Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

Commentaires (2)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style + Membre : Lullacry

The BLACK LEAGUE - Man's Ruin Revisited (2004)
Par POWERSYLV le 24 Avril 2004          Consultée 1708 fois

Quand on regarde le monde de la rock-music mais également celui du hard'n heavy, on ne peut s'empêcher de constater qu'il y a 2 attitudes. L'une consiste à expérimenter des nouveautés complètement "foldingue" pour faire évoluer notre musique préférée, quite à aller jusqu'au décalage le plus farfelu. A l'inverse, d'autres bands sont plus traditionalistes, privilégiant l'efficacité d'un riff, d'un refrain ou d'un gimmick musical. L'attitude la plus extrême consistant en un sévère "back to the roots" :).

Avec son hard-rock teinté de punk, très influencé par MOTORHEAD et autres compos style HELLACOPTERS, TURBONEGRO, BACKYARD BABIES et autres, THE BLACK LEAGUE a choisi en l'occurence de privilégier l'efficacité sonore. Voici donc le caisson Man's Ruin Revisited qui sent bon l'alcool (cf la pochette), la fumée et le carburant. 12 bâtons de dynamite efficaces et qui ne demandent qu'à exploser votre chaîne hi-fi et à faire sortir la sueur par tous les pores. Rock'n roll est le maître-mot de ce disque, et il fait dire que le côté basique de la chose fait plaisir.

Le chanteur (Jarva Taneli est un ancien chanteur bassiste de SENTENCED et également ex-bassiste d'IMPALED NAZARENE) a la voix erraillée rappelle un Lemmy en plus mélodique et les guitares saturées aux jolis solos sonnent très "garage". Le rythme est la plupart du temps très speed-rock'n roll ("Hot Wheels" est vraiment fameux, l'ultra-speed "Ain't No Friend Of Mine" si ce titre ne vous fait pas penser à la bande à Lemmy !). Cependant, même si la fougue prime, quelques morceaux plus cools s'intercalent ("Black Water Fever", le sombre "Lost In The Shadows, I Walk Alone", "Better Angels (Of Our Nature)") pour que les autres vous arrachent les poils à la suite sans prévenir. Les riffs sont basiques, spontanés et provoquent une envie irrésistible de tout casser sur son passage.

Une attitude désinvolte, très "sex, drug and rock'n roll" magnifiquement représentée par cette pochette sombre où mégots de cigarettes encore fumants et verres de whisky semblent n'être que la seule sortie de secours du délire. Graisseux, graisseuses, voici un disque tout frais qui ne demande qu'à vous botter le cul.

A lire aussi en HARD ROCK par POWERSYLV :


LED ZEPPELIN
Led Zeppelin Iii (1970)
Quand led zep n'est pas "que" hard ...




BON JOVI
Keep The Faith (1992)
Le retour d'un Bon Jovi plus mûr et plus rock ...

(+ 3 kros-express)

Marquez et partagez




 
   POWERSYLV

 
  N/A



- Taneli Jarva (chant)
- Sir Luttinen (batterie)
- Maike Valanne (guitare)
- Alexi Ranta (guitare)
- Mikko Laurila (basse)
- Antti Litmanen (guitare sur 12)
- Chief "guts" Leidén (chœurs sur 5,7,9,10,12)
- Ultra Bimboos Milla: Maria & Suffeli (chœurs sur 3)


1. Old World Monkey
2. Cold Women & Warm Beer
3. Black Water Fever
4. Ain't No Friend O' Mine
5. Crooked Mile
6. Man's Ruin ... Revisited !
7. Alive & Dead
8. Hot Wheels
9. Lost In The Shadows, I Walk Alone
10. The Healer
11. Mad Ol' Country
12. Better Angels (of Our Nature)



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod