Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD FM / A.O.R   |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

2004 Bonrud

BONRUD - Bonrud (2004)
Par BEHEMOTH le 3 Décembre 2004          Consultée 1587 fois

Bonrud... Quel nom étrange, qu’est-ce que cela peut bien signifier ? C’est tout simplement le patronyme du sympathique Paul Bonrud. Sympa, oui mais, vous me direz, je ne l’ai jamais rencontré comment puis-je en juger ? Et bien sa musique est si joyeuse, positive, voire naïve qu’on l’imagine difficilement être autrement.

Ca va bien cinq minutes d’être sympathique, mais cela ne suffit sûrement pas à vous faire acheter un disque n’est-ce pas ? Ce n’est pas moi qui vous contredirai tant le côté « sympa mais bof » serait ce qui caractérise le mieux cet album.

Pourtant Paul Bonrud, guitariste de session de son état s’est jeté à corps perdu dans ce projet après avoir officié dans l’ombre depuis de nombreuses années. Multi-instrumentiste il a décidé pour son premier album de prendre en charge rien de moins que les guitares, la basse, les claviers, les chœurs ou encore les percussions ! Tiens, je commence à comprendre pourquoi l’album s’appelle Bonrud… N’étant pas non plus totalement dénué de bon sens il s’est tout de même offert les services de l’excellent chanteur Dave Hendricks (un timbre à la Lou Gram, un peu éraillé très appréciable) et du nettement moins mémorable batteur Paul Higgins.

Le style ? Du rock mélodique pur jus façon AOR grande époque… Comprenez ainsi que Foreigner ou Journey semblent avoir fortement marqué Bonrud, à tel point qu’il les copie tant dans la musique que pour la pochette (absolument moche mais dans la droite lignée de celles de Journey). Cela ne me poserait aucun problème s’il pompait ses modèles avec un tant soit peu d’inspiration et de passion. Ce qui ne semble pas réellement être le cas tant l’album s’écoute et s’oublie à peu près aussi rapidement.

Pour avoir une idée de ce à quoi ressemble ce disque, c’est assez simple : prenez tous les poncifs du genre, ajoutez une bonne dose de non originalité totale (même si ce n’est pas le propre de ce style que d’être original, ici on atteint des sommets) et vous obtenez Bonrud.
En bref, ça sent très fort la Californie, les virées en décapotables, les paroles insipides, les ballades prévisibles, les refrains sympas mais nullement marquants, les rythmiques plates, ainsi qu’un impact émotionnel que l’on cherche toujours (contactez moi si vous avez pu le trouver, son papa Paul en a bien besoin !)

Bon, la je me relis et je me trouve un peu dur… Pourtant la première chanson, « Leap of Faith » laissait augurer d’un bon album, cependant celle-ci s’avère rapidement être la meilleure… Si vous ajoutez à cela une production plus que moyenne (le son de la batterie est par moments digne d’une bonne démo) vous vous retrouvez avec un album simplement décevant. La créativité de Paul Bonrud a probablement due passer à la trappe après des centaines d’heures à jouer le requin de studio, et ce n’est certainement pas la première fois que l’on aura pu constater ce phénomène.

Finalement, je conseillerais cet album uniquement aux acharnés du genre (et encore), pour les autres, ils ont sûrement encore un bon nombre de classiques du FM à découvrir, donc ils pourront très facilement s’en passer.

A lire aussi en HARD FM / A.O.R par BEHEMOTH :


FROM THE INSIDE
From The Inside (2004)
Le chanteur de Tyketto au meilleur de sa forme !




OVER THE EDGE
Over The Edge (2004)
Le grand retour de mickey thomas de starship


Marquez et partagez




 
   BEHEMOTH

 
  N/A



- Paul Bonrud (guitare,basse,claviers)
- Dave Hendricks (chant)
- Paul Higgins (batterie)


1. Leap Of Faith
2. The Phoenix
3. Desperate Heart
4. I’ve Changed
5. Give Me A Chance
6. Take Me Home
7. Date With Destiny
8. Once In A Lifetime
9. Live Your Dreams
10. Look Me In The Eyes
11. Hollywood Movie Star



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod