Recherche avancée       Liste groupes



Moyenne indisponible  [?]

Nanowar [of Steel]
Stairway To Valhalla
Page  1 |

le 17 Mai 2019 par FINISHERFRANKY


Il m'a fallu un moment pour comprendre qu'il ne s'agissait pas de MANOWAR et du coup je ne comprenais rien à la chronique. Un tour sur leur chaîne YouTube pour constater que ces types ont du talent effectivement. Mais je m'inquiète car dans le domaine du cinéma, quand les parodies de films d'horreur ont débarqué le genre s'est écroulé. D'un autre côté je connais ULTRA VOMIT (par mon fils) et il ne semble pas que la rigolade ai affecté le genre et, plus avant, "de mon temps", SPINAL TAP ne lui avait pas non plus mis un coup d'arrêt. Donc bref. Tiens au passage qui avait noté que le solo de "Ironmonger" est une version guitaristique du solo de saxo de "Baker Street" (Gerry RAFFERTY) ; belle référence en tout cas et j'espère qu'elle est volontaire. De fait il doit y en avoir plein d'autres que je n'ai pas entendu car tout ça ne m'excitant pas trop je n'ai pas dépassé ce titre.

le 17 Mai 2019 par THORPEDO


Merci Jeff d'avoir chroniqué une oeuvre majeure du Heavy Metal telle que ce fantastique "Stairway To Valhalla" !
J'exagère ? Bin non, c'est eux-mêmes qui le disent dans le livret : "... to give birth to what we could call, without false modesty, one of the greatest Heavy Metal albums ever produced. At least by us!". Vous l'avez compris, ils ne se prennent pas au sérieux et c'est tant mieux.

Concernant le parallèle avec ULTRA VOMIT, oui, les deux groupes sont de qualité mais j'ai tendance à préférer les NANOWAR (OF STEEL) tout simplement parce qu'ils parodient des groupes qui me parlent bien plus comme MANOWAR, RHAPSODY ou BLIND GUARDIAN... Puis, comme je parle couramment italien, j'ai la chance de pouvoir rentrer totalement dans leur univers puisqu'ils ont pas mal de chansons dans la langue de Dante (pas forcément sur cet album mais en général).

1 - "Declination" :
"Rosa, rosae, rosae!", en même temps, ils avaient prévenu dans le titre, oui, ce sont bien les déclinaisons en latin.
"Intro rapsodorum", une intro à la RHAPSODY, chœurs puissants et tutti quanti pour enchaîner avec le deuxième titre qui sera aussi à la RHAPSODY.

Quelques infos pour les non-italianophiles :
"Cip et Ciop", Tic et Tac en italien avec le "et" pour latiniser le tout.
"Qui quo qua", Rifi, Fifi et Loulou en italien.
"Grattatio pallorum", ici, ils ont latinisé une expression italienne "mi gratto le palle" (je me gratte les couilles en français), utilisée pour dire qu'on s'en bat les machins ou dans d'autres cas mais ce serait trop long à expliquer !
"Eiacula iacta est", détournement du fameux "Alea jacta est" (traduit généralement en "les dés sont jetés" et pas pipés, hein !) de Jules César. "Eiacula" en latin ou italien, c'est, vous l'avez compris, "éjaculer" en français. Énorme, n'est-ce pas ?

2 - "Barbie Milf Princess Of The Twilight" :
RHAPSODY dans toute sa splendeur avec la participation de Fabio Lione en sus !
Trop de clins d’œil aux titres de RHAPSODY pour tous les signaler, vous les découvrirez tous seuls comme des glands ! "Yes, I am a Barbie" chante le bon Fabio.

Notons, le passage suivant dans l'esprit (et la première introduction de la langue italienne dans les morceaux de RHAPSODY) de "Knightrider of Doom" sur le grandiose "Power of the Dragonflame" :
"Emerald (tiens donc!), Emmenthal, Fontina, Taleggio, Madre Stagionata nel tempo" : à part le "Emerald" en hommage à "Emeral Sword", tous les autres sont des fromages ("Emmenthal, Fontina, Taleggio..." qui du coup sont "stagionata nel tempo", qui veut dire "affiné" en français. C'est bien le terme employé pour les fromages "affinés". Y a quand même des clins d’œil pour les Italiens...

Mes phrases préférées du morceau :
"Candles in the Winx!", détournement du morceau d'Elton John et les chandelles finissent dans les poupées Winx! Coquins les NANOWAR OF STEEL (NOT)!
"Barbie, your legs enshrine the power,
to entrap the black lord's tower,
But not before he buys you a fur coat!"
"Ride the Uniporn!"
Grand morceau.

3 - "The Call Of Cthulhu" :
Très bien décrit par Jeff, pas grand chose à ajouter. Regardez le clip sur leur chaîne YouTube, il est excellent ! (nanowarVEVO, je crois, pour le nom de la chaîne Youtube)
Super morceau.
"Yellow?"

4 - "Heavy Metal Kibbles" :
Même remarque, il faut vraiment voir le clip aussi.
Il s'agit là d'un hommage au JUDAS PRIEST sur fond de bouffe pour chat.
Les NOT viennnent d'inventer un genre, le "Heavy Miaoutal!"
"Meow, Meow, Meow!"
Excellent titre là aussi.

5 - "Il Maestro Myagio Di Pino"
Intro de la chanson suivante pour rentrer dans cet univers italo-japonais comme le souligne Jeff, d'où le Break de "L'Opelatole Ecologico".

6 - "L'Opelatole Ecologico"
Seule chanson en italien de l'album, délirante.
Je vous épargne la traduction complète mais il faut au moins savoir que "L'Opelatole Ecologico" se dit en fait "L"Operatore Ecologico" en italien.
Le "r" est devenu "l" car les asiatiques sont incapables de dire "r" comme il faut (et surtout à l'italienne" et prononcent "l".
"L'Operatore Ecologico", c'est en fait notre "technicien de surface" en français, homme ou femme de ménage quoi", qui dans ce délire italo-japonais devient "ninja dell'igiene" (pas besoin de traduire), etc.
Super morceau encore !

7 - "Images & Swords"
Très instructive introduction du morceau suivant, on y apprend comment font les DREAM THEATER pour composer cette musique aussi complexe !
Je spoile : en scratchant la musique de MANOWAR avec une grosse bite !
ÉNORME et c'est le cas de le dire.

8 - "In The Sky"
MANOWAR donc, sûrement le morceau de l'histoire de la musique dans lequel est répété le plus de fois le mot "sky".
"Fire in the sky,
Firefighters in the sky,
to estinguish the fire in the sky"
J'adore !

9 - "... And Then I Noticed She Was A Gargoyle"
De prime bord, mois bon morceau du disque, mais avec le temps, j'ai appris à l'apprécier aussi notamment grâce aux paroles.
En gros, c'est l'histoire d'un mec qui rencontre une vraie gargouille en chattant sur Internet et qui une fois passé le choc initial finit par en tomber amoureux.
"He thought her avatar was just an avatar!"
Première référence à la France (gargouilles, Notre Dame, etc). Ce ne sera pas la dernière. Rien que pour ça, cet album est déjà "Kvlt".

10 - "Tooth Fairy"
Alors là, ils vont très loin. NOT invente un autre style de musique sur fond de STRATOVARIUS, le "Financial Metal"
Pour comprendre les paroles, ressortez vos leçons d'économie, ou encore mieux, regardez la lyrics-video sur Youtube. Un grans moment, je vous le garantis !
En très gros, "Tooth Fairy" ("la fée des dents" en français) est responsable de tous les maux de la zone Euro (hausse des taux d'intérêt, distorsion des chaînes de production, etc.) à cause de sa politique de "coin for a tooth" ("une pièce pour une dent").
Heureusement, Mario Draghi (devenu Mario Dragons) veille... Et dans le clip, vous verrez de nombreux invités prestigieux tels que Speedy Gonzalez ou la troupe du French Cancan (encore une référence à la France). Faut bien ça pour arrêter cette sal.... (oh, pardon !) de Fée des dents.
Chef-d'oeuvre !

11 - "Vegan Velociraptor"
La rencontre et le combat improbables d'un Velociraptor Vegan et d'une Vache (sûrement folle) carnivore. Pas le meilleur morceau du disque mais j'aime bien sa vibe EDGUY, notamment lors de son bridge central.

12 - "Another Drill In The Wall"
Intro bricolago-bruitiste du chef-d'oeuvre suivant!

13 - "Iron Monger (The Copier Of The Seven Keys"
Comme Jeff, j'adore ce morceau!
Ici, les NOT justifient totalement le nom de leur groupe tant ce morceau semble être l'enfant caché de RHAPSODY et MANOWAR.
"Bricolage! With the power of Black And Decker,
Bricolage! And the magical Leroy merlin (ahah!)
Bricolage! Praise the wisdom of Rowenta,
In the name of the almighty Bosch!"
Vous ne verrez plus vos outils de la même façon.

14 - "Bum Voyage"
Intro du morceau suivant.

15 - "Uranus"
Un côté MÖTLEY CRÜE meets EXTREME!
Morceau délirant qui part d'un jeu de mot anglais vieux comme le monde.
("an old joke still deserves a song" avouent-ils !)
Pour comprendre, il suffit de le prononcer en deux syllabes bien distinctes : "UR-ANUS", vous l'avez ? Oui ? Alors, faîtes tourner aux copains !
C'est très humour d'ado mais ça le fait!
Sympa le passage "Stayin' Alive" et le clin d’œil final au "Highway to Hell" de qui-vous-savez.

16 - "The Crown And The Onion Ring"
L'intro qui tue et énième clin d’œil à la France avec l'accent qui va bien !
"Allons enfants de la patrie, EN MARCHE, to the Carrefour! "

17 - "The Quest For Carrefour"
BLIND GUARDIAN époque "Somewhere" et "Imaginations". Trop drôle pour être vrai !
La Quête de la "Gourmet Barbecue Sauce" nous mène donc dans des aventures incroyables où se côtoient "Camembert" et "creme chantilly" dans le but de contrecarrer les plans de "Sauron, the master of the onion rings" bien décidé à faire disparaître toutes les sauces Barbecue !
Le passage "One Onion Ring..." est d'ores et déjà mythique !

18 - "Hail To Liechtenstein"
Ou comment finir en beauté avec un morceau à la MANOWAR ("Hail To England" bien sûr!) à la gloire du plus improbable et riche des pays européens !
Les paroles sont délirantes.
Dès le début, on est prévenus :
"Raise sails, head to the open sea (oui, à peu de choses près, les même premiers mots que "Hail To England") under Captain Schettino's command"
Alors dites-moi pourquoi les NOT se décident à se rendre au Liechtenstein par la mer sous le commandement du célèbre Capitaine Schettino, oui, le fameux capitaine du Costa Concordia qui s'est échoué (en abandonnant courageusement son navire !) sur l'île de Giglio il y a quelques années ? Drôle d'expédition !
Cette chanson à la gloire de ce riche pays est incroyable, le pont digne des vieux MANOWAR et le génialissime chœur final à base de "A business-friendly country you are!"
Culte là aussi.

Bref, l'album est drôlissime et mérite un bon 4,5/5 car il y a quelques moments un peu moins forts.
Je monte quand même cela à 5/5 pour plusieurs raisons : parce que (!), pour les clins d’œil à la France (en tant que franco très très italien, ma maman est née là-bas, bin, ça me fait bien plaisir !) et parce que ma fille de neuf ans adore ce disque et me demande souvent de l'écouter sur le chemin de l'école. Ouais, elle est cool, ma fille.

Et désolé pour le pavé !













1999 - 2020 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod