Recherche avancée       Liste groupes



      
BLACK METAL  |  STUDIO

Lexique black metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


FOSCOR - Entrance To The Shadows Village (2004)
Par VOLTHORD le 15 Septembre 2005          Consultée 1769 fois

Fans de Pagan Black, si vous voulez ne pas acheter un album, si vous avez absolument envie de passer à côté d’un énième groupe de masse, je ne saurais que vous conseiller d’ignorer le premier album des espagnols de Foscor. Bon ok, ça n’engage que mon avis personnel, mais quand même, un tel album venant de la maison Sacral, qui à pourtant l’habitude de régaler mon appétit païen, là autant dire, je suis trrrrrèèèèèèèès déçu.

Et pourtant ça s’annonçait pas mal, la pochette, austère et sobre est plutôt attirante et l’intro « Vers la Foscor » aux sons orageux et aux claviers éthérés, sans être d’une originalité et d’une qualité fracassante pouvait aisément nous faire entrer dans ce fameux « village des ombres ». Mais bon voilà la gueule du village ! Du bruit, du bruit, encore du bruit…et pas grand chose d’autre.

Dès les premières notes Foscor déballe son (maigre) jeu :
Un son volontairement abominable (c’est pas tout mais faut sonner true !), insistant sur des guitares hurlantes, perçantes et désagréables (je n’exclue pas que certains aiment ce genre de son, mais à ce niveau là ça commence à faire lourd).
Une batterie (ou une boîte à rythme comme je ne vois aucune trace d’un batteur) qui défonce sauvagement et bêtement sa caisse claire (ou sa pseudo caisse claire, dans le cas d’une boîte à rythme), ne laissant que très rarement une once de répit à nos tympans.
Un vocaliste qui s’égosille et détruit la seule et unique corde vocale de son timbre ultra-aigüe voire strident. Dans certains groupes, il ne m’aurait pas dérangé, mais alors là autant dire qu’il ne vient pas arranger les choses. Les maigres tentatives de chant clair, pas franchement florissantes, ne remontent pas plus le niveau. Et pour couronner le tout, la musique des espagnols manque cruellement d’aération, de riffs accrocheurs, et tout simplement d’imagination.

Je fais quand même une petite parenthèse sur les deux derniers morceaux, qui sont un peu à exclure des six premiers autres, donc ne prenez pas en compte.
« The Sorrow Of Delight » aux nappes de claviers discrètes et au rythme moins radical, puis le morceau éponyme, également plus calme dans son ensemble, mêlant quelques chants clair un peu foireux, un travail de guitare mieux travaillé que dans les morceaux précédents, et notamment un bon petit break acoustique.
Mais avant d’en arriver à ces deux derniers morceaux que malgré toute ma mauvaise foi, je ne pourrais renier (ils n’atteignent pas non plus des sommets, faut pas rêver), on doit s’en taper cinq qui ne sont qu’un fatras de bruit et de bourrinage concis et sans intérêt.

En clair : je ne conseille vraiment pas "Entrance to the shadows Village", autant pour les fans de true black que pour ceux de pagan metal.

A lire aussi en BLACK METAL par VOLTHORD :


ABORYM
Generator (2006)
Black martial haineux, et qui dépote :)

(+ 1 kro-express)



BELPHEGOR
Goatreich-fleshcult (2005)
Ca sue le péché, ça pue le cliché...excellent b/d!


Marquez et partagez




 
   VOLTHORD

 
  N/A



- Norax (vocals)
- Falke (arrangements, guitares et clav)
- Fiar (arrangements, basse)


1. Vers La Foscor
2. Infernus [dungeons And Caves]
3. Lunar Landscapes
4. Old Winds Revenge
5. Ravens Of Battle
6. Al Cor De La Boscùria
7. The Sorrow Of Delight
8. Entrance To The Shadows' Village



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod