Recherche avancée       Liste groupes



      
DEATH METAL  |  STUDIO

Lexique death metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

1995 Totentanz

LUNATIC INVASION - Totentanz (1995)
Par JULIEN le 2 Juillet 2006          Consultée 2890 fois

Le monde musical recèle des mystères insondables, et dont l’iniquité vous fait maudire les conjonctures foireuses prévalant dans l’antre fangeuse du monstre malchance. Le cas du « Totentanz » de LUNATIC INVASION en fait indéniablement partie selon moi. Je ne peux en effet m’expliquer comment l’un des meilleurs albums de Death que j’ai jamais entendu puisse à ce point souffrir d’un anonymat tel qu’il me fallut l’intervention providentielle d’un ami, jadis versé dans l’underground le plus opaque, pour en découvrir les multiples qualités.

Impossible ici de dénier au groupe son ancrage dans le Death à l'ancienne : La musculature des guitares se veut ronde, épaisse et massive ; les mains habiles de Wulfert décochent des gifles vivaces (imparable "Haut", un "Danse Macabre" sauvage, "Fallen Angel" et ses accélérations abruptes) et quelques riffs tourmentés qui feraient pâlir certains groupes de Brutal Death ("Dark Prayers", "Deads Paradise") ; la voix de Ramlow, glaireuse et profonde, ne soutient aucune forme d’ambiguïté ; quant au jeu de batterie de Majewski, il marie les énormes accélérations à la double, un pot-pourri de patterns bien old school, et les inénarrables Blast qui défoncent la cage thoracique. Le tout avec un son comme on n’en fait plus aujourd’hui, à des lieux de l’abomination que constitue pour moi le trig, dont le règne assassine copieusement toute forme d’authenticité et de puissance dans l’extrême actuel.

Et quand cette alliance de technique (LUNATIC INVASION n’abrite aucun manchot) et d’ingrédients naturels aussi simples que savoureux, se met au service d’un art consommé de la composition riche et complexe - sans que le perturbateur masturbatoire de service ne vienne fusiller la dynamique de l’ensemble -, on obtient un Death savamment orchestré de claviers aux interventions clairvoyantes et généralement médiévales ("Deads Paradise", l’envoûtant "The Haunted Palace", son côté old SEPTIC FLESH et son final acoustique), ménageant quelques interludes qui plantent le décor ("Totentanz", "Gathering Of Bones", le moyenâgeux "Prozession", l’Abigorien "Sturm")… quand ce ne sont pas des chœurs angéliques ("Asche Zu Asche") et autres phases incantatoires possédées ("Dark Prayers", la marche emphatique de "Blut Gott" et ses vocaux de cénobites) qui viennent enorgueillir la musique. Et je ne parle pas du travail mélodique assuré par Wulfert, ciselant ici et là d’excellents riffs Heavy et accrocheurs de toute beauté (homérique "The Haunted Palace", ardent "Asche Zu Asche", énorme "Fallen Angel" aux guitares évoquant l’AMORPHIS de « Tales From The Thousand Lakes »).

Inutile de poursuivre plus loin mon développement, il s’alourdirait de redondances oiseuses : En organisant la rencontre du meilleur d’un vrai bon Death à l’ancienne, d’un travail de guitare inspiré sur les rythmiques, les solos et les chorus, et en parsemant le tout d’ambiances médiévales, rêveuses ou plus inquiétantes, LUNATIC INVASION réussissait un tour de force magistral. Il accouchait selon moi d’uné pépite de Death victorieux, et dont la brutalité n’avait d’égale que la finesse de ses arrangements, assurant aux poussées de rage une mise en lumière propice… Un « Totentanz » aux compositions détaillées, assez courtes et fluides bien que jonchées d’entrelacs, et à la production d’une puissance, d’une précision et d’une simplicité redoutables… Un album de quarante cinq minutes sans faille, enveloppé du parfum « underground extrême » unique du milieu des 90, et dont la confidentialité m’est insupportable. Puisse ma modeste chronique y pallier !

A lire aussi en DEATH METAL par JULIEN :


PESTILENCE
Testimony Of The Ancients (1991)
Death technique

(+ 2 kros-express)



DEATH
Individual Thought Patterns (1993)
Death metal

(+ 3 kros-express)

Marquez et partagez




 
   JULIEN

 
  N/A



- Ramlow (chant, claviers)
- Wulfert (guitare, claviers)
- Hellbach (basse)
- Majewski (batterie)


1. Totentanz
2. Haut
3. Deads Paradise
4. Sturm
5. Asche Zu Asche
6. Fallen Angels
7. Gathering Of Bones
8. Dance Macabre
9. Prozession
10. The Haunted Palace
11. Dark Prayers
12. Blut Gott



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod