Recherche avancée       Liste groupes



      
POWER HEAVY PROG  |  STUDIO

Commentaires (1)
Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Membre : White Skull

BROKEN ARROW - Abyss Of Darkness (2003)
Par JULIEN le 28 Novembre 2003          Consultée 2276 fois

... Bah, c'est quoi cette pochette les gars ? Moi, j'aime bien la mer, les paysages d'océan et les jolies créatures dénudées mais là, franchement, c'est pas un peu bateau (arf, arf) tout ça ? Et puis ce titre "Abyss Of Darkness"... pfu, z'auriez pu vous défriser un peu plus les méninges, non ? Bon, passons ! Il serait bien dommage de s'ancrer (ouhouhouh) définitivement dans cette première impression visuelle mitigée, tant la musique recelée par ce "Abyss Of Darkness" est éminemment sympathique !

Et que se cache t-il donc dans ce coffre fort que le macchabée en scaphandre et son pote la pieuvre rubiconde semblent convoiter ? Un étonnant disque de neuf titres, sans ballades (ce que je souligne avec entrain, on ne se refait pas), et qui déborde d'un mélange de Heavy mélodique et de Prog pas prise de tête, le tout quelque peu assaisonné d'épices Speed mélodique, Power voire même thrashisantes. C'est certain, les italiens de BROKEN ARROW - emmenés par l'excellent ex-guitariste de WHITE SKULL Nick Savio - aiment à pratiquer le mariage des genres, à l'image des trois sirènes – alliance femme-poisson, pour ceux qui ont rien capté - qui s'ébattent dans les flots noyant la pochette de ce "Abyss Of Darkness".

Tout au long de ce disque agréablement concis (quarante deux minutes), nous avons donc droit à une association productive de titres mid-tempo bien agencés, puissants et épique, à l'image du morceau titre ou d'"Angels Of Fire", et de titres assez musclés mais dépouillés d'intentions agressives, remplacées ici par un soucis de la mélodie pas mielleuse qui n'est pas déplaisant (le côté Hard de "The Gothic Line", le plus grave "Stalingrad"). Et en passant dans le coin du Speed accrocheur légèrement biberonné au Thrash épique (le prenant "The Call"), on fera aussi un détour par du Metal mélodique aux claviers délicieusement datés (l'entêtant "Invisible Heroes"), dans le genre EDGUY période "Vain Glory Opera"... sans oublier le petit crochet en terrain plus Prog (les deux volets de "Isaac Story"). Bref, de quoi plaire à tous !

Attention cependant, BROKEN ARROW ne se la joue pas Juke Box décousu ! Non, la grande qualité du groupe réside précisément dans son aptitude à mêler tant de styles sur un même disque sans que la cohérence de l'ensemble n’en soit trop affectée. "Abyss Of Darkness" se tient donc parfaitement et, fort du talent et des compétences manifestes de ses protagonistes, balaie un spectre musical assez large et plaisant. On pense à RAINBOW ou DIO ici, à SAVATAGE et QUEENSRYCHE là, avec un petit côté ANGRA pour le chant (certaines intonations de l'excellent et chaleureux vocaliste Dave Baduena, au registre étendu, ne sont pas sans rappeler Eduardo Falaschi, notamment sur le très bon "Winter Tears"). Mais tous ces repères, loin de souligner une légitime crainte de plagiat, viennent au contraire servir une musique qui s'avère finalement subtilement personnelle et séduisante. Le genre de disque qui ne paye pas de mine, et qu'on se repasse une fois puis une autre, innocemment... et qui finit par nous convaincre franchement qu'avec BROKEN ARROW, l'Italie vient de se dénicher une formation plus que prometteuse. A suivre de près !

A lire aussi en HEAVY METAL par JULIEN :


ACCEPT
Russian Roulette (1986)
Power heavy prog

(+ 2 kros-express)



IRON MAIDEN
The First Ten Years #8 (1990)
Power heavy prog


Marquez et partagez




 
   JULIEN

 
  N/A



- Giulio Bogoni (claviers)
- Steve Balocco (basse)
- Camillo Colleluori (batterie)
- Dave Baduena (chant)
- Nick Savio (guitare)


1. Abyss Of Darkness
2. Invisible Heroes
3. The Gothic Line
4. Angels Of Fire
5. Stalingrad
6. The Call
7. Frozen Tears
8. Isaac Story (part I)
9. Isaac Story (part Ii)



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod