Recherche avancée       Liste groupes



      
GLAM/HARD ROCK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


WILD BOYZ - Unleashed! (1991)
Par THE MARGINAL le 3 Octobre 2010          Consultée 2227 fois

Comment ?!?!?!? Vous n'avez jamais entendu parler des WILD BOYZ ????? Mais c'est hallucinant !! WILD BOYZ était LE groupe majeur de l'année 1991 !! Pensez donc : ce quintette américain avait mis à genoux toute la Terre entière avec son premier album, "Unleashed!", lequel avait été certifié 8 fois platine au Botswana, au Bahrein, 12 fois platine au Honduras, 5 fois diamant au Sri Lanka. Ledit album s'est également payé le luxe de pulvériser des records de longévité dans les charts puisqu'il a squatté la 1ère place du Top album au Koweit et au Nepal pendant 46 semaines consécutives, a comptabilisé quelque chose comme 378 semaines non-stop dans le Top 10 saoudien (record national absolu !!).

La popularité des WILD BOYZ en Arabie Saoudite fut telle que même les ROLLING STONES, AEROSMITH, GUNS N' ROSES, BON JOVI faisaient des pieds et des mains pour avoir le droit d'assurer la première partie de ce combo durant sa tournée saoudienne des stades en 1991. Il faut dire que la jeunesse de ce pays s'identifiait totalement à ce quintette de Hair Metal et aujourd'hui, les WILD BOYZ sont honorés à Riyad puisqu'une station de métro à leur nom a vu le jour (c'est la station la plus fréquentée statistiquement). Un hommage on ne peut plus vibrant et mérité envers ce brillant groupe.

Euh... Bon, laissez tomber ce que j'ai écrit au-dessus. Tout cela est du pipeau. Vous ne m'aviez tout de même pas cru, hein ? En réalité, les WILD BOYZ n'ont sorti qu'un seul album, "Unleashed!", en 1991, puis ont disparu de la circulation dans l'indifférence 2 ans plus tard. Voilà le vrai destin des WILD BOYZ. Et d'innombrables combos de Glam (ou assimilés) apparus au début des 90's et sans aucune envergure ont subi le même sort.

Car non contents d'arriver après la bataille, les WILD BOYZ débarquent avec un album sentant le réchauffé, sans éclat. Et ça, on le devine déjà rien que par la pochette du disque : il y a un air de déjà-vu 1 million de fois et ce quintette US, clichesque au possible, parait vraiment inoffensif. Le premier POISON était déjà sorti 5 ans plus tôt et la bande à Bret Michaels a fait du chemin depuis. Quand on voit ce combo, on a l'impression que certains de ses membres ont été recrutés sur casting (il y en a un qui copie le look à Bret Michaels, justement, et un autre qui ressemble vaguement à Tom Kiefer).

Musicalement, il n'y a aucune surprise, "Unleashed!" s'inscrit tout droit dans la lignée des POISON et WARRANT, mais en nettement moins bien. Des albums de Hard US sans originalité, sans surprise, il y en a des tonnes, mais certains d'entre eux parvenaient au moins à faire illusion grâce à quelques titres bien sentis, à quelques coups d'éclat ça et là. Là, ce n'est pas le cas, désolé. Les WILD BOYZ proposent un Hard US glammisant plutôt boursouflé, sans aucun éclat, sans aucune spontanéité (ce qui ne pardonne pas dans ce style) et, de surcroit, desservi par une production vraiment limite (aujourd'hui, ça saute aux oreilles que ce disque a mal vieilli). Le chanteur (Willie D.) se distingue par son insignifiance et ressort tous les gimmicks du genre (au point d'en abuser, parfois). Quand aux paroles, elles sont d'une stupidité et d'une puerilité affligeantes. On croit franchement avoir affaire à une caricature de ce qui était en vogue dans le Hard US, le glam. L'exemple le plus flagrant est l'insipide ballade "Forever", sur laquelle le chanteur insiste de plus en plus sur les aigus dans le final au point qu'on a envie de lui mettre des claques. "High Tonite" est l'archétype de la compo hard glammisante grotesque, ridicule et engluée dans les clichés. Les titres bluesy que sont "I'm On My Way" et "Take Me" indiquent bien aussi à quel point le groupe n'a pas beaucoup bossé ses compos.

Ceci dit, tout n'est pas à jeter sur cet album. Si celui-ci est tout sauf mémorable, il y a quand même 2 ou 3 choses à sauver, ce qui relèverait presque du miracle (et laisserait sous-entendre qu'en s'appliquant un peu plus, ce groupe aurait peut-être pu proposer quelque chose de potable). En premier lieu, mentionnons le mid-tempo "I Don't Wanna Cry No More", contagieux, tubesque et mémorable de bout en bout. Ce titre apparait comme LE hit incontestable, le rayon de soleil de l'album tant il surnage par rapport à l'ensemble. Dans le genre arbre qui cache la forêt, "I Wanna Cry No More" se pose carrément là. Dans une moindre mesure, on ajoutera les 2 dernières compos de l'album : le swinguant "In Your Face", une compo Hard Rock n'Roll musclotée qui fait taper du pied, ainsi que la ballade acoustique "Cowboy Ride", sympathique à défaut d'être transcendante. Ca ne mange pas de pain, mais ça reste dans les limites de l'acceptable.

Globalement, cet album se résume à un énorme morceau efficace, au potentiel tubesque, 2 autres compos de facture correcte et le reste n'est que remplissage superficiel avec des chansons sous-inspirées (tiens, comme un paquet d'albums à succès apparus tout au long des 90's !). Ce "Unleashed!", il faut le reconnaître, est le genre d'album qui a fait beaucoup de mal au Glam, au Hard US en général à l'époque. WILD BOYZ n'était pas forcément le pire groupe du genre, mais il a certainement contribué à plomber la scène de l'époque. Pour résumer le truc, WILD BOYZ était à WARRANT ce que STORMWARRIOR est à RUNNING WILD. Vous voyez ce que je veux dire ? En tout cas, si vous n'aimez pas WARRANT, ce n'est même pas la peine d'essayer d'écouter WILD BOYZ. Pourtant, aussi curieux que ça puisse paraitre, WILD BOYZ est devenu avec le temps un groupe culte de Hard US. Comprenne qui pourra...

A lire aussi en HARD ROCK par THE MARGINAL :


BONFIRE
Double X (2006)
Le meilleur de BONFIRE




BROTHER CANE
Brother Cane (1993)
Album hard bluesy rare, mais très intéressant


Marquez et partagez




 
   THE MARGINAL

 
  N/A



- Willie D. (chant)
- Valentino (guitare)
- Matt Steavanz (guitare)
- Joey Wylde (basse)
- K. Lee Lauren (batterie, piano)


1. Pleazure N Pain
2. I Don't Wanna Cry No More
3. I'm On My Way
4. Forever
5. Take Me
6. Roll The Dice
7. She Don't Care
8. High Tonite
9. In Your Face
10. Cowboy Ride



             



1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod