Recherche avancée       Liste groupes



      
FUSION SKA EXPERIMENTAL  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


DOG FASHION DISCO - Experiments In Alchemy (1998)
Par VOLTHORD le 6 Septembre 2010          Consultée 1547 fois

MR BUNGLE ?
Ah oui, mais là si tu commences comme ça, tu me pourris déjà ma chronique. Enfin, un tout petit peu quoi. Bon certes, DOG FASHION DISCO, ça fera beaucoup penser à MR BUNGLE et FANTOMAS, le côté hippiesque déjanté avec des cuivres de fanfares d’ivrognes en pareil, les parties instrumentales à toute allure et le grand méta-portnawak en moins, avec TOUJOURS du chant, des morceaux qui sonnent plus souvent comme des morceaux, et pas seulement comme des expérimentations louches pour auditeurs qui ont 5 grammes dans le sang (je parle de mercure, pas d’alcool).

Bref, DOG FASHION DISCO est une formation de Nouillorke déjà morte, ayant opéré de 1997 à 2006 dans l’ombre de ses aînés. Faute de trop d’étalements et de redites, d’un manque de renouvellement évident, la formation a un peu paumé ce qu’elle faisait de mieux au fil de ses CDs… c'est-à-dire à peu près tout ce qu’il y a sur "Experiments In Alchemy", second CD auto-produit du groupe et suite logique, plus mature et plus délirante, d’un "Erotic Massage" déjà bien intéressant.

Hésitant entre la franche rigolade et le tonneau de dynamite, DOG FASHION DISCO fait penser à une alliance de Ska dévergondé aux trompettes clinquantes et résolument prenantes et d’un Metal fusion ou hardcore, qui semble souvent en retrait mais peut faire péter des riffs franchement déments (le bourrinage de départ de "Scores For Porn" ou "Albino Rhino"). Après évidemment, ça tourne à la partouze interraciale, avec des éléments de jazz, tellement indomptables que de nombreuses ont encore fait l’erreur de classer le groupe dans ‘jazz metal’, de la bossa nova, de l’électro (assez rare), et de la ritournelle de manèges qu’on retrouvera assez communément chez des STOLEN BABIES ou DIABLO SWING ORCHESTRA (et MR BUNGLE hein, mais ça vous avez pigé)…

DOG FASHION DOG part toujours en sucette mais le fait sans jamais laisser l’auditeur perplexe. Il communique une pêche unique et alimente ses bizarreries avec des textes délirants et provocateurs. Je partagerai avec vous la chanson dédiée à "Pogo The Clown", serial killer et pédophile américain qui utilisait un costume de clown pour gagner la confiance des parents et de ses victimes. Et le second couplet goes like this :

Murder victim slice and smile
Serial killer pedophile
Look into those empty eyes
You know when it's your time to die
He cuts you up in little bits
Goes bop bop on your head again
Spills your blood now he's soaked in sin
Pogo you're gonna burn in hell


Du clownesque, du grotesque, de la pêche et du gros délire de tordus, voilà ce qui vous attend dans ce Metal expérimental cuivré de haute volée, dont le seul défaut apparent resterait des guitares un peu sous-mixées, problème lié à une production forcément un peu cheap. Mais franchement, si vous aimez tout ça et que avez l’occasion de croiser "Experiments In Alchemy" dans un magasin, jetez-vous dessus !

Dommage qu’il n’y ait pas eu d’équivalent à cet album dans la suite des aventures de DOG FASHION DISCO.

A lire aussi en AVANT-GARDE par VOLTHORD :


DIABLO SWING ORCHESTRA
Pacifisticuffs (2017)
Swing metal




AKPHAEZYA
Anthology Iv : The Tragedy Of Nerak (2012)
Big bang stylistique fantasmagorique

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez




 
   VOLTHORD

 
  N/A



- Todd Smith (chant)
- Greg Combs (guitare)
- Mark Ammen (basse)
- Sennen Quigley (claviers, guitares)
- Geoff Stewart (saxophone)
- John Ensminger (batterie)


1. Siddhis
2. Primate
3. The Satanic Cowboy
4. Pogo The Clown
5. En La Noche
6. Scores For Porn
7. Albino Rhino
8. 9-5 At The Morgue
9. Sexual Abyss



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod