Recherche avancée       Liste groupes



      
GRIND/BLACK/NOISE METAL  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

2014 Mama

ENDON - Mama (2014)
Par LYRR le 16 Juillet 2017          Consultée 393 fois

Y a-t-il une limite entre le domaine de la musique et celui du bruit ? Si oui, où se situe-t-elle ? Au "Codex Necro" d'ANAAL NATHRAKH ? À "Earth 2: Special Low Frequency Version" ? Ou peut-être encore au "Projekt Misanthropia" de STALAGGH ? Je vous en laisse seuls juges. Mais vous vous poserez sûrement cette question en vous attaquant à "Mama" : est-ce que ce que je perçois avec mes oreilles a encore un quelconque intérêt musical ? Est-ce que je n'aurais pas eu meilleur temps d'aller écouter le chant nuptial des marteaux-piqueurs sur un chantier, ça m'aurait évité d'acheter un CD pour rien ? Et, au fond, pourquoi est-ce que je m'inflige cela ?

La réponse à ces interrogations est sûrement parce que réduire ENDON à du bruit est passer à côté de sa véritable nature : en réalité, ce groupe contribue plutôt à repousser les limites du Metal. Sans être un pionnier dans le mélange Harsh Noise/Metal, il fait partie de ceux qui cherchent à définir le Metal extrême de demain en y introduisant de nouvelles sources d'inspiration. À une époque où seule Christine Boutin trouve encore que MARDUK fait peur, comment fournir sa dose de violence à une bande de metalleux qui ont déjà tout entendu ? ENDON vous répond.

Premièrement, il faut savoir se rendre accessible pour attirer le public avec un style nouveau. Tout ce qui touche à la Noise ne parle d'ordinaire qu'à une fraction insignifiante d'amateurs de musique expérimentale, ce qui limite la portée de toute nouvelle création à celles et ceux qui sont déjà convaincus par la pertinence de la démarche artistique suivie. Mais ENDON suit des codes qui ont le potentiel d’atteindre le public metalleux. Un point important est que les structures des morceaux sont similaires à celles d'une œuvre de Metal plus conventionnelle, c’est à dire qu’elles suivent une logique de succession de riffs plutôt que de chaos bruitiste déconstruit plus typique de la Noise à la MERZBOW. Le dialogue des deux mondes musicaux est fait dans l'idée non pas de s'affranchir des contraintes stylistiques propre au Metal, mais d’en exploiter les possibilités lorsque couplées à une vision plus anarchique de la composition musicale. Il en résulte que "Mama" a de fortes chances d'intéresser les fans de Metal extrême en sus de ceux de musique bruitiste.

L'autre point qui parviendra à pousser le public metalleux à écouter "Mama" est tout simplement que cet album propose du Metal de qualité. Au milieu du déchaînement de brutalité qui le compose, il y a des riffs puissants, des ambiances apocalyptiques subtiles, et même quelques instants de (relative) émotion, comme la fin de "Just Like Everybody", qui sonne presque comme du Black dépressif. L'on se situe à la frontière entre les débuts d'ANAAL NATHRAKH et KHANATE : un mélange de violence exacerbée et d'horreur malsaine, l'ultime rencontre entre Black Metal et Grindcore, le tout agrémenté d'un déferlement de vagues sonores saturées et distordues, cacophonie destructrice roulant sur le monde, écrasant tout obstacle qui oserait se mettre en travers de sa route. La Noise opère surtout au niveau des textures, qu'elle met en valeur : le son devient matière, il prend des formes monstrueuses qui isolent l'auditeur, impuissant, dans un univers paranoïaque qui semble s'écrouler autour de lui, comme sur l'excellent "Acme Apathy Amok".

Et les parties vocales contribuent tout particulièrement à cette atmosphère de fin du monde. Hurlements fantomatiques qui n'auraient pas dépareillé sur un disque de STALAGGH, cris de haine sauvages – "Pray For Me" – ou encore growls sur les titres plus typés Black Metal comme "Parricide Agent Service" ou "WIWTWM" : il y a sur "Mama" une intéressante variété d'exploitations des possibilités de la voix humaine lorsque poussée à ses limites – et le tout fait par une seule personne, Taichi Nagura ; chapeau, l'artiste.

Cette diversité reflète une importante caractéristique de l'album : la voix est plutôt traitée comme un élément de Noise que de Metal. Il y a certes des passages Grind ou Black avec du chant, mais là où Taichi Nagura fait montre de l'étendue de son talent est lorsqu'il s'affranchit de toute contrainte pour produire des sonorités inattendues qui n'ont plus rien de chanté. Pas la peine de chercher le contenu des textes, s’il y en a un : ENDON parvient à exprimer toute sa haine à travers la violence de sa musique, sans avoir besoin de recourir au sens des mots. La Harsh Noise est l’art de la spontanéité : elle est brute, libre, directe, afin de mieux transmettre les émotions sans aucune forme de contrôle, transcendant les moyens d’expression traditionnels dans sa folie anarchique.

S’il y a une chose à retenir de "Mama", c’est que le Metal a encore bien des lieux à explorer dans sa quête d’extrémisme musical. Beaucoup de possibilités restent à exploiter, et nous ne pouvons que nous réjouir de ce que certains le fassent. ENDON n'est pas pour autant un groupe de musique expérimentale : il utilise les outils qu'il a à sa disposition de manière intelligente et constructive, tout simplement. Il ouvre la porte à une vision plus "mainstream" de la combinaison de la Noise et du Metal extrême, en ce qu'il est bien plus écoutable que GNAW par exemple, et cela a pour conséquence que ce que le Noise Metal va peut-être entrer dans les standards du Metal. "Mama" est un prophète de ce futur qui ne demande qu'à se réaliser.

A lire aussi en DIVERS :


ARK
Ark (2000)
Un album venu d'ailleurs...




WARDRUNA
Runaljod - Ragnarok (2016)
Le shamanisme moderne dans sa forme la plus pure


Marquez et partagez




 
   LYRR

 
  N/A



- Shin Yokota (batterie)
- Taro Aiko (électronique)
- Etsuo Nagura (électronique, sampler)
- Koki Miyabe (guitare)
- Taichi Nagura (chant)


1. Etude For Lynching By Family
2. Parricide Agent Service
3. Acme Apathy Amok
4. Pray For Me
5. Wiwtwm
6. Just Like Everybody



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod