Recherche avancée       Liste groupes



      
SYMPHONIC   |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

ALBUMS STUDIO

2000 The Heretic

Victor SMOLSKI - The Heretic (2000)
Par STEPHEN PAGE le 17 Avril 2023          Consultée 768 fois

Un an après avoir rejoint RAGE et par la même occasion après avoir quitté MIND ODYSSEY, Victor Smolski nous sort son premier album solo. Je dois bien dire qu'avant RAGE je n'avais jamais entendu parler du bougre. En 1999, date de son officialisation dans RAGE, je me suis donc intéressé à son histoire et du coup à MIND ODYSSEY. Quel ne fut pas ma surprise en découvrant ce guitariste extrêmement doué !!!
Je m'attendais donc, en écoutant cet album, à entendre des plans de dingue, des solos incroyables, une musique bien heavy... Et bien non, que nenni. Ici, Victor se rappelle de sa formation classique (violoncelle il me semble) et lorgne du côté de son père, Dimitry Smolski, illustre chef d'orchestre biélorusse, lauréat du prix d'État de la BSSR, artiste national de la République de Biélorussie, lauréat de l'Ordre de Francysk Skaryna, excusez du peu, pour nous distiller une musique majoritairement orchestrale, jouée par le WhiteRussian Symphonic Orchestra.

Et c'est là que la bât va pour moi blesser.
Soyons clairs, c'est extrêmement bien joué, la production est plutôt bonne, mais... c'est chiant. Musicalement, nous sommes souvent très loin du Metal, l'atmosphère de l'album est vraiment oppressante voire angoissante par moments. Ce côté oppressant est forcément mis en avant par l'apport de l'orchestre. On est d'ailleurs parfois plus proche de la BO de film.

Victor va, pour les besoins de cet album, demander à ses nouveaux compagnons de RAGE de lui prêter main forte.
Mike Terrana à la narration en anglais et Peavy Wagner pour la narration en allemand (Victor se chargeant de la narration en russe) car oui, ici il n'y aura qu'un seul morceau "conventionnel", le reste n'étant qu'une succession de morceaux orchestraux auxquels s'ajoutent des parties narratives et des solos du guitariste. De la premiere piste introductive "Baptism Of Fire" à "The Inquisitor's Dream" il est difficile de réellement sortir un morceau du lot tant tout ne semble former qu'un seul bloc. C'est une alternance de solos et de passages symphoniques.

Seul le morceau final "The Heretic" permet de souffler. C'est un vrai morceau de Metal Symphonique. Victor Smolski se servira plus tard de ce riff pour nous le recaser dans LMO et le morceau "Eye For An Eye" et là pour le coup j'adhère déjà beaucoup plus. Quitte à parler du LMO c'est d'ailleurs la même thématique : la chasse aux sorcières et l'Inquisition. Une sorte d'album conceptuel basé sur l'Inquisition instituée par la papauté en 1233 dirigée par le pape Grégoire IX. Ce concept de l'Inquisition a été abordé par de très nombreux groupes et a même fait l'objet d'un album complet de KING DIAMOND : l'excellent "The Eye".

Mais parlons quand même de Victor Smolski. Après tout c'est quand-même son album !! Sa guitare est parfois très technique... peut-être même trop, et d'une certaine manière j'aurais préféré des moments plus mélodiques, comme le fait si bien Patrick RONDAT par exemple. Et c'est là le paradoxe de cet album. Un album solo d'un guitariste qui au final ne le met pas tant en valeur que cela (bon évidemment certains plans sont ahurissants comme sur "Hex Of The Six Strings") et finit même par devenir pénible sur la longueur. D'ailleurs, cet album, dans sa démarche, me rappelle celui d'Yngwie J.Malmsteen et son Concerto Suite. Le concept est le même et les deux sont chiants.

Fort heureusement la suite avec RAGE prouvera que le bonhomme est un guitariste vraiment hors-pair et qu'il formait avec Peavy un sacré duo de compositeurs.

Vous l'aurez donc compris, je n'ai pas du tout accroché à cet album solo hormis pour le morceau "The Heretic" et ce, sans pour autant remettre en question le talent de Victor Smolski. Il est par contre clair que c'est album a posé les bases de ce que sera treize ans plus tard le très bon "Lingua Mortis Orchestra".

A lire aussi en METAL INSTRUMENTAL :


CASTLEVANIA
Dracula Battle 2 (1995)
Relecture hard et heavy des thèmes du jeu vidéo




Joe SATRIANI
Crystal Planet (1998)
Symphonic


Marquez et partagez




 
   STEPHEN PAGE

 
  N/A



- Victor Smolski (guitare, narration)
- Peavy Wagner (narration, chant sur #7)
- Mike Terrana (narration, batterie sur #7)
- Whiterussian Symphony Orchestra


1. Baptism Of Fire
2. The Testamony
3. Hex Of The Six Strings
4. The Necromancer
5. Witches Hammer
6. The Inquisitors Dream
7. The Heretic



             



1999 - 2024 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod