Recherche avancée       Liste groupes



      
METALCORE EXPéRIMENTAL  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


SADIST - Crust (1997)
Par POSSOPO le 11 Janvier 2007          Consultée 2672 fois

Un changement de chanteur est souvent synonyme d’évolution majeure dans la vie d’un groupe. Et SADIST n’en est pas à son premier essai. Heureusement, le cataclysme que sera "Lego" et son mallcore ne se produira que trois ans après la sortie de "Crust". Et qu’est-ce donc que le mallcore ? Simplement une appellation qui vise à caricaturer le néo metal comme le metalcore, assimilés à de la musique de supermarché. Passons.

"Crust" bouleverse tout de même pas mal les habitudes de nos ritals préférés. Il constitue une tentative de pont entre le thrash death technique, progressif et furieusement exotique des premières années et ce fameux "Lego" que je n’ai même pas osé écouté. Une tentative car, dieu merci, la construction s’est arrêtée avant la pose de la clef de voûte et pour cause, seule la rive "Above The Light" – "Tribe" a été réellement avancée, l’autre, celle des petits bonshommes à la peau jaune, n’étant encore qu’un vulgaire chantier à peine démarré. Voilà de quoi rassurer les supporters du groupe, majoritairement déçus par le dernier disque en date de leur idole.

Pourtant, quelque chose a déjà changé. Les guitares se sont nettement épaissies, le son s’est compacté, la voix s’est musclée. Tout naturellement, "Crust" vit mieux l’époque actuelle alors que ses deux prédécesseurs restent ancrés jusqu’à l’os dans la leur. L’intérêt de cette hardcorisation indiscutable est naturellement discutable. Mais comme elle n’est que question de goût, il ne m’apparaît guère nécessaire de développer plus loin l’analyse. L’essentiel réside autre part.
Dieu préserve le groupe, la basse conserve une chatoyante volubilité et ne se laisse pas compter dans cette prise de poids générale. Les claviers refusent pareillement la noyade et dominent même les débats à de nombreux moments. Et si cet opus part dans des directions moins variées que le très expérimental "Tribe", cela n’est nullement la conséquence d’une volonté de moins de la part des natifs de la magnifique Gênes. L’intention première, remarquez que c’est la même chose pour à peu près chaque artiste, c’est le mieux. Tout sent le maîtrisé, le digéré. Et tout le monde s’y retrouve. La basse et le clavier, je l’ai dit, n’ont aucunement perdu au change et continuent, pour l’une, à nous abreuver de son éloquence, pour l’autre, à nous faire visiter d’étranges recoins sonores. Si le fourmillement d’idées qui inondait "Tribe" pouvait provoquer, chez certains, une certaine désorientation, le risque reste ici extrêmement limité, la robuste charpente de la galette interdisant des divagations trop fréquentes.

Certains arrangements étonnent et manquent peut-être encore un peu de maturité, pourtant le maître mot de ce "Crust" terriblement savoureux. La formule trouvée, le garde-fou intelligent que constitue le parterre viril de guitares rythmiques, de batterie et de chant se refuse à étouffer les velléités toujours surprenantes d’une formation qui ne cède pas à la facilité.

Je le répète, je ne connais encore "Lego" que de réputation, et quelle réputation. Je ne conclurais donc pas en parlant de chant du cygne grandiose avant un hypothétique suicide performé en place publique quelques années après. "Crust" n’est alors que cet excellent opus qui assoit définitivement la réputation de son géniteur dans le monde très fermé du metal technique à tendance (encore légèrement dans ce cas précis) cavernoïde.

A lire aussi en DIVERS par POSSOPO :


CARNIVAL IN COAL
Viva La Vida (1999)
?




KILLING JOKE
Democracy (1996)
Metal et post bidule


Marquez et partagez




 
   POSSOPO

 
  N/A



- Trevor (chant)
- Tommy (guitares, claviers)
- Andy (basse)
- Oinos (batterie)


1. Perversion Lust Orgasm
2. The Path
3. 'fools' And Dolts
4. Holy...
5. Ovariotomy
6. Instinct
7. Obsession-compulsion
8. Crust
9. I Rape You
10. Christmas Beat



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod