Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY METAL  |  E.P

Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Cet E.P
 


2020 The Fear
 

- Style + Membre : Visigoth

BLOOD STAR - The Fear (2020)
Par T-RAY le 27 Juillet 2020          Consultée 765 fois

La fécondité et la vigueur de la scène Heavy Metal Traditionnel nord-américaine depuis quelques années ne cessera jamais de me surprendre. Pour un continent toujours plus prompt à se saisir des nouvelles modes, qu'elles fussent extrêmes dans les années 1980 (le Death Metal, le Grindcore), plus alternatives dans les années 1990 (la Fusion, le Neo Metal) ou plus hybrides dans les années 2000 (le Metalcore, le Deathcore), y voir fleurir depuis quinze ans autant de formations se revendiquant du bon vieux Heavy made in Britain ou du Heavy Épique d'influence U.S. est à la fois réconfortant et intéressant.

C'est réconfortant car cela prouve que la recette des valeurs sûres ne disparaît jamais vraiment et que, même dans de vieux pots, on peut continuer à faire d'excellentes soupes qui tiennent au corps et roborent. Vous voyez, à parler de formes de Metal surgies du passé, me voilà employant des verbes oubliés du temps jadis ! Et c'est intéressant parce que cette tendance génère de nombreuses surprises qu'il est plus qu'agréable de vous faire partager en chronique. En ces vacances d'été 2020, c'est donc le premier E.P. de BLOOD STAR que j'ai envie de partager avec vous.

BLOOD STAR, une formation venue de Salt Lake City, Utah, ville natale du fer de lance du renouveau Heavy Épique ricain actuel, VISIGOTH. Et parce que la cité des mormons n'est pas non plus une mégalopole, mais une capitale d'État à taille humaine, il n'est pas étonnant de constater que BLOOD STAR partage avec VISIGOTH son guitariste, Jamison Palmer. Un Palmer qui, cette fois, ne partage pas les tâches guitaristiques, même si son autre projet n'est pas avare en superbes élans à la six-cordes. C'est d'ailleurs ce qui frappe le plus chez BLOOD STAR : un goût du riff immodéré. Chaque titre ici joué le prouve.

En pas plus de deux morceaux - deux petites bombes - le quartette nous démontre dans les grandes largeurs son goût pour la petite phrase mélodique. C'est d'abord aux sources de la New Wave Of British Heavy Metal (la fameuse NWOBHM) que BLOOD STAR vient s'abreuver avec un "The Fear" détonnant. Toutes guitares en avant, dont les cavalcades sont bien suivies par une basse moins gâtée par le mix mais tout de même audible, le morceau éponyme à cet E.P. déboule sans crier gare et ne perd pas de temps pour conquérir l'authentique amateur de Heavy. Magnifié par une reverb bien dosée, ce titre au riff réjouissant permet aussi, et surtout, de faire la connaissance d'une Madeline Smith jusqu'ici anonyme mais qui gagne, pour sûr, à être connue.

La jeune femme ne brille pas par des envolées lyriques en voix de tête mais par une voix au registre plus grave, bien ancrée dans le thorax, et un timbre puissant qui permet à son chant réminiscent de certaines voix Rock féminines des 80s de prendre toute la place qu'il mérite. Son articulation bien à elle, empêchant parfois de saisir précisément certains des mots prononcés, ajoute un charme tout particulier à sa performance et sur "The Fear", elle est remarquable d'agressivité et de prestance. La dame montre aussi qu'elle sait parfaitement (et longtemps) tenir la note et, une nouvelle fois, la reverb permet de magnifier un autre instrument : ses cordes vocales.

Ainsi, quand Madeline appuie la fin de chaque vers, qu'elle reste dans le grave ou qu'elle monte dans les aigus - ce qu'elle sait faire brillamment au passage - la jeune femme est capable de flanquer quelques petits frissons inattendus. Le dynamisme de son chant ne repose pas uniquement, toutefois, sur l'agressivité dont elle fait preuve sur "The Fear". En effet, le Heavy plus radio friendly et plus tourné vers le Hard de "Tortured Earth", qui fleure bon les années 80 lui aussi, offre à la vocaliste un autre type d'écrin pour sa voix. Sur un tempo plus modéré, Smith nous permet de prendre davantage conscience de son amplitude vocale.

Ce deuxième morceau, peut-être l'un des titres écolo les mieux écrits qu'il m'ait été donné de lire dans le Metal ces dernières années, colporte une part de désespoir et de fatalisme que la voix de Madeline Smith rend encore plus palpable. Et comme le refrain tue, le plaisir n'en est que plus grand d'entendre la blonde nous balancer qu'en dépit des efforts de l'humanité pour chercher une autre Terre d'accueil, elle n'a nulle autre part où aller et qu'il va falloir apprendre à vivre dans le merdier qu'elle a créé. OK, je l'avoue, c'est mieux dit - et mieux chanté par la belle - en anglais :

"When there’s nothing left to burn
Time runs out to free this tortured Earth
Though we look to the stars we have nowhere to go
Witness our greatest crime
Time runs out to free this tortured Earth
Stranded on this world with nowhere to go"


En outre, l'équilibre entre parties chantées et parties instrumentales de ce "Tortured Earth" est quasi parfait, le solo de Palmer est prenant, et la seule chose qui m'empêche de coller 5 étoiles à cet E.P. rien que sur la foi de ce morceau est qu'on a parfois le sentiment d'avoir déjà entendu certains passages par-ci par-là. Et cela vaut aussi pour "The Fear". Mais forcément, lorsque l'on s'attaque à un genre de Metal plus vieux que soi - les quatre membres de BLOOD STAR étant nés après l'apogée du Heavy Trad - l'on s'expose à la réutilisation, intentionnelle ou non, d'éléments musicaux employés par d'autres.

Ce qui ne change rien au fait que le quartette détient déjà une formule gagnante et qu'il ne tient plus qu'à lui de nous prouver l'étendue de son savoir-faire sur un album entier. J'ai hâte.

A lire aussi en HEAVY METAL par T-RAY :


GATEKEEPER
Prophecy And Judgement (2013)
On est dans la Fantasy à l'ancienne, là !




GHOST
Ceremony And Devotion (2017)
Cérémonie œcuménique pour fans anciens et nouveaux

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez




 
   T-RAY

 
  N/A



- Madeline Smith (chant)
- Jamison Palmer (guitares)
- Noah Hadnutt (basse)
- Daniel Alexander (batterie)


1. The Fear
2. Tortured Earth



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod