Recherche avancée       Liste groupes


Auteur
 

Groupe
    

Classement équipe
  
Référendums
  


DARK BEAGLE - 1987
Consulté 761 fois
DEATH ANGEL - The Ultra-violence

Voilà un disque de Thrash absolument remarquable, qui vient de nulle part, avec des musiciens tout jeunots, mais qui envoient la soudure comme de vieux briscards du genre.

Ozzy OSBOURNE - Tribute (to Randy Rhoads)

L'hommage d'Ozzy à Randy Rhoads, un live magnifique où le jeune guitariste brille de mille feux.

SAVATAGE - Hall Of The Mountain King

Et SAVATAGE devint grand. Un album tout simplement magnifique, qui ouvre une voie royale au groupe.

ANTHRAX - Among The Living

Moooooooooooooooooooooooooooooooooosh ! Voilà, tout est dit autour de ce disque magistral.

HELLOWEEN - Keeper Of The Seven Keys Part 1

HELLOWEEN recrutait le jeune Michael Kiske et rentrait définitivement dans l'histoire du Metal.

GUNS N' ROSES - Appetite For Destruction

Pour sûr, un grand disque de Hard Rock, rentré dans l'histoire et tout et tout. Le seul grand disque des GUNS ?

TESTAMENT - The Legacy

Premier album de TESTAMENT et ça envoie du lourd, c'est rapide, meurtrier, ça ne fait pas dans la dentelle et limite, ça jouerait même un peu trop vite pour Chuck Billy qui a un débit de paroles affolant.

VOIVOD - Killing Technology

VOIVOD, au Thrash si particulier, tout simplement irrésistible pour qui rentre dans cet univers technologique démentiel.

ALICE COOPER - Raise Your Fist And Yell

Un excellent crû du COOP', très Heavy Metal dans l'esprit, plus frondeur que ce que fut "Constrictor".

WHITESNAKE - 1987

Le Serpent Blanc a mué et a adapté son Hard Rod Bluesy et classieux pour quelque chose dans l'air du temps et David Coverdale s'éclate comme un fou. Mais je lui préfère tout de même le charme velouté d'un "Ready And Willing".

CORONER - R.i.p

Et une autre légende du Thrash, une ! Les Suisses offrent un premier album, brouillon de leur style futur, mais efficace et accrocheur.

CELTIC FROST - Into The Pandemonium

CELTIC FROST change de forme, moderne, froid, fédérateur, souvent génial, parfois terriblement abscons. A écouter absolument.

SEPULTURA - Schizophrenia

L'arrivée d'Andreas Kisser donne l'impulsion nécessaire à SEPULTURA pour prendre son envol.

SACRED REICH - Ignorance

Encore un premier album pour un groupe de Thrash et quel album ! Sombre, sournois, violent, emblématique d'une époque.

DEATH - Scream Bloody Gore

Premier méfait qui sent le souffre pour DEATH, primaire et primal.

GREAT WHITE - Once Bitten

Un groupe discret, efficace et surtout capable de pondre de superbes mélodies. "Once Bitten", c'est peut-être l'éclat le plus saillant d'une discographie en dents de scie.

AEROSMITH - Permanent Vacation

AEROSMITH revient en forme en cette année 1987 et délivre son meilleur album depuis "Draw The Line", sorti dix ans plus tôt...

WHITE LION - Pride

Le disque le plus connu du groupe, certainement, avec cette pochette qui attire l'oeil et qui dissimule un très bon album de Hard Rock.

NAPALM DEATH - Scum

Voilà un disque qui décrasse les oreilles ! Du Punk poussé à son paroxysme, qui devient un album de Grind parmi les plus emblématiques.

PRETTY MAIDS - Future World

Après trois ans de silence, le style a évolué, il se fait plus léché, moins systématiquement virulent, plus mélodique et c'est plutôt réussi dans l'ensemble, malgré quelques guimauves.

KISS - Crazy Nights

Voilà voilà voilà... Un des quelques albums de KISS qui ne passent pas du tout chez moi. Mais les goûts, les couleurs...

MAYHEM - Deathcrush

Oui, mais non. Enfin, surtout non en fait. Non, non, non, non, même.

DEEP PURPLE - The House Of Blue Light

Après un "Perfect Strangers" des plus prometteur, tout retombe malencontreusement, avec pour conséquence le départ de Ian Gillan après ce disque.

RUSH - Hold Your Fire

L'album de RUSH le plus banal des années 80 ? Peut-être bien. La fin d'un cycle, qui allait heureusement apporter un renouveau.

MANOWAR - Fighting The World

Un peu surfait quand même, malgré la chanson-titre qui est d'une efficacité remarquable.

DEF LEPPARD - Hysteria

Un peu trop surfait, surproduit et synthétique au final. Quelques bons titres, mais pas de quoi crier au génie. Pour moi.

JUDAS PRIEST - Priest...live !

Un Live trop lisse, trop clean, trop pas naturel en fait. Bref, un autre live à caution dans la discographie du PRIEST.







1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod