Recherche avancée       Liste groupes



      
GOTHIC BLACK METAL  |  STUDIO

Commentaires (1)
Lexique black metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


DRASTIQUE - Pleasurereligion (2003)
Par VOLTHORD le 26 Octobre 2004          Consultée 1326 fois

Depuis le temps que cette chronique traînait en réserve, je prends enfin le temps de la finaliser et comme je n’arrivais pas à l’introduire, voila qui est fait! « Pleasurereligion », second album du trio italien Drastique (Drastic sur le premier album), est donc comme vous pouvez le constater à ma fainéantise, un album que je qualifierais de secondaire.

Drastique se présente comme un combo de black metal atmo-gothique (ou gothico-atmosphérique) fortement influencé par la littérature sombre tel D. Alighieri, W. Blake, S.T. Coleridge, R. Graves, R. Herrick,A.E. Housman, J. Keats, J. Kochanowski, D.H. Lawrence… (vive le copier/coller).

Ca commence sur les chapeaux de roues avec « 5enses » : parties de claviers entraînantes, rythmique puissante comparable à un « in the flames of black art » de Darzamat, et vocaux (chant black, chant clairs masculins et féminins) bien enchaînés et diversifiés.

Viens ensuite « The succubus », où encore une fois Chris Buchman (leader et compositeur) montre qu’il sait s’éclater avec sa boite à rythme pour nous faire headbanger (les premières écoutes en tout cas). Cette fois ci les vocaux tournent autour d’une alternance chant black (très filthien) et une voix death caverneuse.

Par la suite, j’ai un peu l’impression de réécouter la même chose, ça tourne en rond, le groupe essaie de varier les morceaux, quelques touches arabisantes par ci (Legacy of Fascination), passages plus lents par là (Inmortal Beloved), ou plus electro-pop (Maria Magdalena)…
Autant de choses trop peu approfondies qui n’arrivent pas a faire « décoller » Drastique des habituels cliché du genre, du déjà entendu, de la parodie voir même du ridicule (Legacy of Fascination ressemble plus a une engueulade de couple).

L’originalité est bien présente notamment au niveau de la prod’ et de l’enchaînement des différents types de chants…mais trop mal exploitée : Les compositions sont primaires, trop peu recherchées ( sans frôler le simplisme tout de même), la boite à rythme est pompeuse… Même si deux trois bons passages par ci par là remontent un peu le niveau, ce n’est pas assez pour éviter l’inévitable : L’ennui.

On a donc assez vite fait le tour de « Pleasurereligion »qui n’est certes pas catastrophique, loin de la, mais relativement banal pour rester dans la « masse ».

Je pense néanmoins que Drastique saura trouver son public, et je suis sûr également de ne pas en faire partie…

A lire aussi en BLACK METAL par VOLTHORD :


PENSÉES NOCTURNES
Vacuum (2009)
Variations sur le thème de la nuit




MGŁA
Exercises In Futility (2015)
Another footnote on a postcard from nowhere

(+ 5 kros-express)

Marquez et partagez




 
   VOLTHORD

 
  N/A



- Chris Buchman (tous les instruments, chant masculin)
- Fay (chant féminin)
- Mahavira (batterie)


1. 5enses
2. The Succubus
3. Legacy Of Fascination
4. Perfect Nothing
5. Maria Magdalena
6. Immortal Beloved
7. Voyage Dans La Femme



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod