Recherche avancée       Liste groupes



Moyenne établie
sur la base de
5 commentaires notés  
[?]



Sulphur Aeon
Swallowed By The Ocean's Tide
Page  1 | 2 |

le 21 Juin 2016 par CLANSMAN57

Il y a des disques qui possèdent un sacré pouvoir d'attraction.
"Swallowed By The Ocean's Tide" est doté d'une pochette fantastique qui ne peut que donner envie de se plonger dans ces profondeurs à priori effrayantes.
C'est certainement une des plus belles pochettes que j'ai pu voir.

Le titre de l'album donne envie lui aussi, le concept ne peut que traiter des fonds océaniques et de leur facette la plus ténébreuse dans ce cas.
Les titres sont également évocateurs, il ne peut y avoir tromperie.

J'adore la musique qui traite de ce sujet, le monde marin me fascine et réussir à mettre en son cet univers est de la magie pure.
J'étais curieux de savoir ce que ça pouvait donner avec un groupe de Death Metal qui met du Lovecraft à l'eau.

Et j'ai vite déchanté en mettant la rondelle...
"Incantation" est le seul titre que je trouve convenable grâce à ses mélodies épiques.
Le reste n'est que profond ennui à mes oreilles.
Le son est écrasant, imprécis, je peine à entendre la batterie, à part la double grosse caisse qui s'en donne à chœur joie.

Certaines mélodies sont distillées de-ci de-là, rares sont celles qui accrochent.
Les riffs peinent également à se faire entendre.
Pour ce qui est de la voix, elle n'est pas dégueulasse et on l'entend bien.
La basse, très vrombissante, noie un peu le tout et c'est dommage.
Vive les murs qui tremblent...

L'atmosphère qu'ils essaient d'installer à l'aide de ce son brouillon n'arrive pas à s'emparer de mon esprit, Cthulhu ne parvient pas à me choper avec ses tentacules.
Il me loupe à chaque coup le pauvre et j'ai beau lui tendre ma jambe pour qu'il y parvienne enfin, il n'y arrive pas.
Ces jeunes gens ont beaucoup de travail devant eux en ce qui concerne l'ambiance liquide...

Je n'ai lu que des bonnes critiques concernant cet album.
Mais j'ai beaucoup de mal à apercevoir ces fonds qui me donnaient pourtant envie et j'en ressors déçu.
Une pochette, un titre d'album, les titres des chansons et une production approximative ne suffisent pas à créer une ambiance, même si l'ensemble est raccord.

Pas de note.

le 14 Juin 2013 par NABOMOUETTE


Un des albums énormes de l'année, et même après une dizaine d'écoutes je ne m'en lasse pas ! Le son bien sûr est le gros atout du groupe : énorme, aquatique, engloutissant, toutes les conditions sont réunies d'emblée, et derrière les compos assènent un Death Metal d'excellente facture, plutôt varié, convaincant dans ses blasts comme dans ses moments plus "atmo". Nan, vraiment, grosse réussite, je vois pas grand-chose à redire.

le 15 Février 2013 par BORNHOLM


Et bien...merci pour la découverte sir "DARK MORUE"

Impossible de rester de marbre devant une pochette aussi sublime, une critique dithyrambique et des commentaires plus que positifs !!!

J'ai donc moi aussi décidé de plonger dans l'apocalypse abyssale et lovecraftienne de "SULPHUR AEON" (putain de nom au passage).

La première chose qui frappe c'est le son mastoque, et cette sensation de ce manger un 33 tonnes en pleine poire a chaque coup de caisse claire, c'est dire l'énormité du truc...

Niveau compos, le groupe prend un malin plaisir à nous tabasser à grands coups de blasts et de riffs bien tranchants comme il faut avant de nous achever avec un bon vieux passage bien mélodique bourré de feeling teinté de Black Metal, c'est pas original pour un sou, mais ça fonctionne à tous les coups.

Quelle ambiance !!! Là aussi rien à redire, c'est noir et sombre comme le fond de mes toilettes un lendemain de cuite, la sensation d'assister a un rituel en l'honneur du grand Cthulu est omniprésente pendant toute la durée de l'album et chaque morceau nous enfonce un peu plus dans un gouffre océanique ou la folie règne en maître.

Au final,qu'est ce que je retiens ?
Une pochette d'album à se mettre des claques sur les cuisses, un hommage brutal et abyssal a ce bon vieux H.P, une belle mandale dans les dents et un album qui va sûrement finir dans ma discographie rayon "Death/Black tentaculaire qui défonce sa grand mère".

le 10 Février 2013 par MAYOU


Cet album réussi parfaitement son pari : faire du Death old school (qui tendrait plus vers celui nordique selon moi) tout en ajoutant une grosse touche ambiante nous faisant plonger dans un monde de noirceur abyssale, tout au fond... La production est époustouflante, le mur de son est incroyablement étouffant (écoutez moi le titre éponyme et son explosion juste après le riff d'intro). SULPHUR AEON délaisse le côté plus groovy du style pour ne garder que l'aspect le plus malsain, le plus violent. Cet album n'est pas un chef d’œuvre, mais deviendra peut-être plus tard les balbutiements d'un groupe qui, s'il joue bien ses cartes et évolue correctement, pourrais repousser certaines limites. Comme celles de la conscience dont parle Lovecraft, à la porte de l'enfer après avoir ressuscité plusieurs êtres appartenant déjà à l'au delà, et où l'homme n'est plus que malsain ("L'Homme se donnait libre cours dans tous les domaines de l'horreur et dans toutes les dimensions interdites que le mal avait le pouvoir de créer "). Cet album fait froid dans le dos.

le 05 Février 2013 par MR. AMEFORGEE


Effectivement, la pochette et le nom du groupe donnent envie d'acheter l'album les yeux et les oreilles fermés.
SBTOT n'est pas ultra original, mais remplit bien son office : du gros son, massif et violent, avec un petit soupçon d'ambiance : ça passe comme un colis piégé à la poste. Ça sonne parfois comme du GOJIRA, en moins austère peut-être. Épique, cyclopéen, tentaculaire : Lovecraft headbangue dans sa tombe.
Le Cousteau Metal Extrême (ou bien le Calamar Death Aqueux, je vous laisse choisir) a de beaux jours devant lui.













1999 - 2021 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod