Recherche avancée       Liste groupes



      
FOLK METAL  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Elvenking

TUATHA DE DANANN - In Nomine Éireann (2020)
Par GEGERS le 20 Février 2021          Consultée 714 fois

Tout autant que j'éprouve une grande sympathie pour les trois albums des Brésiliens de TUATHA DE DANNAN publiés aux débuts des années 2000, j'avais écouté d'une oreille seulement distraite leur album du retour, "Dawn Of A New Sun", publié en 2015. Il y a néanmoins quelque chose d'unique dans la musique pratiquée par le groupe qui fait que, nécessairement, on y revient si on aime le mariage entre distorsion et guitares et le folk celtique d'obédience irlandaise. Plus encore que SKYCLAD, la référence dès que l'on évoque la fusion de ces deux mondes, les TUATHA couvrent tout le spectre, de la flûte primesautière au growl patibulaire. À viser large, le risque de manquer le coche est grand mais, une fois encore, la formation témoigne d'un savoir-faire qui ne laisse guère de chance à la déception.

Plus encore que les précédents du groupe, "In Nomine Éireann" installe les TUATHA comme surtout et avant tout un groupe de Folk. Loin de ces cohortes de néo-païens autoproclamés qui utilisent quelques lignes de flûte ou de violon pour rendre leur Power Metal plus exotique, la formation brésilienne prouve ici de nouveau qu'elle a le folk chevillé au corps, tant et si bien que cet album pourrait être dénué de saturation qu'il ne s'en trouverait pas pour autant bancal. Certaines pièces ici présentées, le plus souvent instrumentales, sont d'ailleurs uniquement Folk. Il en va ainsi du jig introductif
"Nick Gwerk's Jigs", sautillant et fédérateur, qui laisse un large espace d'expression à la flûte et au violon, ainsi qu'au bodhran, cet emblématique instrument de percussion aux sonorités envoûtantes.

Le paysage Folk posé, les TUATHA invoquent sans tarder les dieux du Heavy, puisqu'il y en a certainement dans le polythéisme celtique, et balancent un "Molly Maguires" rapide, quasiment Punk, qui s'achève sur les growls discrets mais musclés du hurleur de CRUACHAN, Keith Fay.

Essentiellement constitué de reprises de morceaux traditionnels, "In Nomine Éireann" voit les TUATHA revisiter le répertoire irlandais avec espièglerie et grand talent. Certains morceaux frappent particulièrement fort, à l'image de "Guns And Pikes", titre qui démarre comme un Folk traditionnel avant de se transformer en une pièce épique aux relents Prog, rapprochant le morceau de l'univers des JETHRO TULL.

Car voici ce qu'il y a en plus dans l'univers des TUATHA, une certaine classe britannique qui, dans l'intention plus que dans le propos, peut rapprocher le groupe des vétérans de la scène Folk que sont les FAIRPORT CONVENTION où les TULL précités. C'est évident sur les instrumentaux, lorsque violon, flûte et bodhran prennent le pouvoir ("Moytura"), ou dans le phrasé et certaines intonations de Bruno Maia.

Somme toute différent des albums passés du groupe, les ambiances heavy "musclées" étant ici allégées et très accessibles, l'album se voit balisé par quelques relectures de traditionnels connus qui, comme des phares dans la nuit, permettent à l'auditeur peu familier avec le répertoire irlandais de trouver des points de repère. Lent et heavy, "The Wind That Shakes The Barley" est ainsi un grand moment, de même que "The Devil Drink Cider", particulièrement entraînant, qui bénéficie de la présence au chant de John Doyle, ancien vocaliste de SOLAS. L'apport des guitares électriques entreprenantes sur une base Folk se fait ici, une fois encore, particulièrement réussi.

20 ans après ses débuts, TUATHA DE DANNAN propose une musique toujours autant bariolée, certes moins expérimentale et psychédélique que sur ses premiers albums, mais parfaitement exécutée, et mettant en valeur par les sonorités Metal le Folk irlandais auquel le groupe rend hommage sur cet album. Le pari est réussi, et la formation livre ici quarante-cinq minutes d'un Folk Metal authentique et sincère, qui séduit par la forme autant que par le fond. Un des meilleurs albums des Brésiliens.

A lire aussi en FOLK METAL par GEGERS :


SAUROM
Vida (2012)
Folk Metal et joie de vivre !




BOISSON DIVINE
Volentat (2016)
Folk Metal made in Gascogne


Marquez et partagez




 
   GEGERS

 
  N/A



- Bruno Maia (chant, guitare, bouzouki, banjo, flûte)
- Giovani Gomes (basse)
- Edgard Brito (claviers)
- Raphael Wagner (guitare)
- Nathan Viana (violon)
- Rafael Delfino (batterie, bodhran)
- Alex Navar (cornemuse)
- Kane O'rourke (violon)
- Finn Magill (violon)


1. Nick Gwerk's Jigs
2. Molly Maguires
3. Guns And Pikes
4. Moytura
5. The Calling
6. The Wind That Shakes The Barley
7. Newry Highwayman
8. The Master Reels
9. The Devil Drink Cider
10. The Dream One Dreamt
11. King (bonus Track)



             



1999 - 2021 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod