Recherche avancée       Liste groupes



      
METAL INSTRUMENTAL  |  STUDIO

Commentaires (5)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

1989 Survivor
 

- Style : Patrick Rondat , Joe Satriani
- Membre : Fisc

Alain AIMÉ - Survivor (1989)
Par LATIMUS le 29 Novembre 2007          Consultée 7448 fois

En 2007, qui se souvient d’ALAIN AIMÉ ?! Pas grand monde sûrement, mais heureusement le site Nightfall in Metal Earth est là pour vous rafraîchir la mémoire ! Ou tout simplement pour vous faire découvrir un gratteux, français de surcroît, plutôt doué. ALAIN AIMÉ, c’était le guitariste soliste d’un groupe de Hard français au nom bien plus effrayant que CANNIBAL CORPSE ou NAPALM DEATH... Le nom de ce groupe ? FISC. J’en tremble encore (ben oui, le Fisc ça fout les jetons, non ?!).

Après 4 albums avec FISC, et juste après le split du groupe en 1988/89, ALAIN AIMÉ tente l’aventure en solo, catégorie guitare instrumentale. Un genre en vogue à l’époque (1989), puisque depuis la sortie de Surfing with the Alien de JOE SATRIANI en 1987, les albums de six-cordistes virtuoses ont le vent en poupe. Et virtuose, le blond Alain l’est-il ? Assurément. Son jeu très technique mais aussi très mélodique me fait penser principalement à trois guitaristes célèbres : JOE SATRIANI (dont il a d'ailleurs assuré la première partie), PATRICK RONDAT (pour le côté néo-classique et les allers/retours maîtrisés) mais aussi BRIAN ROBERTSON (THIN LIZZY, MOTÖRHEAD) lorsqu’Alain chatouille sa pédale wah-wah.

Survivor nous entraîne donc sur les chemins bien balisés de l’album de guitare instrumentale, à travers 13 titres, dont 5 ne dépassent pas les deux minutes. Après une introduction où une jolie guitare lead se mêle à du violon et du violoncelle, ça démarre sur les chapeaux de roue avec un « Straight to the Point » qui porte bien son nom : deux minutes de Rock n’ Roll tout simple qui dépote et qui dégouline de solos ravageurs. Un style pas si courant sur un disque de guitare instrumentale ! Vient ensuite peut-être le meilleur morceau de l’album, « Survivor », une ballade remplie jusqu’à la gorge d’un feeling monstrueux, et qui peut évoquer par certaines notes le fabuleux « The Forgotten part II » de SATRIANI. C’est dire ! Autre ballade teintée de Blues, « Break the Ace », qui voit ALAIN AIMÉ partager les solos avec un certain Serge Meyer. On trouve aussi un morceau en trois parties, « Strange », dont la deuxième section incite au recueillement, puisqu’il s’agit quasiment de musique classique, avec violon, violoncelle et guitare acoustique.

Le reste des titres ne fait pas dans la grande originalité, tout en restant de qualité : Rocks instrumentaux style « on a mis le régulateur de vitesse et on se la joue pépère sur l’autoroute au volant de la Béhème 6 cylindres » (« Stick to your Guns », « Gime Crack Paradise »), courts morceaux un peu frime évoquant le décollage et l’alunissage d’un fusée (« Sex Machine » et le début de « Land of Broken Dreams »)...

L’ensemble s’écoute avec plaisir, sans forcément révolutionner le genre. La section rythmique est performante, mais malgré tout certains morceaux un peu "clichés" ont sans doute plutôt mal vieilli. Mais une chose est sûre, ALAIN AIMÉ est un excellent guitariste. Tout comme d’ailleurs le sont PATRICK RONDAT, YANN ARMELLINO, CHRISTOPHE AUBERT (R.I.P.) et bien sûr, last but not least, NORBERT KRIEF dit « Nono »..., dont nous attendons toujours l’album solo, qui sortira bien un jour !

A lire aussi en METAL INSTRUMENTAL par LATIMUS :


Jeff KOLLMAN
Into The Unknown (1995)
Metal instrumental technique et musical




Borislav MITIC
Borislav Mitic (1998)
Album instrumental très agréable...


Marquez et partagez




 
   LATIMUS

 
  N/A



- Alain Aimé (guitares électriques et acoust)
- Jean Bisello (basse)
- Denis Palatin (batterie)
- Christine Lagravière (violon, alto)
- Mireille Collignon (violoncelle)


1. Introduction
2. Straight To The Point
3. Survivor
4. Tears In The Sky
5. Mr Spoke
6. Break The Ace
7. Stick To Your Guns
8. Land Of Broken Dreams
9. Sex Machine
10. Strange (part I, Ii, Iii)
11. Gime Crack Paradise



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod