Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

2004 Drive !

GOODNIGHT GRACIE - Drive ! (2004)
Par THE MARGINAL le 14 Juin 2010          Consultée 1524 fois

Les années 2000 ont vu apparaitre un regain d'intérêt de la part de certains labels pour le hard mélodique, le hard FM, voire le glam. Ainsi, les fans de ces styles ont pu avoir plus facilement accès à plusieurs groupes, plusieurs albums, lesquels ont connu des fortunes diverses (sur le plan qualitatif). GOODNIGHT GRACIE fait partie de ces combos qui ont pu bénéficier d'un tant soit peu de visibilité grâce au label Mayhem Music.

Qui est GOODNIGHT GRACIE ? Un quartette américain pratiquant un Hard US de facture classique, conventionnelle. Son premier album studio, "Drive !", est sorti en 2004. Musicalement, donc, GOODNIGHT GRACIE ne révolutionne rien. Le chanteur Jimm Insolia évolue dans un registre tantôt mélodique, tantôt plus éraillé, tandis que les musiciens se montrent compétents juste comme il faut et n'en rajoutent pas des tonnes. A l'écoute de l'album "Drive !", on peut reconnaitre chez ce combo les influences de POISON, BON JOVI, VAN HALEN, DANGER DANGER, EXTREME, HEAVEN'S EDGE. Avouez qu'il y a largement pire comme références, non ?

Et le contenu de l'album, dans tout ça ? Et bien, la première moitié de l'album voit un groupe souffler le chaud et le froid, jouer aux montagnes russes. Rien qu'avec le titre d'ouverture, "Say Goodnite Gracie", on est servi: intro ridicule au possible, puis ensuite ça s'améliore avec du hard rock groovy contagieux qui rappelle les heures glorieuses de VAN HALEN, AEROSMITH et une basse omniprésente, entêtante. Si le mid-tempo "Annalise" a un petit côté POISON sympa avec ses relents glam et sa trame mélodique originale, si "Piece Of Your Heart" est un excellent morceau accrocheur dont il convient de saluer le travail d'orfèvre accompli sur le refrain, les riffs, les mélodies, comment ne pas faire la gueule quand on entend "Daddy Doesn't Know What To Say", un titre à mi-chemin entre le glam et le hard FM plutôt fade, sans saveur, la ballade au piano "Dedicated", insipide, peu recherchée, pas travaillée du tout, au point d'avoir envie de la zapper, ou encore le chiantissime et répétitif "Don't Look Back" ? Il y a de quoi être décontenancé par tant d'inconstance...

Pourtant, dès l'entame de la seconde moitié de l'album, on note du mieux. Du nettement mieux, même. Les compositions sont plus homogènes (sur le plan qualitatif), plus cohérentes. Par exemple, si "She Wants Money" est une compo Hard US de facture classique, elle n'en demeure pas moins bien torchée et ses riffs bien crus sont sympathiques à entendre. On ne restera pas non plus insensible à "21st Century World", dont le côté funky bien en avant avec sa basse "slappée", rappelle inévitablement EXTREME et on notera aussi que le solo de clavier qui déboule en même temps que l'habituel solo de guitare a de quoi surprendre. Le déménageur hard rock n'roll "He's Outdated", qui fait taper du pied avec son tempo soutenu, et "Boogie Song", sont des titres parfaits pour faire bouger, remuer les tripes. Enfin, mentionnons la power-ballade "Demon Whiskey", empreinte de mélancolie, un chouia "musclotée" et dont les mélodies envoûtantes ne peuvent laisser de marbre.

La seconde moitié de cet album se révèle donc nettement plus intéressante que la première. Il est tout de même regrettable qu'au début de ce skeud, il y ait des titres bas de gamme car ils sont susceptibles de donner à l'auditeur des préjugés négatifs. On peut aussi ajouter que si ce quartette s'était donné la peine d'enlever les quelques coquilles présentes sur ce disque, celui-ci aurait largement gagné en efficacité, d'autant que ledit quartette a des capacités. "Drive !" est donc un album sympathique, mais pas indispensable. Pas vraiment original, mais plutôt bien fait (hormis quelques fautes de goût). Juste de quoi satisfaire les amateurs de Hard US pas trop exigeants, en fait.

A lire aussi en HARD ROCK par THE MARGINAL :


ELECTRIC ANGELS
Electric Angels (1990)
Hard rock




ROUGH CUTT
Wants You (1986)
Du bon hard us typiquement 80's


Marquez et partagez




 
   THE MARGINAL

 
  N/A



- Jimm Insolia (chant, guitare, claviers)
- Bob Davis (guitare)
- Gary Schmidt (basse)
- Karl Sorenson (batterie)


1. Say Goodnite Gracie
2. Daddy Doesn't Know What To Say
3. Annalise
4. Don't Look Back
5. Dedicated
6. Piece Of Your Heart
7. Face In The Mirror
8. Demon Whiskey
9. She Want's Money
10. 21st Century World
11. He's Outdated
12. Boogie Song



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod