Recherche avancée       Liste groupes


Auteur
 

Groupe
    

Classement équipe
  
Référendums
  


THE MARGINAL - 2001
Consulté 3021 fois
BEAUTIFUL CREATURES - Beautiful Creatures

On était sans nouvelle de Joe Leste(chanteur de Bang Tango) depuis quelques années... Le voilà qui revient en force avec un nouveau groupe et un premier album de hard rock/sleaze moderne et carrément mortel. Voilà exactement le genre d'album qu'a besoin le hard rock americain pour redorer son blason: des chansons tantôt très rock et pêchues("1 A.M", "Kickin' for days", "Ride"...), des jolies ballades bluesy("Time and time again" et surtout "New Orleans"), des titres catchys("Wasted", "Goin' Off"), des riffs incisifs et inspirés, de très jolis solos, une production excellente. Voilà exactement le genre d'album qu'on serait en droit d'attendre de la part de Guns N' Roses de nos jours...

BACKYARD BABIES - Making Enemies Is Good

Cet album qui succède à "Total 13" est moins rentre-dedans, plus diversifié; mais l'efficacité du quartette suedois reste intacte, et c'est l'essentiel. Des titres tels que "Brand new hate", "The kids are alright" et "Too tough to make some friends" sont imparables pour tout amateur de gros rock qui tâche qui se respete...

THE CULT - Beyond Good And Evil

Superbe come-back de The Cult qui se rappelle au bon souvenir de tous 6 ans après avoir splitté. La paire Ian Astbury/Billy Duffy fait montre d'une grande éfficacité et de beaucoup d'énergie, de conviction. Des titres tels que " War(The process)", Rise", "Take the power", "My bridges burn" ou encore la power-ballad "True believers" sont imparables et montrent que le hard rock peut encore être efficace en 2001.

QUIREBOYS - This Is Rock N'roll

Voilà un come-back surprise, mais les Anglais de Quireboys restent fidèles à leur style de prédilection et proposent un magnifique album de hard rock n'roll à la sauce bluesy. Rien qu'avec la chanson-titre "This is rock n'roll", cet album vaut le detour.

BUCKCHERRY - Time Bomb

Avec ce 2ème album, Buckcherry confirme tout le bien que l'on pensait de ce groupe gràce au premier effort éponyme et apporte tout ce que les fans d'AC/DC et de Guns N' Roses souhaitent en matière de hard rock allant à l'essentiel.

TOOL - Lateralus

Avec "Lateralus", Tool délivre un magnifique album très riche, très mature et de surcroit, difficile d'accès(il faut plusieurs écoutes pour le comprendre). De ce fait, il se démarque très nettement de la vague néo-metal à laquelle il avait été assimilé(à tort). Rien n'est à jeter sur cet opus et Tool s'impose comme un groupe à part dans le paysage metal, mais également comme l'une des rarissimes satisfactions du metal US de l'époque.

GAMMA RAY - No World Order !

Dans le genre speed-metal, Gamma Ray est très bon, très efficaces, même si tout n'est pas parfait dans sa discographie. Et cet album a tout pour plaire aux fans du genre. Les compos sont en béton, et la production impeccable. Un seul bémol toutefois: il manque peut-être un soupçon d'audace à ce "No world order !".

PLAN NINE - Generation Action

En voilà une surprise hard rock/sleaze qui me fait rudement plaisir !!! Avec cet album, Plan Nine va directement à l'essentiel sans se prendre la tête et, gràce à des titres ultra-efficaces tels que "Generation action", "Here I am", "Dead inside", "Superstar", s'annonce comme un serieux concurrent de Backyard Babies.

SHAKRA - Power Ride

C'est avec cet album que je découvre Shakra. Et là, ze grosse baffe !!! Il faut dire que ces p'tits suisses(rien à voir avec le catalogue 3 Suisses, hein ?!) savent y faire en matière de heavy-rock carré. Avec des titres comme "Why don't you call me" et "The sun will shine", Shakra prouve qu'il sait mettre le feu.

ANDROMEDA - Extension Of The Wish

La sortie du 1er album de Andromeda, "Extension of the wish", a fait l'effet d'une bombe dans le paysage du prog-metal tellement cet album est de qualité et place d'emblée ce quintette suedois parmi les plus solides espoirs dans ce créneau musical. Un titre comme "The words unspoken" montre que le prog metal peut aussi être chaleureux.

QUIET RIOT - Guilty Pleasures

Depuis que le groupe americain s'était reformé en 1992, il avait sorti des albums qui ne m'avaient personnellement pas convaincus. A l'origine, quand j'ai posé une oreille sur ce "Guilty pleasures", je n'en attendais donc pas grand chose. Et pourtant, Quiet Riot s'est fendu là d'un travail de qualité. De très bons titres aptes à cartonner en live y sont présents("Vicious circle", "Shadow of love", "Street fighter"...), Kevin Dubrow montre qu'il est un chanteur encore pleins de ressources et qu'il supporte assez bien le poids des ans, les musiciens sont solides derrière. Bref, ça fait plaisir de voir un Quiet Riot en bonne forme en 2001 et c'est rassurant de constater que les musiciens n'ont pas succombé aux tentations des modes(chose très fréquente aux USA). Même si on n'est pas au niveau de "Metal health", "Guilty pleasures" est un bon album de hard rock US.

SYSTEM OF A DOWN - Toxicity

Bon, je vais être franc: je ne suis pas fan de ce groupe, et encore moins de néo-metal. Cependant, force est de reconnaître que System Of A Down a un certain talent de composition. Un titre comme "Chop suey" est carrément imparable. Et puis, en écoutant attentivement cet opus, on se rend compte que l'étiquette "néo-metal" est très réductrice, voire érronée concernant System Of A Down car le côté "néo" est très infime. Les influences sont plus variées(ça va du thrash aux mélodies orientales, notamment) et il y a quand même une place prépondérante accordée à la mélodie(chose qui fait cruellement défaut chez bon nombre de formations de "néo"), tandis que les musiciens sont compétents dans leur domaine. Bref, une bonne surprise.

PINK CREAM 69 - Endangered

Objectivement, "Endangered" est un bon album de hard mélodique, mais par rapport à ses 2 prédécesseurs("Electrified" en 1998, "Sonic dynamite" en 2000), il lui manque ce petit quelque chose qu'avaient les auttres opus. Qui plus est, en dépit de quelques excellents titres("Promised land", "He took the world", "Enslaved"), l'album s'essoufle vers la fin. Dommage car la première partie était très prometteuse. En fin de compte, à défaut d'un excellent album, on se contentera avec "Endangered" d'un bon disque bien fait.

SAVATAGE - Poets & Madman

L'écoute de cet album ne m'a personnellement pas convaincue. En dehors de "Commissar"(un titre imparable) et de "Morphine child", je n'arrive pas à accrocher à ce disque, bien que celui-çi soit bien fait. J'ai une nette préférence pour "Hall of the mountain king" et surtout "Gutter ballet". Ah, nostalgie, quand tu nous tiens...

EDGUY - Mandrake

Je dois avouer que je n'ai pas trouvé cet album transcendant. Peut-être est-ce dû au fait que je ne suis pas un die-hard fan de Edguy et qu'à partir de 2000/2001, je me suis plongé corps et âme dans les productions de hard rock(notamment scandinave) qui sortaient et me rappelaient la fin des 80's ... Quoi qu'il en soit, il manque à ce "Mandrake" ce petit quelque chose(l'inspiration, peut-être ?) que possédaient "Vain glory opera" et, à un degré moindre, "Theater of salvation", des albums qui m'avaient incités à m'intéresser de plus près à Edguy...

ICED EARTH - Horror Show

Autant j'ai bien aimé l'album "Something wicked this way comes", autant ça ne passe pas avec cet album-là. L'écoute de cet album me donne l'impression que Iced Earth en garde sous la pédale alors qu'il a largement les moyens de faire beaucoup mieux...

ANGRA - Rebirth

J'avoue avoir eu du mal à digerer la séparation du line-up original de Angra. Sans André Matos au chant, j'ai comme l'impression qu'il y a un vide dans Angra qui sera difficile à combler, malgré les qualités vocales de Eduardo Falaschi. Malgré tout, on peut quand même signaler sur cet opus la présence de "Nova Era", un titre imparable dans le genre. Qui sait, peut-être qu'avec le temps j'arriverai à m'acclimater à cette nouvelle mouture d'Angra et à mieux apprecier ce disque. En attendant, je n'accroche pas trop, ou alors par intermittence.

HARDCORE SUPERSTAR - Thank You(for Letting Us Be Ourselves)

Après un premier opus prometteur(Bad sneakers and a pina colada) sorti 1 an plus tôt, on attendait confirmation de la part de Hardcore Superstar. Malheureusement, ce n'est pas tout à fait le cas avec ce deuxième opus plus convenu, plus aseptisé. La folie de l'album précédent s'est estompée et, malgré quelques bons titres, le résultat est moins convaincant. Sans doute un (petit) accident de parcours...

JUDAS PRIEST - Demolition

Pochette affreuse et pas du tout recherchée, compos plates et, pour la plupart, dépourvues d'inspiration: voilà ce que je pense de cet album de Judas Priest qui ne restera pas dans les annales, c'est le moins qu'on puisse dire... Si "Jugulator" restait à peu près passable(bien que je n'y aie jamais accroché), "Demolition" ne redore pas le blason du Priest, loin de là... Et si on passait à autre chose ?

AEROSMITH - Just Push Play

Oh, en voilà un album sous-inspiré et affreusement surproduit !!! Aerosmith persiste à jouer la carte du commercial. Oui, mais là où la pilule passait(à peu près) avec "Get a grip" et "Nine lives", ça ne le fait pas du tout avec ce "Just push play". On a droit à de nombreuses ballades, encore plus sirupeuses et moins inspirées que sur les précédents opus(où quelques ballades passaient à peu près) et, pire, Aerosmith veut se la jouer "djeunzes" en marchant ouvertement sur les plates-bandes des tendances à la mode(toutes ces sonorités électroniques et ces horribles scratches: beeeuuurrrkkk !!!!!). Mais quelle mouche a donc piqué Steven Tyler, Joe Perry & co. ?!? Bref, il n'y a pas grand chose à retenir de cet album("Beyond beautiful", "Light inside" et c'est à peu près tout) qui n'est pas fait pour moi.







1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod