Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY METAL  |  STUDIO

Commentaires (5)
Questions / Réponses (1 / 2)
Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Adagio, Symphony X, Yngwie Malmsteen , Virtuocity
- Membre : James Labrie
- Style + Membre : Majestic, Space Odyssey

TIME REQUIEM - Optical Illusion (2006)
Par NAUSICA75 le 16 Mai 2006          Consultée 3598 fois

La clavieriste virtuoso Richard Andersson ne chôme pas en ce moment et revient sur le devant de la scène avec son groupe "Time requiem", excellent groupe de hard mélodique, légèrement néo-classique sur certains passages. Les musiciens qui composent ce projet sont tous excellents, avec tout d'abord le chanteur Göran Edman (ex-Malmsteen), à la voix lyrique et chaude, le jeune Magnus Nilsson, excellent guitariste, technique mais un peu "froid", Andy Rose à la basse et Jörg Andrews à la batterie. A noter que la totalité et la production a été exclusivement du ressort du "malmsteen du clavier", Richard Andersson.
Le cerveau du groupe a voulu dans cet album composer une musique progressive, qui aurait pu être une musique de film. Constitué seulement de 8 titres pour 50mn, cet album est un pur joyaux de metal neo-classique.

Même si il y a peu de titres, les morceaux proposés sont relativement homogènes et on se retrouve devant un bloc de metal néo-classique où Andersson, et ses musiciens s'en donnent à coeur joie. Un peu à la manière d'un Malmsteen (qui est une influence majeure du groupe), l'album est assez varié avec des titres tantôt catchy, tantôt plus lents et émotionnels, néo-classiques et progressifs. Ce qui fait la qualité de cet album, c'est la qualité des musiciens qui sont tous de grands pros. Göran Edman a officié sur deux albums du sieur Malmsteen et participé à divers projets (Brazen Abbot, Vitalij Kuprij, Heed tout récemment) et le prouve sur certains titres où sa voix convient parfaitement comme sur le titre le plus mélancolique et émotionnel de l'album "Ocean Time", qui commence comme une ballade, puis devient plus heavy. Ce titre est particulièrement bien construit et avec sa voix lyrique et chaude, le chanteur retient l'auditoire parfaitement bien relié par les claviers caractéristiques d'Andersson et par le formidable travail du guitariste. Sûrement un des titres les plus progressifs de cet album. Même si ils sont peu nombreux, les titres sont assez longs (6, 7mn) ce qui permet une grande variété à l'intérieur de chacun des morceaux.
"Creator in time" permet au chanteur de se mettre une nouvel fois en valeur. C'est sur les morceaux "mid-tempos" qu'il s'en sort le mieux et sur ce titre, il est particulièrement impressionnant. Débutant par un solo de guitare majestueux, le morceau est un parfait exemple du style neo-classique du groupe, avec son riff bien lourd, ses nappes d'orgue, et ses mélodies ultra-mélodiques. La fin du titre se conclut par une furie musicale où guitares, claviers, et la voix d'Edman multiplient les prouesses. Sans conteste un des plus grands moments de l'album.
Toujours pour rester dans le style neo-classique, le titre "Sphere of fantasy" n'est peut être pas le plus réussi. Avec son intro très clichéeet déjà entendue 100000 fois, le titre décolle vraiment au bout d'une minute. Changements de rythmes, refrain très mélodique et facile à mémoriser, tous les ingrédients sont là pour faire un bon titre, bien catchy. Cependant la sauce n'arrive pas à prendre sur ce morceau, sûrement dû à son manque flagrant d'originalité. Il y a vraiment une sensation de "déjà vu" sur ce titre. Dommage! Et ce n'est pas l'excellent solo de guitare qui arrivera à sauver le morceau de la médiocrité.

Richard Andersson est un grand fan du maître suèdois, Yngwie Malmsteen, et ne s'en cache pas publiquement. Et ça s'entend comme sur le titre "Miracle Man", titre qui ressemble honteusement à un titre de l'album Fire&Ice du guitariste scandinave. Assez bluesy, très lyrique, ce titre est particulièrement bien construit et propose un peu de variété dans l'album. Le guitariste n'est pas là pour faire de la figuration et nous le prouve en interprétant un solo bien catchy, particulièrement bien senti, bluesy à souhait. Dommage que Richard Andersson, à cause de sa mégalo, cherche à y inclure un de ses innombrables soli, qui dans ce cas, ne sert pas à grand chose.
N'oublions pas le coté progressif du groupe comme sur le titre "Sin to sin" (et "The ashen soul") par exemple. Le point fort de ce titre est représenté par les changements d'atmosphères. A noter le solo monstrueux de Magnus. Richard Andersson n'a pas pu s'empêcher une nouvelle fois de lorgner du coté de Symphony X avec le titre "Optical Illusion" et son intro qui ressemble à la note près à un morceau de l'album V de Symphony X. Cependant le reste du morceau est très varié et particulièrement bien joué. L'ambiance est bien rendue tandis que le solo de guitare est un des meilleurs de l'album. Très mélodique, virtuose, bien secondé pour une fois par les claviers du géant suédois, ce solo conclut bien la fin du morceau de façon impressionnante.

Pour conclure, cet album est un excellent album de metal néo-classique. Certes, ce n'est pas l'album de l'année. Si vous recherchez de l'originalité, passez votre chemin. Cependant, de par la qualité des musiciens et des morceaux proposés, cet album est vraiment un superbe investissement pour ceux qui aiment le métal mélodique, saupoudré de musique néo-classique et progressive. Note : 4/5

A lire aussi en HEAVY METAL par NAUSICA75 :


BUCKETHEAD
Enter The Chicken (2005)
Même effet qu'une bombe nucléaire ... EXCELLENT




Yngwie MALMSTEEN
Alchemy (1999)
Son meilleur album des années 90 ...


Marquez et partagez




 
   NAUSICA75

 
  N/A



- Richard Andersson (keyboards)
- Göran Edman (vocals)
- Andy Rose (bass)
- Magnus Nilsson (guitar)
- Jörg Andrews (drums)


1. Sin To Sin
2. The Talisman
3. Optical Illusion
4. The Ashen Soul
5. Ocean Wings
6. Creator In Time
7. Miracle Man
8. Sphere Of Fantasy



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod