Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

1990 Crunch

CRY WOLF - Crunch (1990)
Par THE MARGINAL le 9 Mai 2007          Consultée 1160 fois
Cry Wolf fait partie de ces combos qui ont oeuvré dans la seconde moitié des 80's/début des 90's, mais qui sont restés cantonnés dans l'anonymat. Enfin, quasiment dans l'anonymat car ce quartette avait eu, en son temps, un peu de notoriété au Japon. "Crunch" est le second album de Cry Wolf et succède à un premier album éponyme qui avait justement permis à ce combo américain de se faire remarquer au Pays du Soleil Levant.

C'est en 1990 que sort "Crunch". Autant dire que ça ne tombe pas forcément au bon moment pour Cry Wolf car cette année-là a été chargée de sorties majeures dans le créneau du Hard US et, en plus, le marché commence à saturer sérieusement à ce niveau. Autant dire que ce combo ricain a affaire à une concurrence impitoyable.

Pourtant, Cry Wolf n'est pas du tout mauvais dans le style dans lequel il évolue. Même si on peut objecter qu'il y avait des combos plus imparables à l'époque, on peut aussi dire qu'il y en avait d'autres bien moins intéressants. D'ailleurs, quand on écoute "Road to ruin", un mid-tempo bien construit, mélodique juste comme il faut, accrocheur et servi par un refrain irrésistible, fédérateur, ou encore "Red shoes", un autre mid-tempo, mais plus orienté big-rock groovy, swinguant et contagieux que ne renieraient pas les Aerosmith, Van Halen et Whitesnake, on se dit que Cry Wolf avait des capacités assez intéressantes de son vivant et aurait pu davantage se faire connaitre s'il n'y avait pas eu un trop-plein de groupes à l'époque...

D'autres bons titres sont également à signaler: "Face down in the wishing well", un mid-tempo hard mélodique travaillé, accrocheur, aux mélodies recherchées qui fait taper du pied, l'énergique et rythmé "On the run", typiquement 80's avec des riffs incisifs, l'up-tempo hard rock n'roll "Stop, look & listen" (arf, ça c'est du titre :-)) qu'on pourrait considérer comme LE titre majeur de l'album avec une rythmique déchainée, un chanteur (Tim Hall) qui se lâche sans retenue et des guitares qui virevoltent (selon moi, ce titre est digne du Van halen période David Lee Roth), "Pretender", un bon morceau hard mélodique aux mélodies bien ficelées, imparables qui se signale par un début calme avant que les guitares électriques ne viennent durcir le ton, l'excellent "Dirty dog night" qui, avec son refrain festif (quoiqu'un peu téléphoné) et sa rythmique syncopée, s'inscrit plus ou moins dans le trip "American dream" ou bien "West wind blows", un morceau à la fois mélodique et punchy, plein d'enthousiasme et dont on remarque l'intro basse/batterie ronronnante, font partie de ces compos qui sont aptes à séduire les afficionados de Hard US.

En relisant les 2 précédents paragraphes, je m'aperçois que j'ai cité la quasi-totalité des titres de l'album. Ceci dit, pour tempérer ces ardeurs, je dirai quand même que la ballade acoustique "Long hard road", qui a un parfum rétro typé 60's, est plutôt moyenne et aurait largement gagné à être ameliorée, perfectionnée pour, peut-être, obtenir un résultat grandiose...

Globalement, Cry Wolf a quand même accompli un très bon travail sur "Crunch". On remarque aussi que le chanteur Timmy Hall est à créditer d'une très bonne performance vocale. Les morceaux les plus rock de Cry Wolf sont les plus jouissifs et les fans de Dokken, Van Halen et Ratt devraient apprécier cet album typiquement Hard US.




Marquez et partagez




 
   THE MARGINAL

 
  N/A



- Timmy Hall (chant)
- Steve Mcknight (guitare)
- Phil Deckard (basse)
- Paul Cancilla (batterie)


1. Road To Ruin
2. Red Shoes
3. Face Down In The Wishing Well
4. Long Hard Road
5. On The Run
6. Stop, Look & Listen
7. Pretender
8. Dirty Dog Night
9. West Wind Blows
10. Back To You



             



1999 - 2014 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod