAL & ARDOR. Alors ok les puristes me diront que c'est pas du vrai Black "True-Raw-Chaos-Total-De-Mon-Cul-Pur-Et-Dur" mais je leur répondrai : mais heureusement ! Car ce qui m'a fait accrocher à la démarche de Z&A c'est le mélange de toutes ces influences ! J'ai un amour inconditionnel pour les trucs qui ont pour volonté de casser les codes et mélanger tout un tas de genres musicaux ensemble juste pour voir ce que ça donne.

La première chose qui frappe sur ce skeud c'est bien évidemment ce Gospel avec son côté incantatoire qui est accompagné par l'agressivité naturelle du Black sur des morceaux comme "In Ashes", "Come On Down", "Blood River" ou "Children's Summon", titre où le Mélodeath / Black prend nettement plus de place qu'ailleurs. Et puis on a ces pistes / interludes à tendance Electro, comme le presque Trap "Sacrilegium I" et les très EZ3KIELiens "Sacrilegium II" et "Sacrilegium III", qui viennent compléter l'ambiance générale du skeud et offrir une petite fenêtre de lumière dans ce monde ténébreux, ainsi que le très minimaliste "What Is A Killer Like You Gonna Do Here", qui bien qu'il n'apporte rien de plus à l'EP s'avère au bout de quelques écoutes sympathique avec son groove Bluesy.

Conclusion, si vous cherchez un produit purement Black Metal, vous risquez d'être déçus car le Black n'est pas la pierre angulaire de cet album. Il vient soutenir certaines compos mais ne fait pas partie des éléments principaux de ce skeud, même si son intégration reste tout de même essentielle pour bien comprendre ce concept tourmenté sur le thème de l'esclavagisme, les ambiances et le chant restent quand même les éléments primordiaux de cet EP. Vous risquez également de déchanter si vous vous attendez à quelque chose de très poussé techniquement, ici la simplicité est le mot d'ordre et c'est très bien ainsi, car ces compos dépouillées servent très bien ainsi le concept général et lui donne un côté plus authentique.

Je fais partie de ces personnes qui privilégieront toujours l'originalité, l'imagination et la créativité à la technique, donc le côté amateur qui peut parfois se dégager du skeud il ne me bloque absolument pas, tout comme la relégation du Black vers l'arrière-plan. De mon point de vue tous les éléments sont relativement bien dosés sur ce "Zeal & Ardor" et je suis d'accord avec Canard WC qui dit qu'il est content de voir le Black "du bon côté de la ligne" pour une fois, "de le voir du côté des opprimés". Je partage exactement le même sentiment.

Pour peu que vous soyez ouvert d'esprit, que vous aimiez bien le Blues, IGORRR et la spontanéité, ça sera carrément votre came !

A lire aussi en BLACK METAL :


DARK FUNERAL
Attera Totus Sanctus (2005)
Perfusion de brutalité sataniste

(+ 1 kro-express)



SUPERIOR ENLIGHTENMENT
The Great Obscurantism (2009)
Le Québec a son croisement BEHEMOTH/BELPHEGOR


Marquez et partagez




 
   CANARD WC

 
   CHAPOUK
   POSITRON
   VOLTHORD

 
   (4 chroniques)



- Manuel Gagneux (tout)


1. Devil Is Fine
2. In Ashes
3. Sacrileguim I
4. Come On Down
5. Children's Summon
6. Sacrilegium Ii
7. Blood In The River
8. What Is A Killer Like You Gonna Do Here?
9. Sacrilegium Iii



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod