Recherche avancée       Liste groupes



      
BLACK METAL  |  STUDIO

Lexique black metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


ETHER - Depraved, Repressed, Feelings (2007)
Par ONCLEGUUD le 25 Mai 2008          Consultée 2676 fois

ETHER est un jeune groupe venu de l'Underground canadien. Ce combo dirigé par le seul Scythrawl, résident de la province de Québec, a produit en 2005 un E.P dont je ne connais pas la teneur, mais qui a du taper dans l'oreille de son compatriote de Sepulchral Productions, grand supporter des siens – et pour cause. Voici donc qu'en décembre 2007 le petit label qui monte fait sortir des usines à plastique ce premier full-lenght sacrément inspiré, et qui produit son petit effet. Majoritairement inspiré par le Black Metal, ETHER a conçu ici une oeuvre emplie de folie qui fait froid dans le dos. La violence, le chaos et la folie – cette dernière est surtout présente grâce aux déchainements de haine du bonhomme, impressionnants – dominent cette galette qui ne laissera personne indifférent. On adorera ou on détestera.

La notion de Black Metal prend avec ce Depressed, Repressed, Feelings une saveur toute particulière, renvoyant vite fait bien fait un bon paquet de formations se prétendant possédés par leur musique ou se croyant sincères. ETHER EST POSSEDE. ETHER en a plein sur le coeur, il déborde de haine, de mal-être et de dégoût et vomit tout cela jusqu'à ne plus en pouvoir. Tant pis pour votre gueule. Cette oeuvre extrême – moi elle me fait penser au Deathcrush de MAYHEM, étrangement – en tous points se veut vraisemblablement un exutoire à ce trop-plein de vie pourrie. La batterie se fait mitraillette, comme si Scythrawl ne pouvait retenir ses membres de frapper les fûts - comme s'il était possédé. Aux vocaux, le sieur se lâche complètement : la douleur et la souffrance le submergent. Aux guitares, celles-ci se font tortueuses, obstinées, vicieuses, dinguos... Ouah ! Quel déchaînement ! Ce chaos maîtrisé renvoie éminemment à la folie et à la souffrance, exprimées le plus crument possible. Douleurs, chaos, mal-être, souffrance et folie : Depressed, Repressed, Feelings est une bande-son d'excellente facture pour un film tragique et d'horreur, en tous cas une histoire humaine. Un peu comme un ANTAEUS période Cut Your Flesh and Worship Satan en plus extrême encore, extrapolation de la Satanik Audio Violence des Parisiens et de bien d'autres opus de Black Metal qui se mélangent avec saveur dans mon esprit malade...

Depressed, Repressed, Feelings sera peut-être trop fort, trop exigeant à l'écoute pour des auditeurs ayant du mal avec l'inconscience révélée si brutalement. L'Ether est "la matière incarnant le vide" chez les Grecs de l'Antiquité... Ce disque est franchement surprenant, mais il fait plaisir, car son auteur n'y cache rien de son Mal, au contraire et il vend son âme au Diable sans remord. Voici donc un objet de Black Metal à réserver à ceux pouvant s'en saisir, à un public prêt à souffrir et qui s'y retrouvera. C'est une excellente découverte pour ma part. En tous cas, c'est un signal dans la Nuit et assurément, une nouvelle formation qu'il faudra suivre du coin de l'oeil... Impressionnant. Excellent. Bouleversant.
http://www.metalhordes.com/ether/

A lire aussi en BLACK METAL par ONCLEGUUD :


JUDAS ISCARIOT
Of Great Eternity (1997)
Pur jus d'art noir du défunt etasunien. magistral.




AORLHAC
à La Croisée Des Vents (2008)
Un album génial de black-heavy-folk français !


Marquez et partagez




 
   ONCLEGUUD

 
  N/A



- Scythrawl (tout)


1. Disgust
2. …leading To…
3. Discomfort
4. …a Need For External…
5. Love
6. …creating…
7. Hope
8. …degenerating…
9. Nostalgia
10. …culminating In…
11. Distress



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod