Recherche avancée       Liste groupes



      
METAL INSTRUMENTAL  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


Jaye FOUCHER - Infectious Licks (1997)
Par LATIMUS le 29 Avril 2007          Consultée 1897 fois

Bon, je ne vais pas vous faire le coup du Hard-Rock féminin, LITA FORD, CRUCIFIED BARBARA ou qui vous voudrez... Vous connaissez les noms, les visages et le reste aussi bien que moi. Elles sont en général assez mignonnes, elles jouent aussi bien que les hommes, voire parfois encore mieux, etc... D’ailleurs, Lemmy de MOTÖRHEAD, fervent défenseur des riffeuses en jupons, vous en parlerait certainement mieux que moi, vu qu’il en a tout de même côtoyé un certain nombre au cours de sa longue carrière (enfin, quand je dis côtoyé, le mot est sans doute faible !).

Mais, malgré tout, les filles qui jouent d’un instrument (car je ne parle pas ici des chanteuses, qui constituent au contraire une tendance marquée actuellement, voire une mode), cela ne court pas forcément les rues au pays du Metal. Et si cette constatation est déjà vraie dans le Metal, elle l’est encore davantage dans le Metal instrumental option guitare électrique virtuose. Parce que là, à part Jennifer BATTEN, je vois pas. Ah, si, il y a aussi THE GREAT KAT, mais ces derniers temps elle s’est faite plutôt discrète (ce qui n’est d’ailleurs habituellement pas trop son genre !).

Et puis, donc, nous y voilà... Jaye FOUCHER. Aussi brune que Jennifer BATTEN est blonde, cette guitariste américaine originaire de Boston se dit influencée par John PETRUCCI et Gary HOEY. Bon, elle ajouterait aussi Joe SATRIANI, je ne serais pas choqué outre mesure. Après des débuts discrets, malgré un passage par le GIT (Guitar Institute of Technology, école de guitare renommée aux USA), elle sort son premier album, Infectious Licks, en 1997.

Si la pochette fleure bon l’amateurisme, le disque, lui, impressionne par son côté pro. C’est une sorte de mélange de Metal instrumental, de Rock, de Jazz, de Metal progressif et de Fusion. En fait d’instrumental, il y aussi 2 titres où Jaye assure le chant (« Truth ? » et « Portrait »). Des morceaux assez Rock et pas du tout basés sur des solos de guitares techniques ou des structures compliquées, mais sur des accords acoustiques assez simples. Deux titres un peu à part, qui se mêlent assez mal au reste de l’album, même si au passage on profite de la voix plutôt sympa de la belle.

Le reste du disque fait dans l’instrumental assez classique mais de grande qualité, qui me fait beaucoup penser à du SATRIANI. Le premier titre, « Killer Clowns », est impressionnant, avec ses solos lumineux contrastants avec des parties de guitare rythmique assez sombres, sans oublier des nappes de claviers bien mystérieuses. Autre grand moment du disque, « September », sans doute le morceau où le feeling de la guitariste est le plus évident, un truc qui vous plonge dans une sacrée mélancolie, comme certains morceaux de SATRIANI (encore lui !), Patrick RONDAT ou George LYNCH...
Parmi les autres pistes intéressantes, citons « The Real Thing » et « Sympatico », soft et mélodiques, ou encore « Epic » et « Dis-jointed », plus techniques et Heavy. L'ensemble est riche et varié et autorise de nombreuses écoutes, au cours desquelles on découvre toujours quelque chose de nouveau.

Et puis il y a ce son de batterie, disons... particulier. Un son très sec, très mécanique voire artificiel... bref, on jurerait qu’il s’agit d’une machine, alors qu’en fait c’est bien un vrai batteur (Justin Pacy) qui bat la mesure. Ce son, que l’on peut au premier abord détester, donne au fil des écoutes toute sa personnalité à cet album. Le côté "robotisé" de la batterie met en effet parfaitement en relief les mélodies guitaristiques, qui, en comparaison, paraissent alors très humaines.

Infectious Licks est un premier disque attachant, sur lequel Jaye FOUCHER nous montre l’étendue de sa technique et de son feeling, mais aussi son sens de la composition et son goût prononcé pour l’éclectisme.
Allez, Jaye, donne-nous de tes nouvelles... !

A lire aussi en METAL INSTRUMENTAL par LATIMUS :


Jeff KOLLMAN
Into The Unknown (1995)
Metal instrumental technique et musical




Borislav MITIC
Borislav Mitic (1998)
Album instrumental très agréable...


Marquez et partagez




 
   LATIMUS

 
  N/A



- Jaye Foucher (guitare, claviers, chant)
- Luis Espaillat (basse)
- Justin Pacy (batterie)


1. Killer Clowns
2. Truth ?
3. September
4. Stompin' The Bug
5. Portrait
6. Epic
7. The Real Thing
8. Pandemonium
9. Sympatico
10. Disjoncted



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod