Recherche avancée       Liste groupes



Moyenne établie
sur la base de
4 commentaires notés  
[?]



Devin Townsend
Empath
Page  1 | 2 |

le 27 Mars 2020 par NATEAG666


Cet album est très ambitieux, très long, très Prog dans l'esprit.
D'ailleurs c'est le premier de TOWNSEND qui mérite vraiment cette appellation. Jusque là on avait des morceaux longs, des passages planants mais tout restait tout de même assez concis, cohérent, efficace.

Ici, Devin se lâche vraiment. C'est du Prog, c'est du RIO, c'est de l'Ambient, ça s'étale, il y a des bruitages de partout, de la flûte, des intros, des outros, des blancs, des intermèdes, des interludes, et maintenant ce n'est plus entre les titres que les différents styles s'expriment mais c'est dans chaque morceau que l'on retrouve tout mélangé.

Il y a quatre titres qui se détachent de par leur qualité et par le fait qu'ils sont dans la continuité des albums précédents : "Genesis", "Spirits Will Collide", "Hear Me", "There Be Monsters". Quatre tueries, je retrouve bien mon Devin préféré là-dessus.

Les 52 minutes restantes ne sont pas vraiment des chansons, c'est un patchwork de titres introductifs, de titres très travaillés mais sans accroche, plats, bizarroïdes, la plupart du temps hors de la sphère Metal, plutôt Folk, Ambient, musique de film, il faut vraiment s'accrocher pour rester attentif.

La palme de la médiocrité revient à "Evermore", "Sprite", "Borderlands", "Here Comes The Sun" ex-aequo, en fait les seules vraies chansons restantes.
Bon, "Here Comes The Sun" est un peu meilleure mais ne suscite pas chez moi d'enthousiasme particulier avec son refrain mièvre.
C'est triste de voir le mal que Devin s'est donné sur ces titres alors qu'il ne se passe rien, aucune émotion, aucun tapage de pied, le grand désert.

Symptomatique de cet album, "Why?" où Devin chante à son meilleur niveau avec sa voix de soprano. C'est ce qui me rendait des morceaux comme "Kingdom" ou "Far Beyond Metal" irrésistibles, parce qu'ils s'entouraient également d'un atour Metal et mélodique complémentaire qui faisait mouche.
Sur "Why?", il n'y a que sa voix, rien d'autre, qu'est-ce que c'est que cette structure de chanson ?

"Empath" privilégie beaucoup la forme au fond, on sent le travail colossal derrière mais ça reste vide.
C'est de l'art, c'est très esthétique, c'est très travaillé, c'est très intègre, mais ça fait appel à notre intellect plutôt qu'à nos sens primaires et en musique ça ne pardonne pas, on doit ressentir quelque chose et pas apprécier la performance en applaudissant à chaque passage bluffant.
C'est stérile et en ce sens "Empath" me fait penser à ces groupes démonstratifs qui privilégient la technique au détriment du feeling. D'ailleurs sur "Silicon Scientists" on croirait un titre de DREAM THEATER avec festival de guitare électrique (pique gratuite).

Élu album de l'année au dernier référendum NIME ? Je trouve que c'est au contraire la première fois qu'un album de Devin ne le mérite pas (où sont "Epicloud" en 2012, "Z2" en 2014 et "Transcendence" en 2016 ? Dans les profondeurs du classement, je ne me l'explique toujours pas).

Amis neurasthéniques, cet album va vous plaire. Pour ma part, il s'agit du premier faux-pas de Devin TOWNSEND dans une discographie magique et celui que j'aime le moins.

le 20 Mars 2020 par JUDAS


Retour sur cet album, après mon commentaire de mai dernier (!). Commentaire qui contient déjà ce que je voulais détailler ici. Bref
Le temps a passé mais j'y reviens assez souvent et toujours avec grand plaisir alors qu'en comparaison Transcendance avait vite perdu en intérêt.
Les chansons que je considère moins marquantes ne sont pas dérangeantes dans l'absolu (borderlands, spirits..., Evermore) mais le reste est top. Mention spéciale à Singularity qui, une fois digérée, est franchement excellente. L'univers présenté est multiple et varié, riche, prenant et le tout termine en apothéose par une chanson qui fait mouche à chaque fois.
De ce que j'en ai lu et compris, Devin n'est pas satisfait du mix et a, une fois l'album sorti, indiqué qu'en 5.1 le problème lui semblait résolu. Il ne lui reste plus qu'à nous le présenter. Je suis assez d'accord, certains passages puissants sont limités au niveau du son, il manque un p'tit quelque chose pour libérer complétement le morceau/passage.
Très bon album.

le 23 Mai 2019 par THORPEDO


Bon, après avoir écouté le disque dans un peu toutes les conditions, je peux enfin me lancer dans ce commentaire vraiment compliqué.
Compliqué parce qu'il en faut du temps pour l'appréhender dans sa totalité celui-là.
Un bon point vous allez me dire ? Assurément les amis !

Je dois avouer que j'ai bien mis 5/6 écoutes intégrales pour rentrer totalement dans cet "Empath". Lors des premières écoutes, je lui ai trouvé d'impardonnables longueurs, des moments un peu longuets, presque chiants même!
Attention, cela ne veut pas dire que je ne trouvais cela pas bon ou que le bon DEVIN avait perdu la main.
Non, bien sûr que non !
Mais tout de même...

Pour être tout à fait franc, je trouve encore que le disque aurait gagné à être délesté de 5/6 minutes, mais cela me dérange beaucoup moins, voire plus du tout.

Faut dire que "Empath" sait révéler ses richesses au fur et à mesure, qu'il progresse en moi, j'imagine en l'auditeur quel qu'il soit, petit à petit.
Je ne vous apprends rien en disant qu'il faut du temps pour en déceler toutes les subtilités. Il en faudra sûrement encore.

L'enchaînement "Hear Me"/"Why?" est tout de même osé, n'est-ce pas ?
Quel talent !

Au final, ce n'est peut-être pas (pour moi) le chef d'oeuvre des chefs d'oeuvre de Mr. Townsend, je préfère encore "Biomech" ou "Terria" mais il fait assurément partie de ses meilleurs disques.

4,5/5 que j'arrondis tout de même à 5 parce qu'il s'agit d'ores et déjà d'une sortie majeure de 2019.

le 19 Mai 2019 par DUNADAN44000


Tout simplement mon album préféré de Devin qui compte pourtant pas mal de perles à son actif.
Certains morceaux comme "Borderlands" et "Singularity" mettent du temps à être appréhendés alors que d'autres comme "Genesis" ou "Spirits" sont immédiats mais tous sont excellents. C'est son seul album où je n'ai envie de zapper aucun titre alors que la moitié de "Terria" ou "Biomech" m'ennui avec en point d'orgue le pourtant non Metal "Why".

le 08 Mai 2019 par JUDAS

Un commentaire sans note car ce serait prématuré.
Je me suis mis à Devin depuis "Transcendance", j'ai acheté le coffret des cinq premiers albums, le dernier Live, les "Ziltoid" etc etc... Et il ressort qu'invariablement je n'arrive pas à apprécier intégralement un album de Devy. Ce qui ne m'empêche nullement d'apprécier le reste.
Mais "Ocean Machine" m’ennuie fortement par exemple. "Death Of Music" et "Bastard" sortent du lot. Au contraire de Jaz, je ne le conseille pas pour une première expérience ; "Transcendance" est plus facile d'approche sans pour autant donner dans la facilité. Bref, ce n'est que mon avis.
Pour "Empath", le ressenti est le même que pour le reste : je lui trouve du superbe et du chiant.
"Genesis" m'a envoûté au bout de deux écoutes. Quel morceau putain ! "Hear Me" pareillement. Mais le reste non.
Et le temps a fait son œuvre. "Why" commence a bien me plaire tout comme "Singularity" qui, une fois les différents thèmes ingérés, est fortement appréciable ("Here Comes The Sun" en conclusion est jouissive). Pour l'instant, le reste ne me fait pas vibrer. "Spirits Will Collide" me laisse un goût de facilité dans la bouche, "Borderlands" ne me touche pas. Pas que ce soit mauvais, bien au contraire, juste que je touche mes limites à ces endroits.
Aujourd'hui je peux mettre 3,5/5 mais je pense qu'à terme ce sera un 4.













1999 - 2020 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod