Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD/GLAM  |  STUDIO

Commentaires (2)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


STAR STAR - The Love Drag Years (1992)
Par THE MARGINAL le 21 Août 2004          Consultée 2182 fois

Peu de gens le savent, mais en 1992 est apparue une veritable bombe hard rock à coloration glam dont le titre est "The love drag years". L'auteur de cette galette ? Un quartette americain originaire de New York répondant au nom de Star Star. Celui-çi n'en est pas à son premier coup d'essai puisqu'il avait sorti dans la deuxième moitié des 80's(je ne connais pas la date exacte) "Go go girls in love".

En 1992, Star Sytar sort "The love drag years" avec Johnny Holliday(chant, guitare), Jay Henning(guitare), Weeds (basse) et Deon(batterie). C'est Roadrunner qui avait commercialisé ce disque à l'époque. Le visuel de la pochette et le track-listing de laissent pas de place au doute quand à son contenu: on navigue bel et bien dans des sphères glam, voire sleaze.

Musicalement, Star Star est influencé par New York Dolls, Alice Cooper, Faster Pussycat et Poison; mais n'est en aucun cas le clone de l'un de ces groupes. En effet, ce combo affiche une certaine personnalité et peut se targuer d'avoir des compos plutôt bien inspirées. D'ailleurs; dès le premier titre "Fly boy", on entre dans le vif du sujet: riffs typiquement rock n'roll appuyés par des vocaux tantôt aeriens, tantôt plus criards. La suite, c'est du tout bon. "Science fiction boy" et ses mélodies catchys et venimeuses, "Baby shoulda' known" soutenu par une basse ronflante et des riffs bien percutants, "Groovy guru gangster girl" à la fois groovy(comme son titre laisse sous-entendre ;)) et aerien, l'énergique "Diggy dragster" et le rentre-dedans limite punkoïde "Treasure or trash"(avec sa jam finale bluesy carrément jouissive) confirment de manière éclatante cette impression. Et, croyez-moi, ça fait du bien par où ça passe.

Dans un registre différent, Star Star s'est fendu d'une remarquable reprise du sieur Alice Cooper("Nervous"); de "Cowboys in space", un superbe mid-tempo bluesy qui a l'apparence d'une ballade mais qui se durcit à la fin. La vraie ballade de l'album, c'est "My little cuisinette", plutôt sympa à écouter et pas du tout niaise.

C'est un superbe album qu'a réalisé-là Star Star, avec son lot de titres accrocheurs qui font mouche là où il faut et un côté flamboyant fort appreciable. De plus, les riffs de guitare, tout comme les solos, sont vraiment très efficaces et apportent un plus considèrable à cette galette.

Dommage que "The love drag years" soit sorti à une époque où le glam commençait à devenir impopulaire: si cet opus était sorti vers 1986-87, il aurait peut-être connu un bien meilleur sort et, qui sait, devenir un gros groupe. La suite fut plus sombre, plus malchanceuse pour ce combo car celui-çi a rapidement disparu de la circulation, le guitariste Jay Henning s'est suicidé en 1997, le batteur Deon est mort d'un cancer en 1999 et le chanteur Johnny Holliday a eu un accident de voiture en Grece en 1995, mais a (heureusement) survecu. Aux dernières nouvelles, Star Star serait de nouveau remis en selle avec un nouveau guitariste et un nouveau batteur...

A lire aussi en HARD ROCK par THE MARGINAL :


PSYCHOPUNCH
The Pleasure Kill (2002)
Attention les oreilles: ça déménage !




FASTWAY
All Fired Up (1984)
Hard/glam


Marquez et partagez




 
   THE MARGINAL

 
  N/A



- Johnny Holliday (chant, guitare)
- Jay Henning (guitare)
- Weeds (basse)
- Deon (batterie)


1. Fly Boy
2. Science Fiction Boy
3. The Love Drag Years
4. Nervous
5. Cowboys In Space
6. Baby Shoulda' Known
7. Groovy Guru Gangster Girl
8. Diggy Dragster
9. Treasure Or Trash
10. My Little Cuisinette



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod