Recherche avancée       Liste groupes



      
SLEAZE / GLAM  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Hanoi Rocks, The 69 Eyes
 

 Site Officiel (175)
 Myspace (199)

NEGATIVE - Karma Killer (2008)
Par JEFF KANJI le 7 Avril 2012          Consultée 1804 fois

NEGATIVE est un groupe Finlandais de Tampere. Ils pratiquent depuis maintenant quinze ans avec application leur "rock and roll émotionnel" comme ils aiment définir leur musique. Dans la lignée des combos scandinaves à mi-chemin entre le grand public et la scène metal comme HIM ou The 69 EYES, NEGATIVE a fait son trou sans jamais véritablement rencontrer le succès de ses confrères hors de la Finlande, et au vu de la qualité de "Karma Killer", quatrième opus du groupe, on se demande bien pourquoi.

Car le groupe, qui truste les charts Finlandais (tous leurs albums sont entrés dans le Top 5), vient de sortir au printemps 2008 un opus racé, dynamique et en tous points séduisant. Mené par le vocaliste Jonne Aaron qui signe la plupart des morceaux de l’album, NEGATIVE décide ici d’affirmer un peu plus franchement ses influences hard/sleaze, et de digérer et utiliser les influences des immenses GUNS N’ ROSES et HANOÏ ROCKS. Ainsi "A Devil On My Shoulder" ouvre les hostilités avec limpidité et énergie. Jonne Aaron montre d’emblée des progrès vocaux indéniables en nous proposant un chant à la fois mélodique et hargneux collant à merveille aux compos et leur impulsant une grosse dynamique. Comment résister au refrain très Axl Rose de "Motherfucker (Just Like You)" par exemple ou à l’approche sensible de "Sealed" (ce dernier titre ayant toutefois de grandes accointances avec HIM). S’appuyant sur une entrée en matière tonitruante et accrocheuse et qui sait varier les tempi et les ambiances (les cinq premiers titres), l’album a d’ores et déjà rempli son objectif. D’autant que "Giving Up" (LE titre du disque pour votre serviteur) a tout d’un classique du sleaze et plus généralement du hard rock. Introduit par des guitares en son clair typiquement Floydiennes, une montée en puissance toute en nuances amenée par la voix chaleureuse de Jonne Aaron, un refrain à la fois groovy et très heavy et un final en trompe-l’œil théâtre d’une explosion de chœurs QUEENesques, prélude à un solo final à la fois mélancolique et facilement mémorisable (les Finlandais sont décidément maîtres en la matière). Du caviar !
La deuxième moitié de l’album est du coup moins goûtue, du moins dans un premier temps. Il est vrai qu’après l’avalanche de titres accrocheurs de la première moitié du disque (les deux singles furent par ailleurs "Won’t Let Go" et "Giving Up"), on est en droit de se demander si l’inspiration ne va pas foutre le camp en cours de route et si les recettes du groupe ne vont pas s’étioler.

Et après quatre écoutes supplémentaires on se dit qu’au final NEGATIVE a plutôt bien joué le coup ! Moins immédiat mais empreint de cette ambiance typiquement Finlandaise, "An Ornament" dont l’introduction un peu grungy cache un peu la véritable nature, est assorti d’un refrain mid-tempo qui est une vraie réussite. Sans compter que le riff de fin déboîte. "Gravity Of Love" conclue quant à elle le disque sur cette atmosphère, à la fois dynamique et éthérée (les chœurs finaux ayant tout de même tendance à irriter un peu sur la longueur). La musique du groupe n’est pas excessivement technique (les solos de guitare étant très clichés par exemple) mais cela n’enlève absolument rien à la qualité de ce groupe qui montre ici un visage un peu plus dynamique que par le passé mené par un chanteur qui n’a rien à envier à ses illustres compatriotes comme Michael Monroe ou Ville Valo. Un groupe que je recommande chaudement donc et qui vous fera passer sans aucun doute un excellent moment.

A lire aussi en HARD ROCK par JEFF KANJI :


QUEEN
On Fire - Live At The Bowl [2004] (1982)
QUEEN vire plus Rock et gagne la partie

(+ 1 kro-express)



QUEEN
On Fire - Live At The Bowl [2004] (1982)
Entre deux époques


Marquez et partagez




 
   JEFF KANJI

 
  N/A



- Mr. Snack (claviers, choeurs)
- Jonne Aaron (chant)
- Antti Anatomy (basse)
- Jay Slammer (batterie, percussions)
- Larry (guitares, choeurs)
- Lotta Kuoppala (cordes sur 6 & 8)
- Mirja Mattinen (cordes sur 6 & 8)
- « Ja » Eija Laru (cordes sur 6 & 8)
- Jussi « Shreya » Willgren (percussion on 4)
- Capri (chant féminin sur 5 & 10)
- Mikko Karmila (guitare additionnelle sur 3 & 6)
- Henry O’doyle (harmonica on 4)


1. A Devil On My Shoulder
2. Sealed
3. Won’t Let Go
4. Motherfucker (just Like You)
5. Giving Up!
6. An Ornament
7. Dead As We
8. Anna Simona
9. Lust N’ Needs
10. Gravity Of Love



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod