Recherche avancée       Liste groupes



      
POWER METAL  |  STUDIO

Lexique power metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


CHIMAERA - Rebirth-death Won't Stay Us (2007)
Par BAST le 10 Décembre 2007          Consultée 2247 fois
CHIMAERA prolonge le plaisir procuré par mes très nombreuses écoutes du magnifique premier album de DAWNRIDER, « Fate Is Calling Part I ». Je n’accroche que rarement à ce style qui fait s’entrechoquer le heavy/doom à la MANILLA ROAD, le power épique à la MANOWAR et la vélocité du heavy/speed. Pas assez mélodique, parfois. Bien trop solennel, d’autres fois. Le contentement se montre régulièrement entravé par l’un ou l’autre de ces reproches (MAJESTY ou ZANDELLE pour les exemples). Je compare CHIMAERA à DAWNRIDER, il faut pourtant replacer les éléments dans leur contexte. Là où DAWNRIDER a produit l’album presque parfait, les Allemands de CHIMAERA se contenteront d’un second essai plutôt bon mais encore trop inégal. D’autant plus que le chanteur de CHIMAERA ne rivalise pas avec l’équipe flamboyante qui s’est consacrée à DAWNRIDER. D’autant plus, encore une fois, que la production ayant accompagné « Rebirth-Death Won't Stay Us » s’avère plutôt insuffisante.

Pour autant, les titres forts sont là et bien là : l’enlevé « Order Of The Fallen Sun » et ses emprunts au classique, le fédérateur « Dragon's Witch », le soutenu « Knights Of The Storm » ou encore le hit « Ride Fast » qui pioche quelques idées à GAMMA RAY (le refrain) tout en restant ultra-lourd (la rythmique) constituent d’excellents moments. Avec une prod plus avenante, on n’ose imaginer le résultat. D’un autre côté et puisque je viens de citer les titres parmi les mieux agencés, le reste de l’album peine à atteindre un niveau similaire. CHIMAERA ne parvient pas toujours à éviter les longueurs ou les maladresses (« The Funeral » et son jusqu’auboutisme épique nauséeux, par exemple. Dommage, son final est de toute beauté). Si bien qu’après plusieurs écoutes, les meilleurs titres se distinguent un peu trop nettement du reste. Le genre de bilan qui à tendance à en échauder certains.

Pour ma part, je suis partagé. Sans nier les capacités des Allemands, je regrette que leur attention ne se soit pas montrée mieux soutenue sur la longueur. Encore un peu de travail et les poulains de Pure Steel records pourraient être, pourquoi pas, en mesure d’accomplir un troisième album parfaitement armé pour faire de l’ombre aux ténors d’un genre. Un genre qui, étrangement, n’a pas vraiment profité du revival de la fin des années 90 pour retrouver, à l’instar des autres courants heavy, un second souffle. Alors oui, CHIMAERA tient la position d’un pis-aller. Celui qui a su me rappeler quelques-unes des sensations rencontrées à l’écoute de DAWNRIDER, ma référence du genre. Mais en plus de ce statut abâtardi, il jette une petite lueur d’espoir, celle de voir débouler un troisième opus conquérant.
CHIMAERA : plutôt doué et prometteur. Alors, vivement la suite, qui sait ?

Note : 2,5 / 5




Marquez et partagez




 
   BAST

 
  N/A



- Pan (chant)
- Izzy (guitare)
- Jacques (guitare)
- Nico (clavier)


1. Order Of The Fallen Sun
2. Dragon's Witch
3. Chimaera's Rebirth
4. Rage On (my Heart)
5. Take Their Land
6. Knights Of The Storm
7. Ride Fast
8. Wanderlus
9. Bearheart
10. The Funeral
11. Live After Death



             



1999 - 2014 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod