Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

2005 Unchain

UNCHAIN - Unchain (2005)
Par THE MARGINAL le 11 Octobre 2005          Consultée 1827 fois

Voilà un nouveau venu dans le paysage du hard rock. Ce groupe, qui s'appelait au début Mines, a changé de nom et opté pour celui de Unchain. Unchain évolue en tant que quintette et vient de Suisse. Tout porte à croire que les Krokus, Crystal Ball, Shakra et autres Gotthard engendrent des vocations... En tout cas, Unchain fait ses débuts discographiques en 2005 et, d'après la pochette, on suppose qu'on a affaire à un groupe de hard rock mettant en avant les grosses guitares.

Et c'est bien de cela qu'il s'agit ! Unchain pratique un hard rock carré, puissant et mélodique qui devrait séduire les amateurs du genre. D'ailleurs, le début de l'album est tonitruant comme l'atteste le mid-tempo percutant et vitaminé "Can stay in hell" qui pourrait devenir un classique du groupe. "Secret garden", qui suit, donne une irrésistible envie de taper du pied et le refrain est hyper catchy, accrocheur. "Get it live !" est très rock n'roll en diable, dans la lignée de ce que faisaient les Georgia Satellites, Great White et autres Tangier, et dégage une telle pêche que la bonne humeur est garantie. Tout aussi efficaces, "Steal my baby", qui dépote à donf, "Dark city", servi par une basse ronronnante et respectant bien l'équilibre entre puissance et mélodie, de même que "Save me", très typé hard US des 80's(tendance bluesy, cela va sans dire) et qui voit le chanteur Tom Fischer moduler quelque peu sa voix.

Si dans le genre hard rock carré et efficace, Unchain assure plutôt bien, la perle de cet album est toutefois "Yesterday", une compo de blues travaillée, de toute beauté, de surcroit mise sur orbite par une longue intro(plus de 1'30) pleine de feeling, à couper le souffle. Sur ce coup-là, Unchain est sorti des sentiers battus et a agréablement surpris.

Pour un premier album, le quintette suisse s'en est bien tiré, a montré qu'il avait un sens aigu de la mélodie et qu'il excellait dans l'art de composer des titres qui dépotent, tout en étant travaillés. Tout n'est cependant pas encore parfait. Par exemple, on peut objecter que le chanteur Tom Fischer ne s'arrache pas assez en certaines occasions, même s'il assure dans le registre mélodique. En tout cas, sa palette vocale reste encore perfectible.

Quoi qu'il en soit, les débuts de Unchain sont encourageants et si les musiciens persévèrent et s'emploient à gommer les quelques petits défauts ici présents, on peut penser que le meilleur est à venir. Cet album devrait plaire à ceux qui aiment Shakra, AC/DC, Georgia Satellites et Krokus car il navigue dans ces eaux-là.

Veritable note: 3,5/5

A lire aussi en HARD ROCK par THE MARGINAL :


Y&T
Mean Streak (1983)
Du très bon y&t




GLORIOUS BANKROBBERS
Dynamite Sex Doze (1989)
Un groupe culte du hard rock des 80's


Marquez et partagez




 
   THE MARGINAL

 
  N/A



- Tom Fischer (chant)
- Ralph Däler (guitare)
- Mike Schneider (guitare)
- Emi Kiossovska (basse)
- Sämi Trutt (batterie)


1. Can Stay In Hell
2. Secret Garden
3. Get It Live!
4. Sabrina
5. Yesterday
6. Steal My Baby
7. Gotta Leave Your Mama
8. Dark City
9. Save Me



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod