Recherche avancée       Liste groupes



      
THRASH / BLACK  |  STUDIO

Commentaires (3)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


BEWITCHED - Spiritual Warfare (2006)
Par POWERSYLV le 29 Octobre 2006          Consultée 2180 fois

Qui se souvient encore de BEWITCHED aujourd’hui ? Ce mystérieux groupe suédois qui a sorti (sans compter ce dernier) 4 albums d’un Heavy/Thrash /Black foudroyant et blasphématoire : "Diabolical Desecration" (1996), "Pentagram Prayer" (1997), "At The Gates Of Hell" (1999) et "Rise Of The Antichrist" (2002) s’était largement fait oublier. Alors quid ? BEWITCHED était-il une mascarade provisoire prête à raviver les démons lors du changement de millénaire ? Le groupe a-t-il sombré corps et biens après le 11 Septembre 2001 ? C’est aussi dans ce combo mystérieux qu’un certain Blackheim qui depuis a changé de territoire (KATATONIA, DIABOLICAL MASQUERADE) a fait ses premières armes. Mais à part ça ? Et c’est vrai que si vous regardez sur le web, vous ne trouverez pas grand chose comme infos, encore moins sur les sites francophones. Peut-être aurez vous le loisir de tomber sur ces images d’un autre temps avec cuirs, clous, cartouchières, grimaces et croix renversées ... Un style que beaucoup trouvent caricatural mais dont certains combos ont fait une véritable marque de fabrique (VENOM, DESTRUCTION ...) et qui a marqué la mode Heavy Metal (ouais, ça fait « fashion »).

C’est donc d’une oreille vierge que j’écoute ce disque aux allures maléfiques et il ne me faut pas beaucoup de temps pour me dire que c’est du tout bon, du moins selon mes critères. Bon, les adeptes de sons « propres » peuvent oublier cet album car tant à ce niveau qu’en matière de compos et d’attitude, BEWITCHED rappelle énormément le VENOM de la grande époque (à la limite, les 2 premiers SLAYER pour les morceaux speed). C’est du moins la réaction qu’on peut avoir en écoutant le premier titre, "Fucked By Fire" qui est une véritable bombe de Speed Thrash comme il y a une bonne vingtaine d’années. BEWITCHED arrive ainsi pour exploiter les terres fumantes que le trio de Newcastle essaie de ranimer en vain depuis des lustres. Ça galope également à fond les ballons sur les conquérants "Black Burning Hatred", on headbangue dur sur "Glorious Are The Ways Of Death", on est proche du Black sur "My Skin Loves The Steel" (non, c’est pas du MANOWAR) et l’album est ainsi constitué de plusieurs secousses orgasmiques.

Mais VENOM n’est pas le seul groupe dont s’inspirent les musiciens de BEWITCHED. De sombres marches guerrières rappellent les heures glorieuses des premiers CELTIC FROST (voire HELLHAMMER), celui de "Morbid Tales" et "To Megatherion". C’est flagrant au niveau des vocaux (le chanteur a un timbre menaçant, hybride entre celui de Cronos – VENOM – ou de Tom Gabriel Warrior – CELTIC FROST), mais aussi dans le son et le style de jeu des guitares : les riffs sont accordés medium voire grave, ils sont soutenus et acérés, et l’on peut retrouver dedans quelques traits du Black contemporain (le riff lourd de "Malevolent Force Of Destruction" qui survient après une intro « famille Adams » ou celui du BATHORYien "This Is Goodbye"). Quelques-uns sont même « chantants » (le riff entêtant de la fin de "Glorious Are The Ways Of Death"). On a droit à quelques petits soli sympas par-ci par-là mais il ne faut pas compter sur BEWITCHED pour faire de la technique. Alors, frissonnez, les gens, à l’écoute de "Gracefallen" ou mieux, de "Let Darkness Come" qui porte bien son nom. Cauchemardez sur "Spiritual Warfare", final grandiose aux paroles incantatoires et sombres, au rythme lancinant et au solo flamboyant. Parfois, des breaks démoniaques et imprévisibles font passer de rythmes lourds et tendus à un passage speed, entretenant l’effet de surprise ("He Is In Me"). Ainsi s’inscrivent dans l’obsidienne ces 10 titres, les 10 commandements du Metal selon BEWITCHED.

Alors, entre VENOM, CELTIC FROST ou BEWITCHED, que préférez-vous ? Les combos d’origine qui n’ont peut-être plus le feu sacré aujourd’hui mais qui sont dépositaires d’une vision du Metal, ou une copie (talen)tueuse plus de 20 ans après ? Nul doute que le débat s’ouvrira à vous après l’écoute de ce "Spiritual Warfare" de haute volée et qui vous rappellera des souvenirs ... et qui fait quand même bien poiler par certains aspects.

A lire aussi en DIVERS par POWERSYLV :


AMORPHIS
Skyforger (2009)
Le valhalla n'est pas loin ...

(+ 2 kros-express)



MERCENARY
Architect Of Lies (2008)
5ème album un poil plus accessible des danois

(+ 2 kros-express)

Marquez et partagez




 
   POWERSYLV

 
  N/A



- Vargher (guitare, chant)
- A. Hellfire (guitare)
- Wrath (basse)
- Marc Malice (batterie)


1. Fucked By Fire
2. Gracefallen
3. Let Darkness Come
4. He Is In Me
5. Black Burning Hatred
6. Glorious Are The Ways Of Death
7. Malevolent Force Of Destruction
8. This Is Goodbye...
9. My Skin Loves The Steel
10. Spiritual Warfare



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod