Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY METAL  |  STUDIO

Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Ultimatium
- Membre : Evergrey, Hubi Meisel, Midnight Sun, Mind's Eye, Royal Hunt, Secret Sphere, Richard Andersson's Space Odyssey, Spiritual Beggars, Therion, Time Requiem, Manticora, Yngwie Malmsteen, Adagio, Ark, Demonoid, Firewind, Gardenian, Hatesphere, Iron Mask, Jaded Heart, Majestic
- Style + Membre : Meduza, Fatal Force, Wuthering Heights
 

 Site Officiel (306)
 Myspace (197)
 Chaîne Youtube (186)

EVIL MASQUERADE - The Outcast Hall Of Fame (2016)
Par JEFF KANJI le 4 Décembre 2018          Consultée 255 fois

On aura carrément droit au titre en suédois cette fois-ci ! Mais qu'il est difficile de suivre Henrik Flyman et ses acolytes d'EVIL MASQUERADE, formation pour laquelle j'ai toujours un faible depuis son magistral "Welcome To The Show" qu'il n'a hélas jamais égalé. Le groupe se fait tellement confidentiel que j'en ai raté la sortie de "The Outcast Hall Of Fame" ! EVIL MASQUERADE a fêté en 2014 ses dix ans, et en a profité pour sortir une compilation dont les titres ont été choisis par les fans. À l'époque, Henrik Flyman disait vouloir tout mettre en œuvre pour rendre cette deuxième décennie qui s'ouvrait intéressante. Et ça part une nouvelle fois d'une manière inattendue.

On aurait pu penser que l'arrivée au chant d'un inconnu compétent comme Tobias Jansson serait une aubaine, mais Henrik Flyman s'est avoué presque déçu que les fans se contentent de faire confiance au groupe sans être assez critiques. Mais c'est surtout l'alchimie qui n'a pas fonctionné, et chacun est reparti dans son coin. Ainsi pour l'édition 2016 les cartes sont redistribuées avec le retour d'Apollo et l'arrivée de Nicklas Sonne, qui, une fois avoir prouvé sa valeur en tant que vocaliste live, s'est intégré à la formation régulière du groupe.

Comme on l'a observé chez quelques formations qui errent en seconde voire troisième division (DERDIAN, SILENT VOICES…) la difficulté à stabiliser les effectifs ont pu amener certains groupes à recourir à des guests… C'est donc sans surprise qu'on retrouvera sur "The Outcast Hall Of Fame" le compatriote suédois d'Henrik, Mats Levén, spécialiste de l'exercice, dont la liste de collaborations au fil des ans est longue comme le bras. Apollo n'a pas quitté EVIL MASQUERADE en mauvais termes, ses problèmes de planning récurrents ayant eu pour raison son départ pour le bien de tous. Mais il n'a jamais fermé la porte à Henrik Flyman pour autant. Le vocaliste ayant passé le plus de temps en compagnie des Danois est ainsi de retour sur quelques titres, apportant sa chaleureuse rocaille. Rick Altzi, qui décidément est partout lui aussi, dans un rôle de sous-Jørn peu flatteur au regard de sa carrière, se substitue lui aussi au compétent Nicklas Sonne, qui ma foi est plutôt à son avantage sur ce nouvel album. Même Henrik Flyman donne de la voix sur ce fameux titre un peu étrange, tiré du Folklore suédois : "Märk Hur Vår Skuggsa".

"The Outcast Hall Of Fame" c'est un disque qui s'ouvre sur une pièce-titre réussie au refrain immédiat, mais aussi quelques mélodies de guitare entêtantes comme "Darkness (I Need You)", qui avec ses ruptures et ses arrangements de clavier, nous ramène à l'époque "Theatrical Madness". Il y a à boire et à manger sur ce septième opus des Scandinaves car ramener les ambiances si ultimes des premières heures ne suffit pas à adhérer totalement aux compositions d'EVIL MASQUERADE. Le riff principal de "Death Of God", sorte de mash-up entre les marques de fabrique de RUNNING WILD et IRON MAIDEN, s'en sort pourtant pas mal, grâce à une énergie et une envie qui transparaissent notamment via la vitesse et le feeling Rock'N'Roll qui s'en dégage.

Il y a des ambiances assez diversifiées, ce qui rend "The Outcast Hall Of Fame" agréable à l'écoute, si ce n'est au niveau du chant… Car plutôt que d'avoir droit à de la variété, on a un peu toujours l'impression d'écouter le même vocaliste boosté à la testostérone tout au long du disque. Et ça pour le coup c'est dommage, même si cela garantit une forme d'homogénéité. EVIL MASQUERADE parvient à bien varier ses tempi, ses harmonies et ses rythmes, mais sans pour autant sortir de l'ornière dans laquelle il est fourré depuis un moment. Et c'est dommage, car il y a quand même quelques titres qui se distinguent dans le lot de huit compositions (c'est un peu court, mais bon qualité sur quantité, toussa) à commencer par, je l'ai déjà relevé, "The Outcast Hall Of Fame", mais aussi le ternaire et parfait headbanger "Lost Inside A World Of Fear", deux titres qui se distinguent par leurs refrains très mélodiques et entêtants, "The Spineless" qui rappelle les premières amours du combo, avec contrairement à "Darkness" une cohérence et une efficacité intégrales.

Quant à la pièce finale, elle est symptomatique de ce qu'est EVIL MASQUERADE aujourd'hui ; une formation qui n'a renié aucune de ses inspirations mais qui peine réellement à combiner les ingrédients et demeurer accrocheur sur la longueur. Car il y a des passages relativement cool sur "On No Way To Broadway", notamment celui, qui au alentours des dix minutes lance les derniers assauts pour un final en apothéose, digne une nouvelle fois des premiers efforts du groupe. EVIL MASQUERADE hésite depuis trop longtemps entre Hard/Heavy traditionnel, et Heavy déjanté aux relents néoclassiques. Le pire c'est qu'il est potentiellement compétent dans les deux domaines, mais cet entre-deux dans lequel il commence à végéter n'est satisfaisant pour personne. D'autant qu'il s'accompagne d'une inspiration en montagnes russes.

A lire aussi en HEAVY METAL par JEFF KANJI :


POWERWOLF
The Metal Mass - Live (2016)
La mode des coffrets remplis ras-la-gueule




ÖBLIVÏON [OBLIVION]
Resilience (2018)
Retour en grande pompe


Marquez et partagez




 
   JEFF KANJI

 
  N/A



- Artur Meinild (claviers)
- Dennis Buhl (batterie)
- Henrik Flyman (guitare, chant sur 7)
- Thor Jeppesen (basse)
- -
- Apollo Papathanassio (chant)
- Mats Levén (chant)
- Rick Altzi (chant)
- Nicklas Sonne (chant)
- Yenz Leonhardt (chœurs)


1. The Outcast Hall Of Fame
2. Death Of God
3. Darkness (i Need You)
4. One Thousand Roses And A Lot Of Pain
5. Lost Inside A World Of Fear
6. The Spineless
7. Mark Hur Vår Skugga
8. On No Way To Broadway



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod