Recherche avancée       Liste groupes



Moyenne établie
sur la base de
3 commentaires notés  
[?]



MotÖrhead
Lemmy
Page  1 |

le 06 Mars 2017 par IRONGE_MAIDENT


Pour ceux qui n'ont jamais lu White Line Fever, la biographie de Lemmy et de son groupe ce rockumentaire est pour vous.
Il retrace les grandes ligne de sa vie.
Le tout avec une image au top et une bonne ambiance.
Avec multiples artistes invités, dont Ozzy qui se demande comment Lemmy a fait pour survivre au abus.

Pour un final ou le caméraman lui demande "des regrets ?" et feu Lemmy de lui répondre, "non la vie est trop courte".

Si vous n'avez jamais parcouru la discographie de MOTÖRHEAD, et que vous voulez en apprendre plus, ceci est parfait, et qui plus est, pas chère.

"Lemmy" le film : un bijou à ranger avec "God Bless Ozzy Osbourne".

le 21 Avril 2013 par KINGKILLING


Arte est une bonne chaîne, c'est clair. Cette affirmation est encore à l'honneur après la diffusion hier du documentaire "Lemmy".
Moins de 120 minutes dédiées à la gloire du parrain du Heavy Metal, si c'est pas un beau geste ça ! On pourrait même croire que l'âme de MOTÖRHEAD est morte à la vue de ces nombreux compliments et bons sentiments. C'est bien sympa, mais au bout d'un moment, ça devient un peu lassant. Certes Lemmy est un personnage intemporel, un des derniers rois de la musique et j'en passe des plus belles... Mais faut pas exagérer non plus. Déjà que je ne suis pas du genre à encenser une personne dans un rôle de dieu humain alors là.

Mis à part cette légère hypocrisie (normal après tout, le documentaire est à sa gloire !), le tout s'avère très intéressant. On suit notre petit Ian dans sa petite vie tranquille, avec ces petits concerts, une petite bande de roadies tous amis (j'allais en pleurer, que c'est beau la complicité !), ses petites groupies aux gros nichons (ha l'enfoiré !), son attitude "rock n' roll 4 ever", sa passion pour les jeux vidéos etc. La routine quoi (j'aimerais bien l'avoir moi !).
Le moment le plus marquant reste la présence de son fils. Si on occulte l’anecdote exquise et croustillante de s'envoyer chacun la copine de l'autre puis inversement, ce passage est chargé d'émotion. On se rend compte que Lemmy n'est pas DIEU, c'est un HUMAIN (les fans n'arrivent pas à se le foutre dans la tête). On peut aussi citer son projet des HEAD CATS, où il semble revenir à la vie, émerger du tourbillon MOTÖRHEAD.

Bref, un documentaire honnête de la part de Lemmy, mais pas des divers invités (Scott Ian me donnait une envie folle de lui éclater un œuf contre le crâne, tout comme James Hetfield qui ne s'arrange pas avec le temps : quelle horrible performance sur "Damage Case").
Not a god, just a fuckin' human...

le 15 Avril 2011 par FREDJ


Toujours pas de commentaires sur ce monstrueux documentaire ?!!!!

Et bien c'est parti ! Ce Rockumentaire est une tuerie, je ne trouve qu'un seul mot pour le qualifier : ROCK'N ROLL !

On y découvre une autre facette de Lemmy l'invincible, l'insubmersible (plus fort que Chuck Norris je vous dis !).

Déjà, le bougre a un humour "so british" à se pisser dessus (vers la fin quand il raconte des blagues... putain qu'est ce que je me suis marré !)

Mais surtout, on découvre un Lemmy pas si insubmersible que ça, surtout lorsqu'il parle de son éviction de HAWKWIND, on sent qu'il a les boules encore aujourd'hui.

Après ce passage précis on se rend compte que finalement mener une existence Rock'N Roll peut être aussi synonyme de solitude et de tristesse ...

Bon bref "Lemmy" est clairement le meilleur rockumentaire jamais tourné juste devant "Anvil".

Le seul point négatif : Dave Grohl en fait beaucoup troooooooooop !!!!!!













1999 - 2021 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod