Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY METAL/STONER  |  STUDIO

Commentaires (4)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

2008 Sahg II
 

- Membre : God Seed, SkuggsjÁ

SAHG - Sahg Ii (2008)
Par POWERSYLV le 18 Mars 2008          Consultée 4321 fois

En Norvège, il y a le black metal. Mais depuis quelques temps, il est de plus en plus fréquent que les musiciens de cette scène s’émancipent un peu de leurs premières amours pour naviguer sur des terres plus heavy metal (Abbath avec I) ou rock’n roll (Shagrath avec CHROME DIVISION). SAHG a pour sa part opté pour un bon gros stoner graisseux, avec quelques légers accents doom, des volutes de diverses substances et un amour pour le BLACK SABBATH des seventies, PENTAGRAM, TROUBLE ou encore (moins évident) le côté aventureux d’un CANDLEMASS. Le groupe est composé du chanteur/guitariste Olav Iversen (MANNGARD), du gratteux Thomas Tofthagen (AUDREY HORNE – remember Twin Peaks) et du bassiste King Of Hell qu’on ne présente plus (GORGOROTH).

En 2004, formation du groupe. En 2006, sortie du premier album auto-intitulé. Nous voici en 2008 pour le deuxième épisode sobrement intitulé Sahg II (le retour). Il faut croire qu’en 2010 nous aurons droit au troisième … Quoiqu’il en soit, c’est Regain Records qui a choisi de prendre sous son aile cet all-stars trio (pas de batteur attitré, c’est Brynjulv Guddal co-roducteur de l’album qui s’en est chargé … quel groove) pas comme les autres qui était avant chez Candlelight. Avant l’enregistrement, SAHG a pu tranquillement aller tourner que ce soit chez lui (le Hole In The Sky Festival) ou aux States en première partie de la légende sur le retour, CELTIC FROST. Après moultes déboires techniques (le sorciers sont toujours maudits), ce disque qui aurait dû sortir en 2007 est enfin prêt à conquérir le monde du gros son. Le groupe a d’ailleurs été assisté sur la phase finale de l’enregistrement par le célèbre producteur Rob Caggiano, connu pour avoir été guitariste d’ANTHRAX.

Stoner, ambiance très seventies et guitares grassouillettes et sabbathiennes … le premier titre « Ascent To Decadence » vise en plein dans le mille et distille cette bonne dose de groove qu’on retrouve plusieurs fois au long de cette galette. L’entraînant « Echoes Ring Forever » (et son final en forme de jam) ou « By The Toll Of The Bell » en sont d’autres exemples. On tape aussi dans le plus lourd avec le riff mastoc mais chantant d’un « Star-Crossed » (quelle accélération en plein milieu !). Par contre, le terrible « Pyromancer » se veut beaucoup plus rapide, avec un tempo plus véloce et un riff bien percutant. La voix d’Olav Iversen suit le groove et les méandres de la musique à cette occasion et se calque sur les moments un peu plus épiques (CANDLEMASS n’est pas loin sur le refrain d’« Ascent To Decadence ») ou dynamiques (ses intonations à la Ozzy sur « Pyromancer »), ce qui ne l’empêche pas de devenir un peu plus incantatoire sur les instants plus solennels.

Car sur ce deuxième opus, SAHG a voulu alterner les plaisirs, les tempos … mais aussi les ambiances. Certains morceaux s’envolent carrément vers une autre dimension, et je ne parle pas seulement d’un très bon « Wicked Temptress » où les couplets tranquilles précèdent un refrain qui se nappe carrément de puissance. Je veux surtout en venir à l’instrumental « From Conscious Sleep » avec ses chœurs superbes, les cordes et son climat inquiétant (qui me fait un peu penser au « Supertzar » de BLACK SABBATH). Et encore plus au génial « Escape The Crimson Sun », véritable O.V.N.I. et pièce maîtresse de ce disque : carrément planant, dénué de tout rythme, il faut se laisser transporter par la voix trafiquée et plaintive d’Olav qui surnage au dessus des eaux de la création, cette guitare magique aux odeurs de patchoulis, cette ambiance éthérée et nue, sans parler des flutes et mandolines. Géant, vraiment. Et placée stratégiquement vers le milieu de l’opus. La fin du disque sur « Monomania » est superbe également …

Des sentiments, de la puissance, de la variété, un côté authentique. Tout cela me plait beaucoup et est reflété par ce deuxième opus de SAHG. Plus j’écoute ce CD, plus il me plait alors pas de complexes : de 4/5, je franchis la barre des 5/5, la frontière qui démarque les excellents albums des albums de génie. A écouter d’urgence, surtout si vous êtes fans de stoner et de vieux metal seventies. Vous pouvez déjà aller tâter le terrain sur le MySpace du groupe où des titres sont en écoute, Bientôt en tournée avec TROUBLE (si ça c’est pas un symbole).

Site Web :
http://www.sahgweb.com

MySpace :
http://www.myspace.com/sahg

A lire aussi en DIVERS par POWERSYLV :


JADALLYS
Labyrinthes (2007)
Puissance, obscurité, lumières et ambiances …




CARNIVAL IN COAL
Collection Prestige (2005)
Les "mister bungle français" : délires garanti !


Marquez et partagez




 
   POWERSYLV

 
  N/A



- Olav Iversen (chant, guitare)
- Thomas Tofthagen (guitare)
- King Of Hell (basse)


1. Ascent To Decadence
2. Echoes Ring Forever
3. From Concious Sleep
4. Sun Crossed
5. Escape The Crimson Sun
6. Pyromancer
7. Wicked Temptress
8. By The Toll Of The Bell
9. Monomania



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod