Recherche avancée       Liste groupes



Moyenne établie
sur la base de
15 commentaires notés  
[?]



David Lee Roth
Eat'em And Smile
Page  1 | 2 | 3 |

le 21 Mai 2020 par MEGIDDO


David Lee Roth l'a toujours dit, il est plus un entertainer qu'un chanteur. en 1984, le constat était clair, il prenait toute la lumière au sein de VAN HALEN, combo devenu trop restrictif pour continuer à développer son personnage qui lorgnait aussi vers Hollywood. La rupture était inévitable.
VAN HALEN va s'assagir côté excentricité en proposant une musique plus en adéquation avec le monde de MTV et des radios. A contrario, Roth va continuer son délire multifacette à travers ce groupe composé de Diamond Dave et du prodige Steve Vai et du maître de la basse Billy Sheehan. Greg Bissonette derrière les fûts ne profite pas de la notoriété des deux pros du manche mais fait le boulot.
Un mot sur Vai en remarquant que le style du groupe colle parfaitement à ses démonstrations exubérantes et expérimentales, ce qui ne sera pas la cas dans WHITESNAKE.
L'album est à la hauteur de la pochette : fantasque, déglinguée, colorée avec David Lee Roth en gros plan.
Le résultat est très varié, partant dans tous les sens mais que c'est bon. Le chanteur proposant ses divers talents vocaux dans différents styles, le tout avec cette voix chargée en testostérone, à la fois puissante et chaude. Let's party!!
En comparant "Eat 'Em And Smile" avec "5150", on pourrait presque penser que l'esprit Van Halen des débuts est du coté de Roth. "Ladies' Nite in Buffalo?" peut en témoigner.

le 20 Mai 2020 par KENNEDY ALIVE


Alors là les bras m'en tombent concernant l'unanimité générale qui semble entourer cet album, je le trouve au contraire froid, prétentieux, pompeux, clinique avec le sieur Roth qui en fait beaucoup trop, je ne comprends pas...

le 20 Mai 2020 par BAAZBAAZ


Album gigantesque, casting de rêve (quoique très 80s).

Je n'ai jamais compris pourquoi certains considéraient DLR comme un chanteur moyen ou limité. Certes ce n'est pas Freddie Mercury (il n'y a qu'un seul Freddie Mercury !) et il ne monte pas dans les aigus comme le tout-venant du screamer Metal, mais il possède une voix chaude et expressive, tout en étant capable de crier ou de crooner magnifiquement. On le reconnait entre mille. Il en fait des caisses ("Tobacco Road" ou "That's Life" sont un festival outrancier !) mais j'aime bien les effets qu'il met dans sa voix.

Je n'échangerai pas un bon petit verre de DLR contre deux barils de Kiske ou de Dickinson.

le 24 Septembre 2015 par ADRI


Le moins qu'on puisse dire, c'est qu'il est sélectif le Diamond Dave : des musikos bien rodés pour la rythmique mais surtout... Steve Vai à la gratte ! Et ben ! Et l'alchimie prend très bien car dès le début de "Yankee Rose", l'échange entre Roth et la guitare de Steve Vai qui "rigolent" ensemble fait vraiment tripper. Cet album est rempli de groove et de fun. En complète opposition à un "5150" du nouveau VAN HALEN qui se veut bien plus calibré. Diamond Dave a choisi de persister dans le personnage de dessin animé qui l'anime, et grâce à ça on a des morceaux comme "Ladies' Nite in Buffalo" ou encore l'excellent "Tobacco Road".

On peut regretter une chose par rapport à Eddie Van Halen : c'est que Steve Vai, bien que meilleur techniquement, a moins de feeling dans son jeu que le King Eddie. C'est mon avis depuis des lustres, et heureusement car ça me permet d'apprécier les deux autant l'un que l'autre sur des critères différents. "Eat'em And Smile" est vraiment un album à écouter ! (en anglais de préférence, la version de l'album où Roth chante en espagnol est un peu trop déroutante).

le 19 Août 2014 par NONO


VAN HALEN et David Lee Roth en particulier- ont eu le génie de faire du Heavy-Metal un moment festif et déconnant, contrairement à d'autres groupes qui parlaient de mort, de fin du monde, de sépultures, etc. Même s'il y a une certaine violence, une certaine rébellion chez V-H, le délire potache n'est jamais loin, allant jusqu'à une certaine auto-parodie qui n'est pas déplaisante.
Par ailleurs, et ça n'a pas grand chose à voir avec la musique, mais j'ai toujours vu en David Lee Roth quelqu'un d'extrêmement intelligent et clairvoyant, d'une finesse d'esprit bien supérieure à beaucoup de personnes dans ce milieu. Et je trouve étonnant que ce type se soit cantonné à être chanteur de Rock ! Écouter ses interviews est un vrai plaisir, il peut aborder des sujets musicaux, autant que : sociologiques, politiques, philosophiques, avec toujours autant de lucidité, et une force de conviction décapante !













1999 - 2021 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod