Recherche avancée       Liste groupes



      
DEATH MELODIQUE  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

 Myspace (130)

AUBERON - The Tale Of Black (1998)
Par JULIEN le 11 Juin 2004          Consultée 1818 fois

Il y a des groupes comme ça, qui ne paient pas de mine. AUBERON est de ceux-là : pochette bien tarte, nom de groupe pas spécialement excitant, distribution assez maigre… et pourtant, cette formation suédoise quasiment inconnue nous soumettait en 1998 un « The Tale Of Black » réussi, vrai bon disque de Black-Death à la suédoise, avec guitares Death-Thrash tantôt brutales tantôt ultra mélodiques, rythmiques enlevées, breaks atmosphériques avec synthés et cross-stick, voix qui gueule dans un registre Black, avec en prime une inspiration Heroïc Fantasy sympa, de vrais refrains, très peu de claviers et une production assez crue, augmentant le pouvoir incisif de la chose. Une sorte de bonne recette, comme il est plaisant d’en garder bien au sec dans le placard à Mémé Thrashos !

Fortement inspiré dans l’ensemble par le DARK TRANQUILLITY des débuts (évident par exemple sur le riff de "The Dance"), AUBERON pratique avec bonheur un Death mélodique vivace, riche et subtilement nerveux, avec un talent technique certain mais pas le moins du monde prétentieux, et témoigne d’une inspiration Heavy mélodique 80’s (notamment MAIDEN et l'école speed mélodique allemande) plus perceptible que chez les autres formations du genre ("The End Of All", "Infinite Beauty", "The White Ship"). En outre, en support du chant très Black de Fredrik Degerström, AUBERON s’alloue les services d’Andreas Stoltz, le chanteur de HOLLOW, qui apporte aux morceaux sa voix claire unique (dans l’esprit de celles qu’on peut entendre du côté du magistral « Tales From The Thousand Lakes » des voisins finlandais d’AMORPHIS), tandis qu’un chant féminin plein de caractère, loin des petites fées brise cœur de Metalleux, fait également son apparition (les refrains entêtants de "A Whispering Wind" ou "The Dance"). On regrettera toutefois le côté un peu « vert » de ce surgissement, de surcroît mis en avant par la production qui participe de cette impression d’un groupe bourré de talent, mais encore limité au niveau des moyens (le son est quand même un peu rude).

Seulement auteur d’un autre album (« Crossworld »), AUBERON n’a pas pu quitter, à ce jour, les ombres épaisses de la Suède où il semble voué à se terrer, alors qu’il était bâti, lui et son talent, pour danser dans la lumière de la reconnaissance internationale. Ca donne envie de lui tendre la main pour l’aider à se hisser sous les projecteurs, non ? Alors, nonobstant une deuxième partie de disque moins inspirée et quelques défauts qui l’empêchent de gravir les degrés le plaçant aux côtés des monstres du Death mélodique, jetez une oreille sur les quarante minutes de « The Tale Of Black », qui méritent mieux que cette confidentialité.

Note : 3.5/5

A lire aussi en DEATH MELODIQUE par JULIEN :


DARK TRANQUILLITY
Skydancer (1993)
Death melodique




MISANTHROPE
Recueil D'ecueils (2000)
Coffret à la hauteur d'un groupe de Death unique


Marquez et partagez




 
   JULIEN

 
  N/A



- Fredrik Degerström (chant)
- Johan Asplund (guitare)
- Johan Westerlund (guitare)
- Pekka "power" Kiviaho (basse)
- Morgan Lie (batterie)


1. Intro
2. Infinite Beauty
3. Secrets
4. A Whispering Wind
5. The End Of All
6. The Dance
7. A Farewell Of Creation
8. The White Ship
9. Tearless
10. For All Time



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod