Recherche avancée       Liste groupes



      
DEATH-BLACK MÉLO/PROG   |  STUDIO

Commentaires (3)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


SHYLMAGOGHNAR - Transience (2018)
Par MEFISTO le 23 Juillet 2018          Consultée 1365 fois

Dans la catégorie « Par où commencer ? », les Néerlandais de SHYLMAGOGHNAR figurent dans la première page de mon tableau de chasse lézardé de saloperies de points d'interrogation. J'approche des 900 chros sur NIME et rarement un groupe m'a cloué de cette façon. Je suis ligoté à une chaise éclectique. J'ai de la difficulté à bouger, alors imaginez quand vient le temps de penser, de réfléchir à la manière de vous présenter ce groupe, qui en est seulement à son second album et qui, déjà, me fout la tête dans la suie.

Près de 73 minutes, une moyenne de neuf minutes par morceau, un éponyme aussi « évocateur » que "Transience", une étiquette Death Mélo/Black/Prog… Comment voulez-vous planifier le moindrement vos 34 premières écoutes ? Pour ajouter l'insulte à l'injure, vos collègues de partout, de tous les continents et de toutes les putain de langues, vous louent les exploits de ce… Duo ! Comme si on avait besoin de cette donnée en plus pour nous diriger vers les oubliettes…

SHYLMAGOGHNAR est avant tout l'union de deux amis qui se sont rencontrés à l'école secondaire et qui, des années plus tard, ont créé ce projet que je décrirais de « représentatif des vingt dernières années en Metal Extrême Mélodique ». "Transience", c'est avant tout cela : un gros condensé bien salé, avec une tonne d'agents de conservation, de ce qui vous a botté depuis le faux bogue de l'an 2000 en Death et Black Mélo à tendance ou foutrement Prog. Un peu moins de 80 minutes de branlette qui vous mettra l'engin dans le rouge si vous kiffez le moindrement les styles. Sinon, eh ben, vous avez des leçons et devoirs à rattraper pour comprendre cette analyse découlant de vingt-deux ans de culture métallique. Désolé, les jeunes, chacun son tour. Haha !

Ne vous attendez pas à une énumération des pointures du Death et du Black Mélo dont le duo d'inspire, ce serait manquer d'égard à l'édifice métallique. À moins d'être né de la dernière truie (« grrrrrrrrruiiiiiiikkkkkkkkkkk !!!»), vous connaissez vos références, vos favoris et vos marque-écoutes. De toute manière, dès que vous essaierez comme moi de décortiquer ce mastodonte, vous lancerez la serviette et vous concentrerez sur sa chair, alimentée aux classiques, aux bases et au total fucking respect du Metol Mélo de tout acabit.

Alors oui, on compare SHYLMAGOGHNAR à INSOMNIUM, mais ce serait zapper son penchant pour les inombrables ambiances scandinaves et la rage allemande. Situés entre ces deux feux, Skirge et Nimblkorg auraient pu être tiraillés dans leur hommage aux racines de toutes ces cultures qui inspirent leur fougue moderne. Ce qui ressort de ce pavé, qui passionne aussi bien en instrumentales qu'en pièces hurlées, est un magnifique portrait passé et présent de ces genres qui nous déchirent les tripes depuis des décennies.

C'est comme si les Néerlandais avaient sacrifié leur talent pour se soumettre à l'exercice du barde surdoué racontant les exploits de ses idoles et contemporains devant une assemblée composée de dîneurs de tous les âges. Comment surprendre, contenter et éduquer tout le monde, sans que quiconque ne soit capable de décrire ce qui vient de se passer ? Eh bien, voilà l'essence de ce deuxième album de SHYLMAGOGHNAR.

Un gros bluff taillé dans la réalité, dans l'héritage commun et la jouissance la plus extrême.

Rares sont les occasions où le maître et l'élève se confondent…

Très gros 4 dans les dents et les genoux.

Podium : (or) "Life", (argent) "The Dawn Of Motion", (bronze) "The Chosen Path".

Indice de violence : 2,5/5, tout dépendamment de votre école…

A lire aussi en DEATH MELODIQUE par MEFISTO :


ALLEGAEON
Proponent For Sentience (2016)
Quand on a du talent, la forme importe peu...




The ARCANE ORDER
In The Wake Of Collisions (2008)
Un alignement parfait... comme au baseball!


Marquez et partagez




 
   MEFISTO

 
  N/A



- Skirge (chant)
- Nimblkorg (guitare, basse, batterie, synthé)


1. Transience
2. The Dawn Of Motion
3. As All Must Come To Pass
4. This Shadow Of The Heart
5. The Chosen Path
6. No Child Of Man Could Follow
7. Journey Through The Fog
8. Life



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod