Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Membre : Ayreon, Stream Of Passion, Arjen Anthony Lucassen's Star One , Anthony, Vengeance, Ambeon, Arjen Anthony Lucassen , Guilt Machine, The Gentle Storm

BODINE - Bold As Brass (1982)
Par METAL le 18 Février 2008          Consultée 3200 fois

Il arrive parfois qu'une carrière se joue sur pas grand chose... Sur un pari, par exemple.

En 1982, BODINE se retrouve sans chanteur après le départ surprise de Jay Van Feggelen et doit donc s'acquitter des indispensables séances de recrutement... Mais "Iron Anthony", un jeune fan du groupe, a un plan : Doué à la six cordes mais malheureusement exécrable derrière un micro, celui-ci se présente tout de même aux auditions sans omettre de préciser de façon anodine "Ah au fait, je joue aussi de la guitare".
Etant une vraie calamité au chant, c'est sans surprise qu'il se fait rembarrer... Mais Rheno Xeros, impressionné par son jeu de guitare, l'engage tout de même pour assurer les rythmiques et également le seconder sur les soli. Certes, cette prise de risque n'aurait pu être qu'une simple anecdote sans intérêt… Mais elle est à l'origine du début de carrière d'un grand monsieur du Prog. Car sous le pseudonyme d' "Iron Anthony", se cache un certain Arjen Anthony Lucassen, futur leader de VENGEANCE et surtout, chef d'orchestre du mastodonte AYREON.

Mais le départ de leur ancien vocaliste allait engendrer d'autres changements de tailles. En effet, persister dans la veine Hard Rock Bluesy du premier album ne pouvait qu'aboutir sur un résultat décevant (n'est pas Feggelen qui veut)... C'est donc un changement de style qui s'imposa de lui-même, décidant le groupe à amorcer un virage plus Heavy Metal et à engager, un chanteur plus en adéquation avec leur nouveau style musical. La mise fut donc raflée par "Mad Man Axel" (Axel Langemeijer), chanteur aussi puissant que doué, bien qu'un peu banal si on cherche à le comparer avec son prédécesseur.

Et banal c'est en effet ce qui ressort des premiers titres de ce Bold As Brass.
Si "Rock Machine" démarre à cent à l'heure, le riff principal se montre assez peu attrayant... La voix d'Axel est, certes, bien plus musclée que celle de Feggelen, mais elle nous prouve d'entrée que le nouveau chanteur de BODINE ne pourra pas, malgré son talent, masquer les faiblesses de certains titres comme la voix majestueuse de son prédécesseur y parvenait. "Rock Machine" est donc un bon titre Hard Rock très typé début 80's avec ses (très bons) soli à la pelle mais avec un manque de magie certain.
La suite nous montre un "Heavy Rain" jouant à fond la carte Heavy Metal et c'est donc avec un titre plus lourd et sombre que BODINE poursuit son changement d'identité. Mais la recette ressemble à celle du premier titre avec une rythmique plutôt basique, des soli appliqués mais surtout un ennui assez récurrent. "Aragorn" est du même acabit et il faut attendre "Heavy Metal Heart" pour entendre un refrain plus attrayant (même si le reste se montre toujours aussi quelconque).

Commence alors la Face B... Et là, on change de division :
"Wild Fire Queen" débute par le monologue d'un narrateur tout droit sortit d'un album de RHAPSODY (ouais un peu ringard en effet) la tension monte quand arrive simultanément une rythmique enfin accrocheuse et un petit solo pas dégueu. Les lignes vocales font leurs apparitions et là c'est indéniable, ce titre tue !!! Les couplets éructés par Axel font mouche et le refrain est imparable... Il aura fallu attendre plus de dix-huit minutes pour que le groupe sorte enfin de sa léthargie... Et quelle sortie en fanfare avec ce titre épique à souhait !!! Enfin sur les bons rails, BODINE enchaîne sur un deuxième tube "Pumpin'Iron" très Heavy mais gardant un rythme suffisamment élevé pour ne pas retomber dans les travers des quatre premiers titres. Car le salut du groupe ne peut que passer par le talent son nouveau duo de six cordes : Rheno Xeros et Iron Anthony doivent en conséquence imprimer un tempo soutenu ou se montrer suffisamment virtuoses pour ne pas retomber dans la médiocrité du début.

L'album se terminera ensuite par deux titres un peu à part car écrits par Jay Van Feggelen, peu avant son départ du groupe. "Breakin' Out" aurait d'ailleurs eu largement sa place sur leur premier album éponyme tant Axel singe Feggelen et n'arrive pas à donner au titre sa touche personnelle. Cette composition manque donc de pêche par une trop grande mise en avant des lignes vocales... Et sans Feggelen derrière le micro pour sauver ce titre assez faible, le résultat n'est pas extraordinaire. A l'inverse, "Regular Rocker" est revu et corrigé, tant niveau chant (Axel nous livre ici sa meilleure performance du disque) qu'au niveau intensité où le tempo est multiplié par deux par rapport à la version originale (disponible sur la réédition du premier album du groupe) Le résultat est simple : D'un titre évincé du premier album, le groupe en a fait le chef d'œuvre du deuxième disque.

Au final, Bold As Brass nous donne un résultat plutôt mitigé : Avec trois excellentes compositions mais également cinq titres assez faibles, BODINE a toutefois le mérite de se montrer plus entraînant que l'album éponyme et nous offre enfin de véritables hits. La réputation du groupe change également de statut : De "bon groupe avec un chanteur extraordinaire", il passe à celui de "bon groupe avec un excellent niveau technique"... Un peu les DREAM THEATER du Heavy Metal hollandais en somme.

Il est à noter que l'album Bold As Brass n'est disponible qu'en vinyle à l'inverse de Bodine et Three Times Running qui ont été réédités sur CD en 1996. Toutefois, la réédition de Three Times Running contient en bonus track, sept des huit titres de Bold As Brass (Tous sauf "Breakin' Out" qui a été sacrifié par manque de place sur le Cd).

A lire aussi en HARD ROCK :


SVEN GALI
Sven Gali (1992)
Hard rock




MOLLY HATCHET
Double Trouble/live (1985)
Live best of d'un groupe en forme

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez




 
   METAL

 
  N/A



- Mad Man Axel (chant)
- Rheno Xeros (guitare)
- Arjen 'iron Anthony' Lucassen (guitare)
- Armand Van Der Hoff (basse)
- Gerard Haitsma (batterie)


- face A
1. Rock Machine
2. Heavy Rain
3. Aragorn
4. Heavy Metal Heart

- face B
1. Wild Fire Queen
2. Pumpin' Iron
3. Breakin' Out
4. Regular Rocker



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod