Recherche avancée       Liste groupes



      
INDUS BLACK ET AMBIENT  |  STUDIO

Lexique black metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


ENDLESS DISMAL MOAN - Endless Dismal Moan (2004)
Par POSSOPO le 16 Novembre 2008          Consultée 2051 fois

« J-Horror » !!!

Onibaba, Ring, Les Bébés de la Consigne Automatique, Kaidan, Ichi the Killer…Hail Horror Hail, hurlait SIGH. Et ENDLESS DISMAL MOAN doit traîner derrière lui le lourd chariot de la culture de l'horreur nippone. Et "Endless Dismal Moan" est le malheur du Yurei. Histoire de fantôme qui puise son énergie maligne dans le puits sans fond des traditions japonaises.

Un Yurei égoutier de profession, travailleur de la rouille par passion. Parallèle saisissant, et on arrêtera là avec les références afin de ne pas surcharger la bête, avec le cinéaste des enfers urbains dessinés à l'acide, Shinya Tsukamoto, celui de Tetsuo et Tokyo Fist. La douce et lancinante perceuse de "Abyss" aurait parfaitement trouvé sa place sur nombre de bandes originales des longs métrages du psychopathe de Shibuya. Et c'est naturellement dans l'indus apocalyptique qu'il faudrait chercher des exemples musicaux susceptibles d'une juste comparaison avec cette paranoïa sonore. Un indus marié à un black de chiffonnier neurasthénique.

Méfiance, l'objet attire les regards, mes premières phrases également. Méfiance car ENDLESS DISMAL MOAN opère dans le registre douteux des ambiances. Absence de riffs déterminants comme de mélodies attachantes, le disque ressort avec adresse les vieilles règles du climatique. De la texture sonore, en veux-tu en voilà et du qui gratouille à tout va, un élan mystique en vue d'une fascination à bas prix, et le petit bonus suicide, idéal afin de mieux capter la clientèle gotho-corbeaux.
Mais derrière ce décorum qui a fait ses preuves, qu'y a-t-il ?

Un léger manque pour commencer. L'effet d'un minimalisme structurel qui, pour la énième fois, interdira l'accès de l'œuvre aux amateurs de musique lambda. L'artiste s'adresse aux inconditionnels du noir et du totalitaire, qui n'associent pas constamment musique et musicalité. Un disque accouché dans de la sciure de metal imbibée de sang. Pas écrit, pas composé, le simple fruit d'une torture mentale. Et l'absence de repères condamnera beaucoup d'auditeurs potentiels. Restent les fous, mieux capables de capter ces sensations auditives livrées avec un certain talent.

Voilà, je l'ai dit, il y a du talent là-dedans, une personnalité et l'envie de faire partager un malaise qui n'est pas celui des autres. Alors, pensez-vous, quand le musical se mêle à la fête, quand un riff inattendu pointe le bout de son nez… Comme sur ce "Death Odor" conclusif, punkisant et mené par une basse accompagnée d'un lourd moteur, on aurait presque envie de crier au génie. Comme sur "Goddess Of Death" et l'esprit liturgique de ce que nous pouvons décemment appeler un refrain. Comme sur le répétitif mais saisissant "Calamitous Box". Et c'est bien là, le problème, on l'attend souvent, ce musical. Il n'apparaît que subrepticement et prend un malin plaisir à nous fuir. Alors le délire du type (comme souvent, ENDLESS DISMAL MOAN est un projet quasi solo même si le dénommé Chaos 9 se fait accompagner d'un certain Lydian 6 sur ce premier effort) devient plus difficile à saisir. Et cet hybride asiatique et odieux d'EINSTURZENDE NEUBAUTEN et du pire bruitisme des LEGIONS NOIRES aurait certainement pu devenir plus spectaculaire avec quelque volonté mélodique. Autre artiste à ajouter à la liste, ILDJARN avec qui il partage une même définition du remplissage du spectre sonore.

Spectaculaire, "Endless Dismal Moan" l'est par sa séduction incompréhensible, par son effet hypnotisant, par son étrange originalité. Et quand bien même j'écris sur un site relativement généraliste, je me dois de me coucher devant la réussite de cette terrible galette.

A lire aussi en BLACK METAL par POSSOPO :


SIGH
Gallows Gallery (2005)
Black psychédélique




NOKTURNAL MORTUM
Нехристь (2000)
Slave!!!


Marquez et partagez




 
   POSSOPO

 
  N/A



- Chaos 9 (tout)
- Lydian 6 (guitare)


1. Spell
2. Obsession
3. From Ominous
4. Calamitous Box
5. Goddess Of Death
6. Vampire
7. Gloom
8. Endless Dismal Moan 2
9. Talking Mind (edm 3)
10. Abyss
11. Chaos (intro)
12. Kitigai
13. Bloody Claws
14. Endless Dismal Moan
15. Calamity
16. Death Odor



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod