Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY METAL  |  STUDIO

Commentaires (4)
Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


MALICE - License To Kill (1987)
Par THE MARGINAL le 19 Mai 2007          Consultée 4033 fois

Après avoir fait ses débuts discographiques en 1985 avec "In the beginning", le quintette américain Malice revient à la charge 2 années plus tard avec comme successeur "License to kill", ce qui signifie littéralement "permis de tuer": tout un programme, en somme ! Qui plus est, la pochette de l'album cadre bien avec le titre.

Sur le plan musical, Malice est assez différent des groupes rattachés à l'époque, au mouvement appelé "hair-metal". En effet, si ce combo n'est pas si éloigné que ça de certains groupes du style (on pense surtout à Dokken et, dans une moindre mesure, Mötley Crüe), il lorgne quand même plus ostensiblement vers le heavy metal et peut être rapproché de groupes tels que Judas Priest, Loudness, Obsession, voire Leatherwolf.

L'album commence de fort belle manière avec le très bon mid-tempo "Sinister double", orienté metal mélodique, avec une belle cavalcade de riffs, une voix (celle du chanteur James Neal) qui pousse dans les aigus. Avec "License to kill", Malice nous gratifie d'un mid-tempo catchy, mais néanmoins de haute volée, un peu dans la lignée de ce que sait faire Dokken, avec en prime un refrain hyper-fédérateur. Ce titre peut être considéré comme un des hymnes hard/heavy méconnus des 80's. Le ton se durcit sensiblement avec "Against the empire", dont l'intro flanque la chair de poule et l'accélération soudaine de la section rythmique confère à ce morcau un côté pêchu, intense, enlevé fort appréciable. Avec ses riffs incisifs, ce titre a le potentiel pour être un hymne pour "mighty warriors en herbe". Le mid-tempo "Vigilante" oscille, lui, entre hard rock et heavy metal, tout en mettant en avant l'aspect mélodique et reste bien ancré dans son époque. D'autre part, il est assez prenant, quasi-épique. "Chain gang women" est une compo plus percutante, très rythmée, entrainante et son refrain tapageur ne peut laisser indifférent. "Christine" s'inscrit plus ou moins dans le même registre, en plus intense, mais accentue davantage l'aspect heavy metal (on pense surtout à Iron Maiden, Saxon). "Breathin' down your neck", à la fois énergique, vitaminé, mélodique et accrocheur, est l'archétype du titre qui séduira l'amateur de la scène heavy des 80's. Enfin, le mid-tempo "Circle of fire" évoque ouvertement le début des 80's: à la fois rude et mélodique, et le chant est plus aigu sur le refrain.

Si cet album de Malice est globalement très solide, il n'est toutefois pas aussi imparable qu'un "Powerslave"(Iron Maiden), qu'un "Defenders of the faith"(Judas Priest) ou qu'un "Red hot and heavy"(Pretty Maids). Il fait tout de même partie des très bons albums heavy des 80's, ce qui est déjà très bien.

Au final, Malice a donné le meilleur de lui-même sur ce "License to kill" sur lequel les bons titres s'enchainent remarquablement. Il s'agit-là d'un album de metal mélodique inspiré, d'un excellent niveau. Le chanteur James Neal a assuré, tout comme les musiciens du groupe d'ailleurs, et les riffs et les solos sont un vrai régal pour les oreilles. Ce n'est pas par hasard si "License to kill" est considéré comme l'un des albums cultes des 80's (mais aussi l'un des plus sous-estimés car il n'a pas fait mieux que 177ème au Billboard à l'époque).

Note: 4,5/5

A lire aussi en HEAVY METAL par THE MARGINAL :


SHOK PARIS
Concrete Killers (1989)
Heavy metal




STARBREAKER
Starbreaker (2005)
Du metal mélodique de haute volée


Marquez et partagez




 
   THE MARGINAL

 
  N/A



- James Neal (chant)
- Jay Reynolds (guitare)
- Mick Zane (guitare)
- Mark Behn (basse)
- Cliff Carothers (batterie)


1. Sinister Double
2. License To Kill
3. Against The Empire
4. Vigilante
5. Chain Gang Women
6. Christine
7. Murder
8. Breathin' Down Your Neck
9. Circle Of Fire



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod