Recherche avancée       Liste groupes



      
METAL TECHNIQUE  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

1996 1 Convergence
 

- Membre : Disincarnate, Sadus

James MURPHY - Convergence (1996)
Par JEREMY le 3 Juillet 2004          Consultée 2364 fois

Oulah, qu’est ce que c’est que ça ?! Le premier album du projet solo de James Murphy ?! L’ex guitariste d’Obituary, Death et Testament ?! Il est vrai que présenté comme cela, on ne peut pas dire que ce disque soit très attractif, surtout que la pochette, sans pour autant être détestable, empreinte tous les ingrédients clichesques des artworks du genre : le visage de l’intéressé, son nom écrit en gros caractères bien visibles, et, bien sûr, une guitare pas loin, James Murphy n’étant assurément pas un joueur de clarinette. Pochette qui, dans sa conception me rappele celle de « Magnus Opus » d’Yngwie Malmsteen, sorti un an plus tôt.

Mais intéressons-nous plutôt à la musique en elle même. Rapidement, on comprend que James est un guitariste bourré de talent (bien qu’on ait déjà pu s’en rendre compte grâce à ses participations au sein des différents groupes cités plus haut). Un guitariste bourré de talent, certe oui, personne n’en a jamais douté, et bons nombres de morceau présent sur ce Convergence nous le confirme seconde après seconde, riffs après riffs, soli après soli. Il est en effet impossible de ne pas remarquer la maîtrise technique monstrueuse du bonhomme, de l’intro étouffée de « Vision » jusqu’au solo exaltant de « Red Alert », sur lequel James incorpore à sa musique des touches blues, voire même jazzy, en passant par le riff acéré de « Shadow’s Fall » ou encore l’accoustique des deux premières minutes de « Touching The Earth ».

Mais James semble oublier une chose. Une chose de la plus haute importance : c’est que la réussite d’un album n’est pas basée uniquement sur la maîtrise technique (si impressionante soit-elle), mais bien sur l’émotion, le feeling, le « truc », et James Murphy ne semble pas privilégier cette partie de la musique. Trop occupé à vouloir ébahir l’auditeur par tant de dextérité, James néglige les sentiments et l’émotion. Ainsi on se retrouve devant de véritables démonstrations techniques, impressionnantes à la première écoute, mais terriblement lassantes par la suite (« Convergence », « Vision », « Red Alert », pour ne citer qu’eux). Les morceaux avec vocaux sont souvent très ennuyeux eux aussi, seul « Since Forgotten » tire son épingle du jeu avec un refrain accrocheur, tirant par moment vers le Néo Metal.

Néanmoins, certains passages démontrent que James est tout à fait capable de nous émouvoir. Et c’est là qu’intervient la déception car si notre guitariste était capable de faire passer un feeling tel que celui intervenant sur le très calme « Tempus Omnia Revelat » tout au long de chacun des morceaux de cet album, on aurait frolé la perfection. D’ailleurs il en est capable : Feeding The Machine, le successeur de ce Convergence, nous le prouvera trois années plus tard. Bref, comme dirait un professeur de Lettres à un de ses meilleurs élèves qui se serait quelque peu raté, la forme est excellente, mais le fond est à retravailler !

Cet album est donc à réserver aux guitaristes voulant exercer leur technique (et sur cette galette, il y a de quoi faire, je vous l’assure), aux fans de Devin Townsend (oui oui, les claviers derrière, c’est lui !), ainsi, bien entendu, qu’à ceux de ce géant six-cordiste qu’est James Murphy ! Un 2/5 qui vaut bien un 5/10 !

A lire aussi en DIVERS par JEREMY :


RAM-ZET
Escape (2002)
Alchimic metal

(+ 1 kro-express)



NEUROSIS
The Eye Of Every Storm (2004)
L'album de l'année 2004 !!!

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez




 
   JEREMY

 
   LATIMUS

 
   (2 chroniques)



- James Murphy (guitare)
- Chuck Billy (chant)
- Devin Townsend (chant, synthé)
- Eddie Ellis (chant)
- Eddie Head (guitare)
- Greg Howe (guitare)
- Matt Guillory (clavier)


1. Since Forgotten
2. Convergence
3. The Last One
4. Vision
5. Touching The Earth
6. Red Alert
7. Deeper Within
8. Shadow's Fall
9. Tempus Omnia Revelat



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod