Recherche avancée       Liste groupes



      
METAL EXTRêME  |  STUDIO

Commentaires (6)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Membre : Devin Townsend , Death, Casualties Of Cool

STRAPPING YOUNG LAD - Strapping Young Lad (2003)
Par JULIEN le 10 Juillet 2003          Consultée 8524 fois

Devin Townsend avait pourtant juré que l'on ne l'y prendrait plus : plus d'albums de STRAPPING YOUND LAD pour succéder au magistral "City" et à l'apocalyptique Live qui consacra le groupe comme un des sommets de l'ultraviolence mélodique. C'était sans compter sur l'opiniâtreté de ses musiciens, Gene Hoglan en tête, qui n'en pouvaient plus de réfréner leur soif d'extrémisme. Devin accéda donc aux suppliques de Byron Stroud, Jed Simon et Gene "drumming octopus" Hoglan...

Que sait-on de STRAPPING YOUNG LAD ? La musique des deux premiers disques du groupe (et plus particulièrement de "City") synthétisait, dans une mixture hautement corrosive, toute la brutalité intenable d'un SLAYER glacée dans l'azote liquide d'un FEAR FACTORY. Mais de bête furie sonore jamais il ne fut question. Plutôt d’un inimitable talent d'équilibriste, oscillant en permanence sur le fil tendu au dessus de deux univers a priori incompatibles, mais que Devin sut marier : méchanceté des guitares et d'une batterie tellurique, beauté surnaturelle de choeurs et arrangements synthétiques, véritables lueurs spirituelles insondables. Peu d'hommes purent approcher de si près l'expression d'un absolu de l'extrême.

Que dire alors de cette offrande inespérée ? Devin est homme à relever les défis, et celui de retrouver la rage incontrôlable qui soulevait ses circonvolutions six ans plus tôt en était un. Il le releva avec force et intelligence. Car Devin ne compose pas seulement avec sa tête, il crée sa musique avec tout son être. Et il savait donc dès le début que jamais, oh combien jamais, il ne pourrait capter à nouveau les effluves de "City". Du coup, ce troisième disque, éponyme, nous dévoile un nouveau SYL.

"City" était assommant, "SYL" l'est également, à sa façon, tout en affichant une allure plus abordable et variée. Le carmin du sang est toujours là, bien entendu, mais Devin s'est attaché à déverser ici toute la beauté la plus atmosphérique de son coeur, alimentant "SYL" d'une force nouvelle, plongeant ses racines dans les arcanes de synthés et samplers davantage mis en valeur (à noter aussi l’emphatique introduction "Dire"), de vocaux tour à tour barbares (les choeurs secouants du monstrueux "Devour"), caressés par la grâce (les ascensions en chant clair d'"Aftermath" et surtout de "Force Fed") et corrodés par la douleur (le lancinant "Bring On The Young" qui referme l’album). Ici, c'est un pur motif Heavy qui secoue les enceintes (l’énorme enchaînement "Aftermath"-"Devour"), là des riff étonnamment peints de Black/Death qui s'ajoutent à des colosses à six cordes (les trois premiers titres, les fulgurants "Last Minute" et "Dirt Pride")... et puis cette voix, cette voix insensée... ange et démon, Devin fait fusionner Divine et Evil, et enrichit le vocabulaire des mortels d'une rage Black et râpeuse autant que d'entrelacs d'une beauté foudroyante.

Qu'on se le dise, ce « SYL » surpuissant fréquente le dément, côtoie le redoutable, et fait montre d’une impressionnante maîtrise dans le registre de la brutalité. Avec ce "SYL", et en moins de quarante minutes, Devin et ses trois acolytes redéfinissent tout simplement l'agression sonore de qualité... A l'image de la composition artistique l'illustrant, "SYL" éclabousse de sang poisseux la naïveté d'esprits aspirant au firmament. Et ce faisant, s'octroie les ailes qui le portent loin au-dessus de la médiocrité et font de lui un des plus dignes représentants de l'art de l'extrême.

A lire aussi en DIVERS par JULIEN :


STRAPPING YOUNG LAD
City (1997)
Metal extreme

(+ 1 kro-express)



NIGHTFALL
Macabre Sunsets (1993)
Death violent, puissant, épique et original


Marquez et partagez




 
   JULIEN

 
  N/A



- Devin Townsend (chant,guitare,claviers)
- Gene Hoglan (batterie)
- Jed Simon (guitare,claviers)
- Byron Stroud (basse)
- Will Campagna (claviers)


1. Dire
2. Consequence
3. Relentless
4. Rape Song
5. Aftermath
6. Devour
7. Last Minute
8. Force Fed
9. Dirt Pride
10. Bring On The Young



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod