Recherche avancée       Liste groupes



Moyenne établie
sur la base de
12 commentaires notés  
[?]



Epica
The Divine Conspiracy
Page  1 | 2 | 3 |

le 03 Août 2022 par 2112


2007 est une grosse année pour le Metal à chanteuse, en effet en plus d'EPICA, AFTER FOREVER sort son album éponyme (qui sera également son chant du cygne) et NIGHTWISH son "Dark Passion Play", première offrande depuis le départ de l'emblématique Tarja Turunen.

Personnellement je trouve que les albums des deux groupes cités on assez mal passé l'épreuve du temps, très ancrés dans les années 2000 (influences d'EVANESCENCE sur pas mal de titres...). Heureusement EPICA a su éviter le piège et "The Divine Conspiracy" surclasse sans mal ses concurrents à mon sens.

Déjà on a l'arrivée d'Arien Van Weesenbeek derrière les futs, un batteur au niveau technique assez dingue qui coïncide avec la composition de morceaux bien plus complexes, le groupe laissant parler plus que jamais jusqu'alors ses influences progressives. On est d'ailleurs pas loin d'avoir affaire à un album de Metal Prog. Le côté Heavy s'accentue et les growls sont omniprésents et Mark est même plus présent que Simone sur certains titres.

L'intro symphonique est somptueuse et prend vraiment aux tripes, suivie par le très agressif "The Obsessive Devotion", un morceau à tiroirs qui est l'un des meilleurs du groupe. "Chasing The Dragon" est un petit chef d'œuvre, les envolées de Simone sont fantastiques et l'évolution en crescendo est un modèle de composition. Plus loin, une trilogie vient conclure la saga des "Embrace That Smothers" commencée sur les premiers AFTER FOREVER, bien foutu. La fin de l'album n'est pas en reste avec une jolie ballade, puis "Sancta Terra" et son refrain entêtant et la traditionnelle pièce-fleuve en conclusion, bien construite même si ce n'est pas la plus marquante que la bande de Mark a pu offrir.

Quelques titres un peu en-dessous tout de même, notamment "Never Enough" (influence EVANESCENCE, ça vieillit mal... heureusement c'est le seul titre de l'album qui en souffre) et un "Menace Of Vanity" assez insipide.

Un album très solide pour conclure la première période du groupe avant l'arrivée d'Isaac Delahaye, un vrai guitariste soliste, ce qui chamboulera pas mal la formule musicale d'EPICA.

le 14 Juin 2020 par MR TINKERTRAIN


Cet album est d'un furieux mauvais goût : les growls sont juste infâmes et le chant féminin peu maîtrisé. Mais ce n'est pas le plus grave : ici on a les 3/4 de bourrinages inutiles avec abus total de double pédale. Je précise que j'adore les deux derniers opus du groupe où les growls sont meilleurs. N'est pas Mikael Åkerfeldt qui veut non plus...

le 14 Juillet 2009 par WULFSARK


Points communs entre Epica et Kamelot ? Il y a le fait que Simone Simons est la compagne d'Oliver Palotai. Il y a aussi le fait qu'ils ont fait des concerts ensemble (il me semble hein...).

Pour ma part, cet album déchire, une petite merveille de Metal Symphonique ! Il faut l'écouter quoi... "Death Of A Dream", "Menace Of Vanity", "Living A Lie" et "Chasing The Dragon" sont les meilleurs morceaux selon moi.

Pas mal le thème "anti dogme, anti domination religieuse", c'est plutôt rare dans ce genre de musique, on trouvera ça dans le Black et le Death, mais je vous défie de me trouver d'autres groupes qui traitent ouvertement de leur opposition à la domination de l'Eglise dans le Metal Symphonique. ;-)

Comme je l'ai dit plus haut, il faut l'écouter. C'est un 4/5 bien mérité.

le 03 Novembre 2008 par HUGINN


Il est pas mal cet album !

Dès les premières écoutes, on sent que les 75 minutes vont être difficiles à avaler (le tout est un peu trop homogène), mais au final il y a des très bons morceaux. Passée l'introduction sympathique « Indigo », « The Obsessive Devotion » est bien rentre-dedans et démarre bien l'album. La power-ballad « Chasing the Dragon », très énervée sur la fin, est vraiment excellente. Le meilleur morceau du disque est « Fools of Damnation », vraiment très bien foutu et au bon refrain. La chanson « Beyond Belief », accrocheuse, bénéficie quant à elle du meilleur refrain. Dommage que le solo soit le seul de la galette, d'autant qu'il est réussi !
Je ne rejoins pas du tout Bast sur un découpage de l'album entre un début raté, un milieu réussi et une fin géniale... Le meilleur exemple est le morceau éponyme, qui traîne en longueur, et où on s'emmerde pendant le break. Dommage car pour le reste (refrain notamment) c'est tout bon.
Je ne serai pas sévère envers « Never Enough », à l'aspect commercial assumé par Epica, car il représente à mon avis une bouffée d'oxygène dans un album très homogène.

J'aimerais insister sur la production. J'ai pu lire ça et là que la production était très bonne... Je ne suis pas du tout d'accord ! Le mixage est moyen et on a l'impression d'écouter à travers une porte. C'est vraiment dommage, car avec une bonne production les morceaux auraient été plus percutants. La batterie a beau être agressive, elle est malmenée par le mixage. De plus, les grunts de Mark sont un peu moyens. En 2007 et avec les moyens qu'ils ont, j'attends d'eux un son bien meilleur, du niveau des dernières productions de NIGHTWISH, AFTER FOREVER ou encore SYMPHONY X !

Je dirais tout de même que c'est un album plutôt bon, le meilleur certainement (d'après ce que j'ai lu, car je ne connais pas les précédents albums), mais je lui préfère les derniers albums d'AFTER FOREVER et NIGHTWISH sortis la même année qui, eux, sont vraiment excellents !

Note : 3,5 / 5

À écouter en priorité : « The Obsessive Devotion », « Chasing the Dragon », « Death of a Dream », « Fools of Damnation ».

le 06 Octobre 2007 par DENT


Plutôt coutumier du Black symphonique, je me suis lancé dans le Metal symphonique tout court, en espérant ne pas tombé dans le commercial pour jeunes ados...j'ai donc acheté le dernier Epica, et, là, très bonne surprise, j'ai trouvé l'ensemble bien péchu, assez dérouté au début par cette belle voix claire et haut perché...
Bref, maitenant l'album tourne en boucle (très long en plus), et je ne suis pas du tout déçu de mon achat, et peut-être que je vais creuser un peu plus ce style.
Dent.













1999 - 2022 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod