Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD/GLAM  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : MÖtley CrÜe, Poison
- Style + Membre : Pretty Boy Floyd, Tuff

SHAMELESS - Famous 4 Madness (2007)
Par THE MARGINAL le 13 Octobre 2007          Consultée 3418 fois

Revoilà Shameless avec un nouvel album sous le bras. Le sympathique projet hard/glam de Steve Summers et Stevie Rachelle, 2 seconds couteaux de la vague appelée "hair metal" dans les 80's, est remis sur pied et ceux qui s'étaient entichés des précédents opus de Shameless vont enfin avoir quelque chose à se mettre dans les esgourdes avec "Famous 4 madness", 4ème album studio de ce combo(tout de même !).

Pour cette nouvelle galette, on constate que cette fois-çi la pochette est moins tape-à-l'oeil, plus orientée "cartoon". Musicalement, en revanche, il n'y a pas de surprise majeure: Shameless continue d'oeuvrer dans le hard rock orienté glam comme il l'a toujours fait. On constate tout de même plusieurs guests sont présents: les chanteurs John Corabi(ex-The Scream et Mötley Crüe), Phil Lewis(L.A. Guns), Jani Lane(ex-Warrant) aux choeurs, ainsi que le batteur Eric Singer(ex-Kiss) et le guitariste Keri Kelli(ex-pleins de groupes).

S'il y a au moins une chose à retenir de ce disque, c'est que son credo est "Ne nous prenons pas la tête". Parmi les compos qui ont le plus de chances de marquer les esprits(des personnes susceptibles d'aimer ce style musical, du moins), on retient notamment le rythmé et pêchu "Web junkie" qui donne furieusement envie de headbanguer et dont les paroles évoquent les dangers que peuvent occasionner la dépendance d'Internet, se moquent des "no-life", des accros du Web qui s'inventent une vie. Outre ce titre, on peut également mentionner "Famous 4 madness", une excellente compo hard/glam punchy, qui donne la patate, avec un refrain parfaitement en harmonie avec l'ensemble musical, le mid-tempo "We won't take it anymore" plein de vigueur, de vitalité, sympa, avec des choeurs tapageurs soutenant efficacement Steve Summers, "Party tonight", un morceau Hard US festif, un peu roots, typique de ce qui se faisait de mieux à la fin des 80's et dont le titre est bien approprié.

Comme sur les précédentes galettes, le chanteur de Tuff Stevie Rachelle chante sur quelques titres. Je dois avouer que je préfère son chant plus viril, plus hargneux(par rapport à celui de Steve Summers). Ainsi, l'entêtant et vigoureux "No regrets" et "Dirty shirt" le font vraiment. Toutefois, le titre que je considère personnellement comme le meilleur de l'album est "Complications": cette compo heavy-rock voit intervenir au chant John Corabi et celui-çi réussit à lui donner un ton sombre, agressif, acéré. Ce titre s'inscrit dans la lignée de The Scream, Mötley Crüe période 1994, Beautiful Creatures. Mais même s'il s'agit du meilleur titre de l'album, il est toutefois très différent des autres compos, peut même apparaître hors-sujet et on peut même se demander s'il a sa place sur ce disque.

Par ailleurs, on peut aussi trouver sur cet album des compos beaucoup moiins inspirées. Par exemple, c'est le cas de "Crashdown", un mid-tempo plutôt poussif, décousu, tiré par les cheveux sur lequel Jon Corabi et Steve Summers se partagent le chant(on a l'impression que Jon Corabi ne se lâche pas assez, qui plus est). La ballade "Better off without U" voit, elle, apparaitre Phil Lewis(chanteur de L.A. Guns, pour rappel) derrière le micro et, peu inspirée, semble bien inutile sur l'album. L'autre ballade "Magical misery" alterne le très bon(un refrain bien torché, de bonnes mélodies guitaristiques) et l'insupportable(les couplets gluants, quasi-sirupeux).

Dans l'ensemble, ce 4ème album studio de Shameless est plaisant, bien qu'un peu inégal. On préférera retenir en particulier la seconde moitié de l'album, mettant mieux en valeur les atouts du groupe. On peut quand même regretter qu'il y ait 4 chanteurs sur le disque. N'eut-il pas été préférable que l'album de Shameless soit axé autour des 2 chanteurs d'origine(Steve Summers et Stevie Rachelle) ? L'album aurait certainement gagné en homogenéité... Pour conclure, "Famous 4 madness", s'il n'est pas la meilleure réalisation de Shameless, reste un disque sympa, et surtout assez efficace contre le spleen.

A lire aussi en HARD ROCK par THE MARGINAL :


QUIET RIOT
Metal Health (1983)
Hard/glam




BACKYARD BABIES
Total 13 (1998)
Hard/glam


Marquez et partagez




 
   THE MARGINAL

 
  N/A



- Steve Summers (chant)
- Stevie Rachelle (chant)
- B.c. (guitare)
- Michael Thomas (guitare)
- Kerri Kelli (guitare)
- Alexx Michael (basse)
- Kari Kane (batterie)
- T. Burr (batterie)
- Eric Singer (batterie)
- Mike Fasano Batterie)
- +
- John Corabi (chant)
- Phil Lewis (chant)


1. Crashdown
2. Famous 4 Madness
3. She´s Watchin U
4. Better Off Without U
5. We Won´t Take It Anymore
6. No Regrets
7. Magical Misery
8. Web Junkie
9. Complications
10. Dirty Shirt
11. Party Tonight



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod