Recherche avancée       Liste groupes



      
DEATH METAL  |  STUDIO

Commentaires (1)
Lexique death metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


MORTIFICATION - Blood World (1994)
Par SHAKESBEER le 5 Septembre 2006          Consultée 2649 fois

Si je vous parle de l’Australie, vous ne manquerez pas de me parler d’AC/DC, de FUCK…I’M DEAD, de DESTRÖYER 666 et de POD PEOPLE…Mais…et MORTIFICATION, alors ? Ce nom ne vous dit peut-être pas grand chose, mais pourtant il serait injuste de l’oublier. Ce groupe, fondé en 1990 par le grand Steve Rowe (à cette époque futur fondateur du label régional « Rowe Production »), est plutôt actif, vu que « Blood World », sorti en 1994, est déjà son cinquième album, et que nous sommes aujourd’hui à l’aube de la sortie de leur treizième album (sans compter les lives ni les compilations, cela va de soi !) « Erasing The Goblin ». Etonnant que ce groupe passe autant inaperçu !
MORTIFICATION, ou plutôt Steve Rowe, leader autoritaire du groupe, a une particularité : ils allient death metal (assez particulier d’ailleurs) et…christianisme ! Autant dire que ce n’est pas très courant, la plupart des groupes de death ne se souciant que rarement de la religion (ils préfèrent nettement la boucherie :o)), et ceux qui s’y collent sont souvent plutôt orientés vers le satanisme (hummm…DEICIDE, par exemple ?). Hé oui, jouer du death en ayant pour seul thème de paroles le christianisme , c’est plutôt original !

Mais sur « Blood World », il n’est pas question non plus de death très brutal, nous sommes même presque aux frontières du death, du thrash, et du heavy (dans certains riffs, comme celui de « Blood World », ou du génial « Monks Of The High Lord »), à dominante death, quand même, ce qui en fait un album plutôt varié, tout de même. Eh oui, MORTIFICATION a plutôt calmé le jeu quand on écoute cet album et ce qu’ils faisaient auparavant sur « Scrolls Of The Megilloth » (1992) par exemple. De même, on peut constater que l'album est parfois assez sombre ("Symbiosis", "Dark Allusions"...) mais moins que les albums précédents. En tout cas, cet album, qui paraît un peu spécial au début, est franchement très bon je trouve, d’autant plus que plus je l’écoute, plus je l’aime. A vrai dire, je ne vois qu’un seul passage un peu plus faible que le reste, à savoir le refrain de « Love Song » (étonnant comme titre, pour du death, mais c’en est du bon), qui contraste un peu par rapport aux couplets qui sont géniaux, eux, mais (ouf !), cela ne va pas au point de gâcher le titre !

Sinon, pour le reste, c’est du tout bon, je citerais tout de même le sublime et assez mélodique « Monks Of The High Lord », l’entraînant « Starlight », le morceau titre bien sûr, « Live By The Sword » et son début grandiose (Steve hurle « You Must », et on a immédiatement droit à une ligne de basse des plus solides avant que le chant se poursuive, guitare et rythmique à l’appui !), et « JGSH », titre court (une trentaine de secondes) mais qui en dit très long, car JGSH signifie tout simplement « Jesus Grind Satan’s Head »…la guerre contre le satanisme est déclarée une nouvelle fois ! Bref, tous les titres peuvent être cités, car ils sont tous uniques et contribuent tous sans exception à rendre ce disque très bon !
La production est heureusement assez old-school, voire rugueuse. Pas de son lisse, aseptisé, et c’est tant mieux. D’ailleurs le son est ici typique MORTIFICATION, c’est à dire légèrement « raw » (normal puisque le leader du groupe s’appelle Rowe !) sans pour autant être embrouillé.

En conclusion, que dire de ce « Blood World » ? Eh bien en restant un maximum objectif je dirais que c’est un petit album de death, bon, oui, bien sympa, oui, mais parmi tant d’autres et que son acquisition, très agréable, mais pas indispensable, si ce n’est par curiosité d’écouter du death chrétien (je précise juste qu’à part les paroles, on ne le remarque pas !) …mais personnellement, je vous avouerais volontiers que j'ai un petit coup de coeur pour ce disque qui me plait bien et qui est très sympathique, à l’instar de ce non moins sympathique groupe, même si nous ne tenons pas là le chef d'oeuvre du siècle !

A lire aussi en DEATH METAL par SHAKESBEER :


GRAVE
You'll Never See... (1992)
Death metal




DESULTORY
Into Eternity (1993)
Une bonne surprise : death suédois, début des 90s


Marquez et partagez




 
   SHAKESBEER

 
  N/A



- Steve Rowe (basse et chant)
- Mick Carlisle (guitare)
- Phil Gibson (batterie)


1. Clan Of The Light
2. Blood World
3. Starlight
4. Your Life
5. Monks Of The High Lord
6. Symbiosis
7. Love Song
8. Live By The Sword
9. J.g.s.h.
10. Dark Allusions



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod