Recherche avancée       Liste groupes



      
METAL PROG  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Membre : Luca Turilli's Rhapsody

EMPTY TREMOR - The Alien Inside (2004)
Par POWERSYLV le 10 Mai 2004          Consultée 1164 fois
EMPTY TREMOR. Derrière ce sobriquet mystérieux sorti de je ne sais quel ouvrage d'anticipation se cache un sextet italien intéressant. Signé sur Frontiers Records qui est un label qui nous a plutôt habitué à des groupes calibrés FM, on a affaire ici à du metal progressif.

Formé en 1994, et aussi bien fan de METALLICA et GUNS'N ROSES que de PINK FLOYD et DREAM THEATER, les musiciens sortent Apokolokyntosys, le premier album qui est généreusement salué et voit le groupe cotoyer les plates-bandes musicales de DREAM THEATER, SHADOW GALLERY ou LEMUR VOICE.
1999 voit la naissance du second album Eros & Thanatos, le départ du chanteur Giovanni De Luigi succédant à cette sortie. Travaillant sur les compositions de The Alien Inside, le groupe a dû se munir d'un vocaliste à la hauteur de ses ambitions.
Car The Alien Inside est ambitieux. Orgue Hammond ou synthé plus classique, morceaux complexes contenant des passages différents aux transitions amenées en douceurs ("Don't Stop Me") ou de manière plus brutales (le break de "The Alien Inside"), arrangements somptueux, guitares mélodiques, 5 morceaux sur 8 dépassent les 7 minutes : pas de doute, nous avons bien ici à faire à un album de prog-metal.

Les rythmiques sont parfois fouillées et complexes, à l'instar de ce que l'on peut retrouver chez les maîtres DREAM THEATER, voire SYMPHONY X ("Who You Really Are"). Cependant, cette complexité qui pourrait en rebuter plus d'un s'efface devant de nombreuses qualités que possède le combo à l'écriture de cet opus.

Et tout d'abord le fait d'avoir accueilli en son sein le chanteur Oliver Hartmann. Pour le meilleur et non pour le pire car cette association se révèle au final plus qu'heureuse. Sieur Hartmann était intervenu sur l'album de rock-opera Genius, oeuvre du claviériste Daniele Liverani. Ce dernier a donc invité l'ex-AT VANCE à rejoindre le groupe.
Habitué avec AT VANCE au registre plus aigu (voire parfois irritant) du chanteur type "true-metal/metal malmsteenien", quelle surprise d'entendre ce timbre familier qui s'exprime ici avec beaucoup plus de conviction, en posant sa voix de manière appropriée sur chaque note ainsi générée par ses acolytes. Remarquable. Ecoutez un peu sa voix sur la première partie de "I Found You", ou sur la chanson "Stay".
Ensuite, on peut également mettre l'accent sur la qualité des mélodies qui se fondent de façon naturelle dans la trame des morceaux. Les synthés style orgue donnent un coté prog et seventies pas désagréable.

En vérité, ce disque sonne vraiment très bien et moi qui suis souvent rebuté à l'idée d'écouter du prog, j'ai été surpris en bien. Mais comme toujours un effort est nécessaire pour l'écoute et pour entrer dans cette musique et cet univers qui, s'il n'est pas immédiat n'en est pas pour le moins plaisant et de qualité. Fans de DREAM THEATER mais aussi de heavy-metal, un coup d'oreille à cet opus vois est fortement recommandé.




Marquez et partagez




 
   POWERSYLV

 
  N/A



- Oliver Hartmann (voix)
- Dennis Randi (basse)
- Christian Tombetti (guitare)
- Marco Guerrini (guitare)
- Stefano Ruzzi (batterie)
- Daniele Liverani (clavier)


1. The Alien Inside
2. I Found You
3. A New World
4. Who You Really Are
5. Don't Stop Me
6. Stay
7. The Love I've Never Had
8. The Alien Outside



             



1999 - 2014 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod