Recherche avancée       Liste groupes


Auteur
 

Groupe
    

Classement équipe
  
Référendums
  


STEF - 1997
Consulté 1789 fois
THE GATHERING - Nighttime Birds

Entre Mandylion et Nighttime birds, mon coeur balance. Mais je pense quand même que s'il ne fallait en garder qu'un, ce serait celui-là. De toute façon, c'est par cet album que j'ai découvert les hollandais, et je me rappelle très bien le choc qu'avait provoqué la voix d'Anneke, ensorcelante, sur des mélodies qui ne le sont pas moins. "On most surfaces", "the may song", "confusion", "the earth is my witness", tout est magnifique. NIGHTTIME BIRDS est la bande originale officielle du paradis.

ROYAL HUNT - Paradox

Noyé sous les claviers, dans un style prog, la musique des danois de ROYAL HUNT est tout sauf indigeste. Associant le talent de compositeur d'Andre Andersen au vocaliste exceptionnel qu' est Dc Cooper, PARADOX, sur fond de concept album religieux propose des compositions à la fois riches et accrocheuses ("river of pain", "message to god", "long way home"). Un groupe au sommet de son art tout simplement.

STRATOVARIUS - Visions

Episode avait lancé le groupe, Visions enfonce le clou et confirme le potentiel de ce groupe, leader d'un mouvement speed-metal symphonique. Quelques années auparavant, qui aurait pu dire que la Finlande deviendrait l'autre pays du metal ? Et pourtant, avec "black diamond" ou "Paradise", la relève du speed Heloweenien est assurée. Et finit de faire rire les derniers sceptiques quand on parle de la provenance de STRATOVARIUS.

WHITE SKULL - Embittered

Par le line-up qui réalisera "Tales from the north" ou "Public glory", Embittered est nettement plus heavy-rock que réellement speed-metal symphonique. Néanmoins, comme WHITE SKULL est un groupe de qualité, l'album est très plaisant, très accrocheur et varié, avec des titres heavy très longs, deux ballades et une reprise "burnée" du tube des 4 non blondes "what's up".

SCANNER - Ball Of The Damned

Second couteau de la scène speed allemande, dont les débuts coïncident avec ceux de HELLOWEEN, RAGE ou GRAVE DIGGER, SCANNER propose une flopée de titre rapides et mid-tempo avec des refrains typiques du genre qui vous restent gravés en tête toute la journée. Ne soyez donc pas étonné de siffler "frozen under the sun" sous la douche ou au restaurant entre le fromage et le dessert. A noter une reprise conventionnelle mais efficace du titre "Innuendo" de QUEEN.

DEATH SS - Do What Thou Wilt

Les italiens de DEATH SS sont sans doute un peu schizophrène, mais leur univers oppressant et leur musique reste très cohérente. Un mélange inqualifiable de rythmique plombées, et de claviers gothiques, avec le chant possédé de l'ami Sylvester. Si la musique de DEATH SS devait servir de bande originale de film, ce serait probablement un mélange entre Le silence de Agneaux et la nuit de morts-vivants.

PRIMAL FEAR - Primal Fear

Le premier album de PRIMAL FEAR n'aurait sans doute jamais vu le jour, si son leader RALF SCHEEPERS (ex-GAMMA RAY), n'avait été retenu pour remplacer Rob Halford au sein de JUDAS PRIEST. Consciemment ou non, ce premier opus fleure bon l'après- PAINKILLER, avec son lot de refrains imparables. Pour moi, le meilleur PRIMAL FEAR.

RHAPSODY - Legendary Tales

Un premier album venant combler un manque, celui des amateurs de metal, friands d'heroic-fantasy et de musique de films. Avec un hymne en guise de carte de visite ("Warrior of Ice", MIGHTY WARRIOR!!!) et des ambiances moyennageuses inédites ("forest of unicorns") associée à un metal soft mais recherché ("rage of the winter"), LEGENDARY TALES a tout pour faire naitre des vocations de metalleux même chez les plus réfractaires au genre. Le prochain album Symphony of enchanted lands finira de lancer le culte RHAPSODY.

IRON SAVIOR - Iron Savior

Peu de choses à se mettre sous la dent avec le nouveau projet de Piet Sielk et Kai Hansen, les chansons manquent d'impact et se cantonnent à un speed-metal teuton de seconde zone. Je lui prefère largement son successeur "Unification".

METALLICA - Reload

La note est plutôt bonne, et pourtant c'est une déception. On sent bien que ceux sont les chutes du précédent opus "Load". Beaucoup de morceaux sont dispensables, mais à coté de çà, il y a des morceaux réussis : "Fuel", "The Unforgiven 2" et révèle un coté apaisé inhabituel sur une magnifique ballade : "low man's lyric". Au moment où j'écris ces lignes, on attend toujours le prochain album depuis maintenant 6 ans !

HAMMERFALL - Glory To The Brave

Curieusement, c'est l'album favori de beaucoup d'amateurs du groupe, mais çà a toujours été celui que j'aime le moins. Assez froid, avec des mélodies "brutes", l'album est le moins travaillé mais le plus honnête aussi sans doute. Je prefère finalement l'aspect plus commercial de leur futur carrière. Néanmoins, avec leur carton eu Europe, c'est à Hammerfall qu'on doit le renouveau true-metal de la fin des années 90 et début 2000.







1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod