Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

Commentaires (19)
Questions / Réponses (1 / 9)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

1981 1 1
1984 Métamorphose
 

1981 Warning I
1982 Warning Ii
1984 Metamorphose
 

- Style : Attentat Rock

WARNING - 1 (1981)
Par LOTUS le 11 Août 2008          Consultée 7524 fois

Amis hardos sortez vos caleçons colorés, mettez bien en avant vos touffes capillaires, aujourd’hui Lotus vous fait faire un petit come back dans la folie des années 80 ! Branchez vos bonnes Gibson et montez le volume sans modération ! La perle que je vous présente fait partie des plus grands outsiders de la scène hard rock française de l’époque. Oui, j’ai bien dit des français ! Contrairement à ce que l’on pourrait croire notre pays regorge de petits trésors quand on se donne la peine de leur prêter attention.
Pour les grands spécialistes du genre, le nom de Warning n’est certainement pas nouveau. Pour les moins expérimentés, il doit retentir alors comme une découverte essentielle. Il ne s’agit pas de petites pointures : ces cinq musiciens ont largement pris place au coté d’une formation comme Trust, qui, disons le, battait son plein depuis les années 70. Avec une musique peu conventionnelle et un chant hors du commun, Warning va bouleverser son temps.

Baptisé ainsi après un changement de line up et l’arrivée du remarquable guitariste Christophe Aubert, Warning explose très vite et surprend par son audace instrumentale. Les riffs sont directs, les soli monumentaux et le chant de Raphaël Garrido dépasse les fréquences habituelles grâce à ses poussées cristallines. Le rédacteur de Hard’n’ Heavy, Louis Bourgade, parle même du « Farinelli » des temps modernes. Sous les projecteurs et dans l’axe des bons vieux baffles Marshall, le groupe s’affirme et donne naissance au non-conformisme musical.
Les guitares font preuves d’une technique non pas démonstratrice mais efficace. Il suffit d’écouter les premiers morceaux de l’album, « Going To U.S.A » et « Ciné regard », pour entendre la couleur annoncée par le groupe. L’ambition peut paraître démesurée mais le talent est là et indéniable. Côté « New Look », on se met à transpirer dans les marcels en coton et les vestes en cuir tellement les phrasés lead percutent. Ça fuse de toute part mais de manière contrôlée : Dieu que c’est bon ! Une jolie blonde aux yeux de biche vous regarde (ou une brune si vous préférez), qu’attendez vous pour l’inviter ? « Tel que tu l’imaginais », emprunt d’une mélodie exceptionnelle, séduit tous les amateurs des grands slows à la manière hard rock. Raphaël, subtile et émouvant, caresse toutes les âmes sensibles avant de se voir relayer par un solo magnifique de Christophe. Tout cela est saisissant…
Grands défenseurs de la langue de Shakespeare, vous pouvez d’hors et déjà reculer. Ici, le français est à l’honneur. Warning défend son style jusque dans ses mots et paroles. Rien n’est laissé de coté, tout est dans le génie artistique :

« Styles et créations, hors-sujets-Scandales
Spécial ! Ciné-Biz international ! »

Qui pouvait mieux le dire que Warning et sa musique fantastique ?

On s’agite, on s’agite mais notre cd avance dans la platine. Il faut avouer que le temps passe vite au côté de ces musiciens talentueux et entraînants. En dehors des compositions qui balancent bien, le timing se veut court. Ce premier petit bijou ne dure que 36 minutes et, s’il existe un reproche à lui faire, c’est bien celui de sa durée. Si peu de temps pour apprécier un si bon cru… On a à peine le temps de remuer les cheveux et de scander « Warning…Warning… » que l’enregistrement se termine.
Quoiqu’il advienne, pour ceux qui aiment le hard rock ou encore la scène française, il me paraît difficile de passer à la trappe une telle formation. De même, j’invite les passionnés de guitare à se concentrer sur le jeu remarquable de Christophe Aubert (R.I.P), une merveille… Je n’ai qu’un mot : superbe !

Allez, un dernier petit moment de nostalgie sur « Satan Relaps » avant de reposer sa Gibson…

A lire aussi en HARD ROCK :


UFO
No Heavy Petting (1976)
Un ufo indispendable.

(+ 1 kro-express)



SCORPIONS
Taken By Force (1977)
Hard rock

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez




 
   LOTUS

 
   CITIZEN

 
   (2 chroniques)



- Raphaël Garrido (chant)
- Christophe Aubert (lead guitares)
- Didier Bernoussi (guitares)
- Alain Pernette (basse)
- Henri Barbut (batterie)


1. Going To U.s.a
2. Ciné Regard
3. Le Casse
4. Sous Le Soleil De Mescaline
5. New Look
6. Tel Que Tu L’imaginais
7. Satan Relaps
8. Alice In Yonderland (faux Live)



             



1999 - 2022 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod