Recherche avancée       Liste groupes



      
SYMPHONIC EXTREME METAL  |  STUDIO

Lexique viking metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Wintersun, Turisas
- Membre : Battle Beast, Beast In Black
 

 Myspace (325)

BRYMIR - Wings Of Fire (2019)
Par JEFF KANJI le 2 Février 2020          Consultée 1017 fois

BRYMIR aime, comme l'avait fait CHILDREN OF BODOM en son temps, bousculer les chapelles en proposant un Metal très mélodique, qui doit énormément au Heavy, tout en assumant des influences viking et extrêmes. Et quand je parle de Heavy, nous sommes en Finlande, et BRYMIR est à la périphérie de la branche Nintendo incarnée par BATTLE BEAST et BEAST IN BLACK (Noora est même là pour ouvrir et conclure "Wings Of Fire"), ce qui d'emblée n'est pas forcément idéal pour accrocher l'oreille d'un Jeff Kanji. Pour autant, la force des deux précédents opus du quintet réside dans la qualité de ses mélodies et l'art qu'il a de cuisiner ses différents ingrédients avec goût. Pour paraphraser Haplo qui usait lui aussi de la métaphore culinaire pour parler d'UNPROCESSED, si on inclue trop de saveurs, même délectables à la base, on a très vite la désagréable sensation de ne pas savoir ce qu'on mange et on ne sait quoi en penser (un pote à moi est d'ailleurs passé maître dans ce domaine).

Donc parlons de la bête. BRYMIR arrange énormément ses morceaux sans toutefois trop les surcharger, les guitares et la batterie prenant déjà suffisamment de place, les produit à un niveau de précision assez épatant, et surtout met un soin particulier à ce qu'ils conservent une logique du début à la fin. Et c'est peut-être là le secret pour faire cohabiter avec autant de virtuosité ces sonorités modernes, le Heavy bombastique des temps modernes à grosse tendance Power, et une influence Metal Extrême non négligeable, que les vocaux et certains passages qui arrachent un peu plus viennent convier à la fête pour donner d'intéressants contrastes aux morceaux, bien aidés par des orchestrations modernes et amples.

Et il faut encore parvenir à créer une œuvre qui se tienne de bout en bout. Et "Wings Of Fire" n'atteint pas forcément cet objectif ; la créature apparemment informe a du caractère, des lames effilées et un réel désir d'imposer son art. Je pense parfois à ce que produisait KIUAS (quelle formation injustement restée méconnue), mais avec cet apport des formations ambitieuses comme WINTERSUN qui ont ramené dans les bagages tout un bagage d'orchestrations plus folles les unes que les autres. Après je vous confierai que les sons 8-bit, je les supporte seulement sur la Megadrive, mais le mix de BRYMIR propose tellement d'autres options réjouissantes que ça arrive à passer. On retrouve aussi des influences des derniers DIMMU BORGIR aussi (flagrant sur "Starportal").

Les mélodies de "Wings Of Fire", souvent empreintes d'un héritage Viking Metal voire folkisantes (ce qui attesterait aussi d'une forme de similarité avec ORDEN OGAN que je me suis pas mal fait remarquer, notamment lors des passages de gros chœurs), font leur boulot épique, donnant encore un peu plus de profondeur aux compositions ("And So We Age"). Et quand ce n'est pas le chant, il y a le travail mélodique sur les soli de guitare pour équilibrer le tout ("Ride On, Spirit").

Après, j'ai tout de même encore un peu de mal, à adhérer totalement à "Wings Of Fire", car s'il possède cette intelligence dans l'élaboration de ses morceaux, une mise en son flatteuse, j'ai du mal à sentir une cohérence d'album, ce qui a eu largement tendance à me faire écouter ce troisième album des Finlandais de façon morcelée, mon esprit peinant à être totalement happé par une œuvre cohérente de bout en bout. Il n'en reste pas moins que BRYMIR ne peut que marquer des points avec cette nouvelle livraison, même si on en vient à se demander si le format album est celui qui lui convient le mieux en définitive.

A lire aussi en VIKING METAL par JEFF KANJI :


BORKNAGAR
True North (2019)
From the cradle to ENSLAVED

(+ 1 kro-express)



BORKNAGAR
Urd (2012)
Les vikings délivrent leur chef-d'œuvre !

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez




 
   JEFF KANJI

 
  N/A



- Jarko Niemi (basse, chœurs, narration sur 7,8,11)
- Sean Haslam (guitare, chœurs)
- Joona Björkroth (guitare, chœurs, arrangements)
- Viktor Gullichsen (chant, chœurs, arrangements, orchestrations)
- Patrik Fält (batterie)
- -
- Noora Louhimo (chant sur 1,11)
- Jyri Helko (chœurs)


1. Gloria In Regnum
2. Wings Of Fire
3. Ride On, Spirit
4. Sphere Of Halcyon
5. And So We Age
6. Hails From The Edge
7. Starportal
8. Vanquish The Night
9. Lament Of The Ravenous
10. Chasing The Skyline
11. Anew



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod