Recherche avancée       Liste groupes



      
FOLK METAL  |  STUDIO

Commentaires (2)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

2019 2 The Gereg
 

2019 The Gereg
 

 Site Officiel (1009)
 Chaine Youtube (515)

The HU - The Gereg (2019)
Par VOLTHORD le 25 Mai 2021          Consultée 362 fois

Comme pour beaucoup, j'ai découvert The HU sur une suggestion YouTube. "Yuve Yuve Yu" a eu un succès retentissant en étant sans doute fortement aidé par une campagne sponsorisée, qui aura ensuite créé de l'engagement et se sera par la force des choses (et pour sa qualité) imposé naturellement dans les recommandations de chacun. La stratégie a été bien fignolée, et même si je suis habituellement plutôt dubitatif avec les groupes qui ont des millions de vues et zéro album, je dois dire que les Mongols m'avaient bien hypé, avec ce Rock qui, comme le dirait un mauvais reportage sur l'Asie se positionne "entre modernité et tradition".

D'ailleurs, que The HU fasse (ou non) de la musique mongole banale ou même médiocre n'est pas de facto disqualifiant. Comparé aux standards de la musique lyrique, le "Oceanborn" de NIGHTWISH était maladroit (pour rester gentil) ; ce qui tient de la Humppa dans les premiers FINNTROLL est naïf et sans nuance ; l'aspect "celtique" des premiers MÄGO DE ÖZ est à des lieux de la richesse d'âme et de la virtuosité du genre… Bref, on peut donner pas mal d'exemples d'excellents albums dont l'emprunt à un genre exogène est formulaïque, voire caricatural. Le Metal se nourrit de l'action, ce que la collision des genres provoque peut être suffisant, et les ingrédients qu'il s'approprie peuvent tenir du gimmick à partir du moment où la transformation est assez convaincante pour créer une expérience nouvelle.

The HU ne retient donc de ses racines que ce qui peut s'apparenter à un aspect à la fois tribal (parfois un peu Tarzanesque et grossier) et à une ambiance western asiatique. Tel un Genghis Khan envahissant le monde "steppe by steppe", The HU se rend accessible et parlant dès lors qu'il se rattache à l'imaginaire de la conquête et du voyage. Entre le Rock sudiste et ce Rock Folk mongol, il n'y a donc pour l'auditeur que quelques pas à faire pour être envoûté. Les instruments traditionnels mis à l'honneur semblent, dans leur langage rythmique, faire quelques anglicismes, au point qu'il est difficile de ne pas être frustré, à un moment ou à un autre, de ne jamais entendre un vrai bon coup de distorsion. De ce point de vue, TENGGER CAVALRY, lui, n'hésitait pas à être plus frontal.

Mais voilà, je me serais contenté d'une série de tubes comme "Yuve Yuve Yu" interrompus par quelques battements tribaux à la "Wolf Totem". Difficile de trouver dans "The Gereg" beaucoup d'équivalents au groove des steppes de son titre ambassadeur. Le manque de variation d'atmosphères et de tempos rend la découverte stimulante mais ne marque pas l'esprit sur le long terme.

La fougue de The HU semble contenue, tel un percussionniste qui essaierait de faire du blast beat au triangle. Et d'ailleurs, autant les percussions sous-exploitées que les chœurs manquent d'un réel échelonnement, de "climax" généralement présents dans les traditions de chants polyphoniques. Suffisant pour souligner l'aspect martial, insuffisant pour tenir en haleine des compositions qui font bien vite le tour de leurs ressources.

"Yuve Yuve Yu" m'a à l'époque fait l'effet d'un agréable vent sablonneux sur mes frêles testicules, mais la conversion de ce "Proof Of Concept" (comme ils disent dans la start-up nation) en œuvre complète ne peut que décevoir, tant le reste de l'album peine à maintenir l'attention ("The Legend Of Mother Swan" doit être le truc qui me perd définitivement dans ce début d'album d'une impitoyable lenteur contemplative).
Ce premier essai est donc globalement mou, mais néanmoins on garde un oeil sur la formation, qui devrait dans tous les cas ressortir d'elle-même dans nos fils d'actualité vu la notoriété incroyable qu'elle a acquise.

A lire aussi en FOLK METAL par VOLTHORD :


NACHTGESCHREI
Hoffnungsschimmer (2008)
SUBWAY TO SALLY et IN EXTREMO ont un nouveau pote




SUBWAY TO SALLY
Nord Nord Ost (2005)
Des grands du folk metal..passionné et passionnant


Marquez et partagez






 
   DARK SCHNEIDER

 
   POSITRON
   VOLTHORD

 
   (3 chroniques)



- Gala (chant, morin khuur)
- Enkush (morin khuur, chant)
- Jaya (chant, guimbarde)
- Temka (tovshuur)


1. The Gereg
2. Wolf Totem
3. The Great Chinggis Khaan
4. The Legend Of Mother Swan
5. Shoog Shoog
6. The Same
7. Yuve Yuve Yu
8. Shireg Shireg
9. Song Of Women



             



1999 - 2021 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod